Aller à…
RSS Feed

29 novembre 2020

Réaction épidermique contre I-Télé suite au reportage anti-Syrte passé jeudi soir par Genji


Réactions épidermique

Je vous transmets le « cri du coeur » de ma copine Genji. Elle a raison d’interpeller I-Télé. Il faudrait les interpeller toutes car elles sont toutes domestiquées et à la solde du pouvoir Sarkozy/CIA/OTAN/Israël/. Il faudrait également interpeller la prostituée du Qatar qui en colportant tous les mensonges sur la Libye et la Syrie justifie les massacres de dizaines de milliers  de populations civiles

Ginette

 

Réaction épiidermique contre i-télé suite reportage anti-Syrte passé jeudi vers 22h3

Madame, Monsieur,

Je mets quelques médias français en copie de ce message pour vous montrez à quel point l’irresponsabilité de certaines de vos informations passant en boucle sur la Libye est choquante.
Vous montrez des frappes barbares de l’Otan sur la ville de Syrte, au moment où les islamistes du CNT attaquent la ville, où certains d’après bien des témoins sont armés de machettes.

Vous osez parler de « nettoyage » de « fin de guerre proche » reprenant la réthorique du CNT sans jamais vous positionner en tant que journaliste neutre.

Vous n’êtes pas des journalistes mais des soldats du CNT, vous assurez la propagande du CNT au moment où l’hôpital de Syrte lance des appels au secours pour les blessés, les morts, les amputés…

Quel genre de journalisme pratiquez-vous sur i-télé ?

En cas de massacre, et il y a un massacre, votre chaîne n’échappera pas ni aux critiques ni aux accusations de certains militants et opposants en CNT établis en Occident et au Maghreb…

Vous n’avez rien à envier aux journalistes qui faisaient des signes de gorges tranchées par la guillotinne aux membres du FLN algérien alors qu’ils étaient déférés devant la justice coloniale française.

Vous n’aviez rien à envier aux phalangistes chrétiens libanais qui ont commis les massacres des camps de Sabra et Chatila, après que ces camps aient été ouverts par Ariel Sharon. Vous n’avez strictement rien à envier aux armées coloniales.

A l’approche du triste anniversaire du 17 Octobre 1961 où des centaines d’algériens furent jetés à la Seine pour avoir osé s’opposer à la France coloniale, vous faites honte à votre profession.

Les images que vous avez montré sont honteuses pour vous, pour la France et pour l’Otan. S’acharner sur une ville, faire son siège via les airs en bombardant comme des nazis et en faisant attaquer au sol par les fascistes islamistes, alors que les gens y crèvent de faim, de soif et n’ont pas de soin est la pire des hontes.

La France n’est pas le pays d’Hugo et des lumières. Elle est celui de Le Pen et des sons et lumières.

Vous êtes des collabos et sûrement pas des journalistes.

Ce message sera largement transmis dans les réseaux de soutien au anti-CNT, en Afrique noire, au Maghreb et en Europe. De journalistes vous êtes passés à l’état de bourreaux.

Bravo à la Turquie d’avoir fermé la gueule à l’être pitoyable qui représente la France depuis 2007 et qui demande la reconnaissance du génocide arménien par Ankara quand Paris n’a toujours pas reconnu le génocide algérien et ses crimes contre l’Humanité commis en Algérie, notamment les gaz utilisés à Palestro…

Avant de critiquer Kadhafi on se regarde, surtout quand on a le sang des ruwandais sur les mains…

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,