Aller à…
RSS Feed

31 octobre 2020

Mes remerciements aux camarades et amis des Réseau RAPAD/CEMAC et REDID


Mes remerciements aux camarades et amis des réseaux RAPAD-CEMAC et REDID.

Chers camarades et amis des réseaux RAPAD-CEMAC et REDID.
Je voudrais par le biais de ce message adresser mes vifs remerciements à tous ceux qui ont depuis les événements de Libye eu une pensée pour moi et en prière. Je voudrais entre autres, remercier tous les amis de mes réseaux sociaux pour les différents messages de soutien qu’ils m’ont transmis.

Enfin je voudrais particulièrement dire mille mercis aux amis de France, de Belgique, de Russie, d’Allemagne, de Grande Bretagne , d’Amérique latine et des Etats-Unis et surtout à notre camarade Béni Toralta Laya du Tchad, qui n’ont sans cesse, depuis le 17 février 2011 date du début de la guerre occidentalo-colonialiste et des traitres patriotes du CNT, manqué de m’appeler pour savoir si j’étais sain et sauf, pour m’encourager et pour aussi avoir des nouvelles du terrain.

Que Dieu Tout-Puissant nous accorde tous une longue vie et nous accompagne dans notre prise de conscience pour relever le défi Africain et des peuples opprimés.

L’Afrique, notre Afrique, est en train de descendre en enfer et le cycle infernal de la colonisation est en bonne marche sous notre regard passif.

J’ai été témoin oculaire de la barbarie des coalisés de l’OTAN. J’ai été témoin de la sauvagerie animalière sur nos frères libyens mais aussi et en grande partie sur nos frères et sœurs du sud-Sahara orchestrée par les fascistes, xénophobes et pseudo-islamistes du CNT qui sont en passe d’être reconnus par l’Union africaine… déjà qu’au cœur de la plus haute barbarie sur nos frères traités de mercenaires khadafistes, certains de nos gouvernements africains les reconnaissaient déjà comme la nouvelle autorité de la Libye.

Une grande honte pour le peuple Noir qui a tant souffert du colonialisme et d’humiliations de toute nature.

L’histoire retiendra l’endurance et le martyrisme de tous ces enfants et femmes, ces vieillards et ces patriotes libyens qui sont morts sous les bombes des plus grands terroristes de notre ère, l’OTAN.

L’histoire retiendra que l’échec de l’Afrique tant dans sa politique que dans sa résistance contre les percées coloniales revient aux Africains eux-mêmes. Je veux dire, à ceux-là mêmes, qui se disent être à la tête de nos pays pourtant ils sont des marionnettes à la solde du colon et donc pour eux, seuls les intérêts coloniaux priment sur nos destins collectifs.

Je me suis tiré de la gueule du loup. Désormais nous avons une voix, celle des opprimés. Nous sommes l’Afrique, la branche des indépendantistes, des autonomistes et des unionistes. Le colonialisme ne reviendra plus en Afrique. Tel est notre leitmotiv et nous devons le défendre jusqu’à la dernière énergie. Nous devons nous reconstituer pour la nouvelle bataille pour la libération de l’Afrique car comme vous pouvez ne pas vous en douter, nous ne sommes qu’au début de notre déclin. Et notre silence nous rendra coupable devant les générations qui nous précéderont.

Je suis désormais ouvert à tous… je n’hésiterais pas à répondre à toute vos sollicitations et à vous aider à mieux comprendre la situation qui se produit sur notre sol africain de la Libye.
Que vive notre résistance !
Gilbert Rocheteau.
www.mdpr.populus.ch
www.gilbertrocheteau.blogspot.com
__._,_.___

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,