Aller à…
RSS Feed

21 octobre 2020

Informations provenant de la frontière Tuniso-libyenne


Information de la frontière Tuniso-libyenne
Nous l’avions dit, annoncé et écrit sur tous les tons. Fallait pas toucher à la Libye. La Libye était un poumon pour l’immigration africaine. Elle avait accueuilli des milliers de travailleurs africains afin de soulager l’Afrique. Nombre de Tunisiens, Egyptiens ou Marocains ont profité de la générosité de Kadhafi. Ils sont où tous ces gens là quand une vendetta est lancée contre lu ?. Ils ont préféré fuir plutôt que de défendre la Jamrhiya .

Ginette Hess Skandrani

 

———————————–

De source sûre de la police de frontière Tunisienne, du poste frontière de Dhiba dans le gouvernorat de Tataouine : on a enregistré 805 personnes à la sortie vers la Libye contre 3251 personnes à l’entré en Tunisie.

L’autre poste de frontière qui se trouve à Ras Jdir est encore fermé. Il n’a enregistré aucun mouvement des 2 cotés .

Les habitants de cette région frontalière témoignent : « des combats font rage depuis 2 jours entre les forces pro kadhafi et les insurgés à Regdaline et Jemil, 2 localités pas loin du poste frontière, a 13 et 18 km de Ras Jdir ;dans la zone de Choucha, à 5 km de ce poste où se trouvent encore plus de 7000 réfugiés de différentes nationalités Africaines. La colère est très tendue à cause des informations qui leur proviennent de Libye sur les massacres commis contre la communauté sub-saharienne. Ce camps est totalement encerclé par l’armée tunisienne .

B.J.

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,