Aller à…
RSS Feed

20 octobre 2020

Les rats envahissent déjà le navire par JLB !!!


Les rats envahissent déjà  le navire !!!

L’Ours n’est pas mort,  loin de là car il se défend toujours et voilà que les charognards vendent déjà sa peau.

Ginette

————————————–

 

Est maintenant venu le moment où les rats envahissent le navire !!!  par JLB

20 MINUTES / 12 octobre2011

POLITIQUE – Le secrétaire d’Etat au Commerce extérieur, Pierre Lellouche, effectue mercredi un déplacement en Libye, accompagné de représentants d’entreprises françaises…

Alors que les soldats du Conseil de transition national (CNT) libyen se battent encore dans les derniers bastions tenus par les partisans de Mouammar Kadhafi, la France dégaine ses contrats. Le secrétaire d’Etat au Commerce extérieur, Pierre Lellouche, se rend ce mercredi dans la capitale libyenne Tripoli. Il sera accompagné de 80 représentants d’entreprises françaises des secteurs du BTP, de l’énergie, des transports, de l’agroalimentaire, de la sécurité ou encore de l’environnement.

Lors d’un point presse, cité par Europe 1, le secrétaire d’Etat a déclaré: «Nous aurons un avion ‘bourré’ d’entreprises. Les secteurs représentés seront l’énergie, le pétrole, les infrastructures, les transports, la communication, la santé et ‘un peu l’agroalimentaire’».
Relancer l’économie libyenne

Cette première visite d’un ministre, après le déplacement de Nicolas Sarkozy et David Cameron à Tripoli et Benghazi le 15 septembre dernier, «montre l’engagement continu de la France aux côtés du peuple libyen. Nous resterons en première ligne aux côtés du peuple libyen tout au long de la phase de transition politique et de reconstruction qui a commencé en Libye», annonce un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

Souhaitant «mettre en place une coopération solide et durable avec les nouvelles autorités libyennes», le déplacement à vocation «de nouer des contacts et d’être à l’écoute des besoins des nouvelles autorités libyennes et de favoriser le redémarrage de l’économie afin de répondre aux besoins urgents de la population», ajoute ce communiqué.

Le marché de la reconstruction en Libye est énorme.…tout comme les appétits. France, Italie, Espagne, mais aussi Turquie et Chine avancent leurs pions. L’Italie de Silvio Berlusconi, l’ancienne puissance coloniale, possède des atouts certains.

Fin août, le CNT libyen s’engage à honorer tous les contrats passés entre la Libye et l’Italie, et à respecter un «Traité de l’amitié» d’août 2008, un accord favorisant les investissements dans les grandes infrastructures. Fin septembre, le ministre italien des Affaires étrangères, Franco Frattini, en visite en Libye, balise le territoire pour relancer les liens et les contrats. Les entreprises Impregilo (BTP), Astaldi (BTP), Finmeccanica (Défense, énergie et transports), mais aussi Unicredit (banque) font le pied de grue pour reprendre leurs affaires.
Concurrence féroce pour le pétrole

Quant au pétrole, il constitue un enjeu majeur pour tous les pays. Avant l’insurrection, la production totale libyenne avoisine les 1,6 million de barils, avant de s’effondrer durant les combats. La reprise est donc l’objet de toutes les attentions. Entre le français Total, l’espagnol Repsol et l’italien ENI, la guerre est ouverte. Fin septembre, le géant italien, premier producteur étranger d’hydrocarbures en Libye et présent dans le pays depuis 1959, annonce avoir redémarré sa production, après sept mois d’arrêt. Mais il a été coiffé au poteau, trois jours plus tôt, par Total, qui déclare avoir repris sa production sur une plate-forme au large du pays.
Le groupe italien s’active donc désormais pour relancer, mi-octobre, le gazoduc «Greenstream», qui constitue le seul gazoduc reliant la Libye à l’Europe…. et dont l’arrivée se trouve en Italie. A l’image de la guerre entre ces géants pétroliers, la concurrence s’annonce féroce pour négocier les contrats de la reconstruction de la Libye. Selon la Chambre de commerce franco-libyenne, une cinquantaine d’entreprises françaises sont établies en Libye et environ 250 ont des relations commerciales avec ce pays.
Anne-Laëtitia Béraud

Une réponse “Les rats envahissent déjà le navire par JLB !!!”

  1. 13 octobre 2011 à 10 h 51 min

    Les vautours n’ont pas mis longtemps à se manifester.
    Sans complexe et avec cynisme !
    ___________________
    Par ailleurs, ce 12 octobre, une délégation d’hommes d’affaires français s’est rendue à Tripoli avec le secrétaire d’Etat au commerce extérieur, Pierre Lellouche. Il s’agit de profiter du marché de la reconstruction évalué à 200 milliards de dollars.
    ________________
    http://lepetitblanquiste.hautetfort.com/colonialisme/

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,