Aller à…
RSS Feed

24 octobre 2020

Les pirates de l’OTAN au bal des vampires par Allain Jules


Libye – Les pirates de l’OTAN au bal des vampires

Les objectifs militaires de l’OTAN sont, la terreur, la fureur et
l’horreur… Savez-vous la blague du jour à Tripoli ? Eh bien, si vous voulez,
c’est plutôt une question: « Qui trompe qui, l’OTAN ou le CNT ? » Franchement, à
cette question, eux-mêmes n’ont pas la réponse. En effet, vous êtes au courant
de la fameuse prise de la raffinerie de Zahouïa après d’âpres combats qui n’ont
jamais eu lieu ? La vérité est que, l’OTAN a « bombardé, bombardé et bombardé
encore, jusqu’à fatiguer » comme le dirait un conteur, un griot africain. Après
avoir compris qu’il n’y avait personne dans la raffinerie, elle a demandé aux
renégats, ses sous-fiffres de Benghazi, d’aller s’y installer.
Stupeur et tremblements. Les galopins désabusés, ont alors commencé à raconter
que, lorsqu’ils sont arrivés à la raffinerie, les Africains (ils ne sont plus
Africains apparemment, puisque certaines puissances sont avec eux ?) qui
faisaient de la résistance sur place, se sont enfouis vers la mer et se
sont…noyés. Choc moral. Vous savez qu’au bal des vampires, la seule boisson
autorisée est le sang. Selon certaines indiscrétions, les soldats de
l’apocalypse et/ou OTAN aiment, que dis-je, adorent le sang des enfants surtout.
Ils en ont bu à satiété dans la ville de Zliten et en réclament encore. Quant
aux traîtres de Benghazi, ils ne font aucune distinction. Le sang étant le sang
comme on dit.
Les vampires ne se contrôlent plus. L’utilisation de la terreur a redoublé. Elle
est montée d’un cran. Maintenant, avec des drones, on cherche à terroriser
encore un peu plus, un peuple debout. Un peuple qui n’a jamais voulu de ce
conflit mis en place pour boire le plus de sang possible des Libyens, et
s’accaparer enfin des richesses libyennes. Comme partout, ce complot ourdi par
l’OTAN (France, Angleterre, Etats-Unis, Belgique, etc.) a vu la participation de
ses propres fils. Vous savez, les fous, les vendus, les illuminés que vous
connaissez tous. Oui, les rats, comme le dit Mouammar Kadhafi. Le pedigree
meurtrier de l’OTAN, dont les membres se disent civilisés, est un chapelet
d’horreur, une symphonie de pleurs, une rivière de sang. Ici, ce ne sont pas les
mots des « poètes » Kadhafi, mais bien la réalité.
Depuis le début du conflit, l’OTAN ne mène pas une guerre contre le peuple
libyen, mais commet des actes terroristes. Tout est bombardé: les écoles, les
centrales électrique, les centres de traitement d’eau, les hôpitaux, les
entrepôts de nourriture, les maisons individuelles, des immeubles d’habitation.
Je mets au défi celui qui me dira où il a déjà vu pareille destruction ailleurs
dans le monde. Elle qui était sensée venir protéger les populations civiles est
bel et bien leur bourreau. Leurs actes morbides et leurs projets macabres sont
signés du sceau du sang des Libyens. Comment peut-on avoir de la joie en voyant
ces enfants, ces femmes et ces hommes déchiquetés par des bombes ? Pire, il
s’agit de l’argent du contribuable français utilisé pour payer ces foutaises.
Comment peut-on accepter que des gens soient privés du strict minimum, du
minimum vital ?
Alors on dit quoi ?
Tripoli : l’OTAN a largué 12 missiles dans le quartier résidentiel tripolitain
de Gargor. C’est ainsi que le domicile du chef de la sécurité intérieure du
gouvernement libyen, Abdullah al Senoussi, a été soufflé. Heureusement, il n’y
était pas. Gargor est devenu un camp militaire pour l’OTAN. Quelle honte !
Zahouïa : les renégats sont actuellement entrain de prendre une sacrée branlée,
en attendant le retour des avions tueurs. Le drame c’est que, dans la
raffinerie, il n’y avait pas de pétrole mais, aucun renégat ne sait manipuler
les machines. Ils se sont essayés en vain. Ah, les pauvres !
Zliten : après que l’OTAN ait bombardé pas moins de 10 immeubles dans le centre
ville, elle autorisa à ses laquais de s’y rendre. Grosse désillusion : comme la
dernière fois, les 300 rats ont du fuir en courant, les plus chanceux avec leur
pick-up car, le peuple fier est sorti pour leur dire NON. Bilan très lourd (69
tués, 71 grièvement blessés, leurs 4X4 calcinés etc). Paix à leurs âmes !
Bref, la folie meurtrière de l’OTAN n’arrêtera pas la détermination des Libyens
de sauver leurs biens que des pirates malintentionnés veulent piller. Fin du
conflit avant la fin du ramadan et Tripoli est à portée de main ? Si vous le
dites…, non, déblatérez…c’est que c’est vrai.

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,