Aller à…
RSS Feed

28 octobre 2020

Tripoli à feu et à sang ce soir par Allain Jules


Je ne crois pas non plus qu’il soit si facile de prendre Tripoli.Je connais bien cette ville et ses habitants. Ils sont tous fidèles à Kadhafi. J’ai vu des images qui montrent certains endroits que je ne reconnais pas. Ils nous racontent encore des bobards. Cela m’étonnerait fort que ce ramassis de renégats puisse prendre Tripoli, même s’ils sont soutenus par les bombardements de l’OTAN. Ils devraient d’ailleurs avoir honte de devoir compter sur les bombes qui assassinent la population. Pour moi ce ne rien d’autre que des collabos. Je suis comme Allain Jules. J’attends la suite.
Ginette

Libye – Tripoli à feu et à sang ce soir ?

Diantre !
Un des chefs de guerre des renégats de Benghazi, Abdelhakim Belhaj, a déclaré ce jour: « Nous entrerons dans Tripoli dans quelques heures. Nous espérons que d’ici demain elle sera tombée entre nos mains ». Encore un qui prend ses rêves pour des réalités. Fichtre.
Du coup, cette annonce semble faire l’effet d’une bombe. Souvenez-vous: ils avaient pris Brega. Ils avaient pris Misrata. Ils avaient pris Zahouïa, avant qu’on nous annonce que les combats se poursuivaient dans ces villes, notamment à Zahouïa. pour Brega et Misrata (poumon économique de la Libye), ils ont été mis en déroute.
Mais, c’est apparemment vite oublié. Ces déclarations à l’emporte pièce. Rebelote: Tripoli c’est cette nuit. Pas de souci, la ville les attend de pied ferme. Le comité d’accueil sera explosif. La fébrilité de certains me fait bien rire. Quand certains sont obligés de passer par une guerre psychologique, par une guerre de mots, par une guerre de propagande essentiellement alors qu’ils ne sont même pas capables de prendre de petites villes, comment pensez-vous qu’ils prendront, en une seule nuit, Tripoli ?
Ce genre d’annonce, que dis-je, effet d’annonce, n’atteint que les faibles, les esprits chagrins, les gens de peu de foi en leurs capacités morales et intrinsèques. le peuple libyen s’est réhabilité. il a pris conscience de ses capacités et de ses valeurs morales. Croyez-vous que des galopins vont leur faire peur ? Que nenni. Le problème n’est pas d’entrer dans Tripoli. Le problème c’est de s’y imposer. Tout est là dans la phrase de cet apprenti sorcier.
La façon dont les médias livrent cette information ressemble de facto à un soutien non dissimulé. C’est leur droit le plus absolu d’accepter que des enfants meurent sous les bombes de l’OTAN. Mes valeurs morales me l’interdisent. Mais, à trop vouloir jouer les gagnants depuis le début de ce conflit inique, rira bien qui rira le dernier. Il faut assumer ses positions, malgré le lynchage dont certains, qui défendent la vérité sont victimes.
Haut les cœurs ! Les mythomanes sont de sortie et, leur gesticulation n’est que le résultat d’une chronique d’un échec annoncé car, le tout n’est pas de prendre Tripoli mais il faut gagner la guerre et pacifier le pays. Ça n’arrivera jamais, tant que le préalable de l’exclusion d’un clan, des Libyens, sera mis sur la table. Ceux qui n’entendent que la force le savent et par conséquent, ils se moquent des Libyens et ne sont attirés que par leurs richesses…
Tripoli à feu et à sang ? Balivernes. On se retrouve demain dès…10h30. Pas avant, et nous verrons

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,