Aller à…
RSS Feed

25 octobre 2020

Le témoignage d’un sénateur américaine sur le « gangstérisme de l’OTAN »


Témoignage d’un sénateur américain sur le gangstérisme de l’OTAN

Aujourd’hui des acteurs criminels, vassaux d’organisations criminelles internationales, impliqués dans l’escroquerie financière internationale, le terrorisme, l’exaction des fonds publics, le génocide, l’assassinat ciblé… se manifestent normalement, au vu et au su de tout le monde, on imposant le qualificatif de droit de l’homme dans la bouche des peuples du monde, sans se soucier des conséquence pénales internationales et même nationales du fait qu’ils sont protégés par des corruptions décisionnelles à tous les niveaux.

Le cas d’Aljazeera, qui s’est donné le rôle de combattant militarisé avec une mission de guerre contre un état souverain porte atteinte directement à la noble mission du journaliste et du journalisme dans son devoir d’assurer le droit d’informer le citoyen du monde d’une part, et de maquiller une scène de crime génocidaire accompagné de volonté criminelle à organiser des assassinats ciblés; tel les appels sur ses plateaux à l’assassinat d’un président d’état ainsi que des membres de sa familles, dont certains ont été ciblé et assassinés réellement sous des commandement protégés par des institutions et organisation internationales tel l’ONU elle-même.

D’autres civils aussi ont fait l’objet de tentatives d’assassinats d’une manière claire et officielle en vue de maquiller le génocide de Tripoli autorisé par l’ONU et commandé par des capitalistes qui dilapident, à chaque fois, les richesses de l’humanité.

Ci-joint, à télécharger, une copie d’une lettre adressée au gouvernement français condamnant des tentatives d’assassinats de civils français par une malicieuse mise en insécurités des journalistes français Thierry Meyssan et ses collègues pour les finir dans un guet-apens mortel de mercenaires sous commandement de forces même française. Ce qui met en relief des interrogations sur des passionnés criminelles depuis le pouvoir français actuel engagé maladroitement dans une guerre génocidaire que le citoyen français lui-même ne peut suivre le cours des évènements que par médias manipulés, ce qui confirme l’exaction des fonds du peuple français et tous les autres pays coalisés pour cette guerre et les séries de guerres prochaines inscrites publiquement dans leur agendas.
Les institutions et organisations de droit de l’homme international, sont utilisées aussi comme des outils de guerres et des moyens pour fertiliser la colonisation des peuples. Jamais une de ces organisations n’a porté un jour ses contributions pour conseiller de consort les pouvoir publics ou ne se frotte avec les problèmes réels des individus dans leurs états pour des solutions équitables.

Ses organisations n’acceptent que des sujets menaçant les états et leurs souverainetés. Les éléments de ces organisation sont toujours et certainement payés et corrompu par des puissances étrangères à leur pays ; ce qui oblige leurs réforme et la réforme des critères d’adhérence et de positionnement dans ces organisations non gouvernementales.
Le cas de l’OTAN, qui nous divulgue d’une manière très défiante, un plan de guerre sans fin, pour le profit de certains banquiers incubateurs de tous les blanchiments d’argent, et toutes autres criminalités internationales. Avec des intentions d’ingérence dans le cours de l’évolution des relations internationales normales, alors qu’elle n’est soumise à aucun droit civil ni responsabilité politique tout on obligeant la corruption des institutions internationales, tels que le TPI, l’ONU… et le pervertissement des cadres d’état des pays membres de son organisation pour l’exaction de leur peuples.
Il est temps d’imposer des restrictions obligeant sa présence uniquement dans les frontières de ses pays membres, sinon des déplacements, dans et vers les pays membres, sous tutelle directe du droit de ses pays membres présents géographiquement avec l’extinction des réglementation interne de l’OTAN.
Ci-joint lettre à télécharger comme soutien humanitaires aux journalistes français menacés de mort.

http://www.lelibrepenseur.org/Lettre_Ouverte_Soutien_Meyssan_Darius.pdf

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,