Aller à…
RSS Feed

28 octobre 2020

Moussa Ibrahim , le porte parole de Mouammar Kadhafi, encore un ressuscité. Décidément ce pauvre petit CNT se plante encore!!!


MOUNADIL AL DJAZAÏRI

SAMEDI, OCTOBRE 01, 2011

Le flop propagandiste de la capture de Moussa Ibrahim, porte parole de Mouammar Kadhafi
La pratique de la désinformation sur ce qui se passe en Libye a pris une allure si vertigineuse qu’elle prend de court même ceux qui sont supposés en être les bénéficiaires, les prétendus rebelles du Conseil national de Transition (CNT) mis en place par l’OTAN.

C’est par exemple le cas avec l’annonce largement répercutée de la capture de Moussa Ibrahim, le porte parole de Mouammar Kadhafi.
Cette pseudo information a occupé la scène médiatique pendant 24 heures avant d’être mise en doute pour disparaître presque complètement.

Les prétendus rebelles ont finalement officiellement démenti cette capture et on nous dit maintenant que ce sont des membres de la famille de Moussa Ibrahim qui ont été capturés. Des membres de la famille, ça veut dire quoi? Ses frères? ses soeurs? ses parents? ses neveux? ses oncles?

On ne le saura pas.

Ce qu’on sait par contre, c’est que les ingénieurs propagandistes qui bossent en faveur du CNT avaient tout préparé pour captiver le public. Si la presse n’a en général pas eu le temps de tomber dans le panneau, certains organes d’informations ont foncé tête baissée.

Tel est le cas du First Post britannique, du quotidien en ligne Marrrakech ou encore des Dernières Nouvelles d’Algérie (vous avez bien lu, pas d’Alsace, d’Algérie!) qui nous annoncent non seulement que Moussa Ibrahim a été capturé aux environs de Syrte mais que « Comique Moussa » ainsi que l’appelle le journal algérien était « déguisé en femme ».

Un clin d’oeil au machisme de nos contrées qui est en effet tout à fait bienvenu et « Comique Moussa » la tapette nous aura bien fait rire. A la décharge de ce journal, il faut bien reconnaître que Moussa Ibrahim n’est pas dépourvu d’un certain charme qui est peut-être quelque chose d’au final assez féminin.

En fait ce sont les Dernières Nouvelles d’Algérie qui sont du plus grand comique.

D’autant qu’il n’y a rien de drôle à voir des avions de l’OTAN bombarder un pays du Maghreb, tuer des gens et détruire son infrastructure pour y placer un régime à la botte de l’Occident.

Malheureusement, il n’y a pas qu’en France qu’on trouve des journaux de merde.

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,