Aller à…
RSS Feed

26 octobre 2020

Les « rebelles » massacrent à Tripoli. Chose promise, chose due


Ces rebelles ou plutôt ces harkis de Sarkozy et de Bernard Henri Lévy: c’est à dire d’Israël…. le proverbe dit, dis-moi qui tu fréquente je te dirai qui tu es!

Les « rebelles » massacrent à Tripoli. Chose promise, chose due.

Ces rebelles ou plutôt ces harkis de Sarkozy et de Bernard Henri Lévy: c’est à dire d’Israël…. le proverbe dit, dis-moi qui tu fréquentes je te dirai qui tu es!

Karim Mansouri

La confrontation en Libye est loin d’être achevée

<>

french.ruvr.ru
Vendredi 26 Août 2011

Le Conseil national de transition formé par l’opposition libyenne s’est déplacé à Tripoli. Selon l’opposition, le pays sera dirigé depuis la capitale qu’ils n’auraient pas su prendre, de l’aveu du commandement des mutins, sans le concours immédiat de l’OTAN. Selon les experts, cette déclaration sensationnelle peut compromettre l’alliance et entraîner des problèmes sérieux au sein de la coalition.
Le porte-parole des forces armées du Conseil national de transition a déclaré, notamment, que le rôle de l’OTAN consistait à recruter les groupes de combat. Les journalistes des médias britanniques et français ont enregistré la présence des unités terrestres de l’OTAN en Libye. Au micro le vice-directeur de l’Institut d’Afrique de l’Académie des sciences de Russie Léonide Fitouni :
L’OTAN prétendait il y a trois semaines agir dans le cadre de la résolution du CS de l’ONU et ne pas participer directement au conflit. Or, nous voyons aujourd’hui que trois parties sont entraînées dans le conflit. L’OTAN est l’alliée des mutins. Les instructeurs atlantistes sont apparus parmi les mutins avant l’assaut de Tripoli. Ainsi, les agents des services spéciaux des pays de l’OTAN déguisés en Arabes ont pris la capitale. Ce n’est qu’après que les forces d’opposition sont entrées en confrontation directe avec les troupes de Kadhafi. Aujourd’hui, lorsque les États-Unis participeront directement à la recherche du colonel, cela signifiera l’étape ouverte de l’opération terrestre.
Une telle évolution des événements peut nuire à l’alliance. Les experts n’excluent pas que plusieurs pays membres du CS de l’ONU s’y opposent. On ne saurait non plus exclure la scission au sein de l’alliance. Il est possible que l’OTAN soit évincée du transfert du pouvoir en Libye et ce sera le premier pas vers la désorganisation de l’opposition.
De l’avis de plusieurs experts, l’OTAN et les mutins sont tombés dans un piège. Premièrement, on ne sait pas jusqu’à présent où se trouve Kadhafi, combien importantes sont les ressources dont il dispose. Deuxièmement, le Conseil national de transition a avoué la veille qu’il ne pouvait pas arrêter la maraude dans les troupes. Cela peut susciter la réaction des habitants locaux. Ainsi, la confrontation en Libye est loin d’être achevée.

Pendant ce temps, des informations venant de médias alternatifs et indépendants situés en Libye rendaient compte de la présence de navires Français près de la côte, avec du personnel prêt à débarquer, ce qui deviendrait une invasion TERRESTRE, non prévue, ni autorisée par l’O.N.U.
D’autres informations révèlent que des mercenaires coordonnés par l’OTAN sont en train de préparer des Actions qui pourraient aboutir à un empoisonnement de l’eau, afin d’en rendre coupable KADHAFI et de favoriser AINSI l’invasion TERRESTRE.

Source : http://www.aporrea.org/internacionales/n187268.html
Source : http://www.legrandsoir.info

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,