Aller à…
RSS Feed

28 novembre 2020

Une réponse cinglante de Noël Bruno à un article injurieux « l’Afrique ne nous apporte que le sida »


Une réponse à un article injurieux « L’Afrique ne nous amène que le sida »

j’ai voulu publier cette réponse d’un ami internaute à la connerie qui circule sur internet et qui est véhiculée  par quelques idiots. Si l’Afrique n’était pas là, l’Europe serait ruinée depuis longtemps. Qui nous fournirait les matières premières pour nos entreprises ? L’Afrique est le continent le plus riche au niveau des ressources de la planète. Elles sont malheureusement pillées par tous les prédateurs. Mouammar Kadhafi  l’a assez dénoncé et surtout essayé de réparer toutes les injustices que subi le continent africain. C’est une des raisons qui fait que les impérialistes de toute sorte ont organisé cette chasse à l’homme contre lui.

Nous devons le soutenir ainsi que le peuple libyen tout aussi courageux que son guide

Ginette Hess Skandrani

Je vous invite à venir manifester avec nous samedi le 15 octobre 2011 à 14 heures

Place de la République Paris  afin d’exiger l’arrêt des  bombardements criminels de l’OTAN sur la Libye.

—————————————————————-
Lundi 10 Octobre 2011
« L’Afrique ne nous apporte que le sida » : voilà comment les capitalistes parlent de tout un continent

M’est avis que ce n’est pas une intox, cela fait pas mal de temps, que j’attendais que ce genre de connard se manifeste haut et fort. Il est clair que d’une manière ou d’une autre la population africaine elle-même commence à devenir gênante pour les pillards néo-coloniaux qui ne pensent qu’à la rentabilité de leurs entreprises.

Je voudrais juste rajouter, au message de Sayyed, que tout ceci est d’autant plus choquant que la théorie de Malthus est toujours enseignée en économie politique.

J’ai entendu dire d’ailleurs, mais là c’est encore une information à vérifier, que le virus du SIDA possède plusieurs variantes, qu’il y en a en fait plusieurs types plus ou moins virulents et que l’Afrique serait d’ailleurs victime de la forme de SIDA la plus dangereuse et la plus meurtrière…

S’il fut un temps durant lequel le capitalisme et la « croissance » nécessitaient une hausse de la démographie, aujourd’hui ce n’est hélas plus le cas…

Que représentons-nous donc, nous autres qui ne faisons pas partie d’une certaine élite ? Nous ne servons plus à produire les richesses dès lors que les innovations technologiques permettent une production de plus en plus automatisée, et que les richesses sont monopolisées…

Les capitalistes savent que leur système va péricliter…Seraient-ils donc humains pour nous laisser vivre, nous autres, peuples insoumis et partager leur fortune et donc le pouvoir ?

La véritable catastrophe c’est que nous ne sommes mêmes plus du bétail…nous avons été tellement tondu que même sur notre dos la laine ne pousse plus…Nous ne sommes plus qu’une menace, qu’un poids lourds de consommateurs…Nous ne servons plus à grand chose pour eux en vérité…

Les élites ont toujours craint les multitudes…mais pour la première fois, elles ont vraiment la possibilité de tous nous assassiner d’une manière ou d’une autre…

Qu’est-ce qui les retient vraiment de nous laisser crever de faim, de soif, de guerre, de misère ou de maladie ?

L’humanité ?

Non ! En vérité plus rien…Ce sont les machines qui produisent, seuls les techniciens, les ingénieurs et les forces armées sont devenus réellement nécessaires…

Tout ceci est terrible…L’horreur est à son comble…Ci-joint une vidéo de ce qui passe actuellement à Syrte…

Aujourd’hui les enfants d’Afrique, demain que l’on ne s’y trompe pas, ce sera sans doute le tour de nos propres enfants…

Les sacrificateurs à Baal ne sont pas loin…

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,