Aller à…
RSS Feed

28 octobre 2020

Libye – Mouatassim Kadhafi ou l’écran de fumée par Allain Jules


Libye – Mouatassim Kadhafi ou l’écran de fumée.
Publié le13 octobre 2011

SYRTE- Que cache le mensonge sur la supposée capture du fils du guide libyen Mouammar Kadhafi, Mouatassim ? A regarder de plus près, simplement le fait de parler de cette pseudo information pour tenter de faire oublier le génocide et bien sûr la destruction d’une cité prospère et belle. C’est une lapalissade. C’est une anticipation pour s’interposer, s’intercaler et dissimuler les crimes de l’OTAN. La barbarie a atteint son paroxysme.

Ils, l’OTAN/CNT, ont tout détruit dans la ville. C’est devenu un champ de ruines. Et, selon nos informations, un groupe de simples travailleurs noirs subsahariens ont été enlevés de leurs maisons de Syrte dans le « Quartier n°1″ et exécutés par le CNT à la sortie ouest de la ville alors que les membres du CNT fuyaient le secteur face à la résistance des patriotes qui les repoussaient.

Et dire que certains chefs d’Etat d’Afrique noire ont reconnu ces gangsters, renégats, génocidaires et racistes.

Tout ça pour ça ? Hélas, tout le monde est silencieux face à cette folie meurtrière, cette vengeance hypocrite et aveugle. Il suffit de regarder la vidéo en dessous pour s’en rendre compte. Une violence inouïe. Chars, orgues de Staline, bref, toutes les armes lourdes sont utilisées.

Les troupes des collabos de l’OTAN qui doivent tout, rien qu’aux bombes meurtrières occidentales et surtout injustes contre un pays souverain, peuvent-ils prendre la Libye ? L’OTAN a intérêt à s’installer sur place ad vitam aeternam pour imposer ces voyous par la fraude, la violence et la falsification. A l’heure où le nazisme, la propagande et cet impérialisme nauséeux se perpétuent, en Libye, les peuples d’Afrique doivent se lever, se soulever.

Le « monde libre » est décidément un monde d’atrocité, de racisme et de violence gratuite. Il ferme les yeux sur les massacres commis par ses amis. La population de Syrte avait-elle besoin d’être libérée ? Par qui ? Pourquoi ? Après les avoir affamé, bombardé, privé d’eau, d’électricité et de gaz -belle leçon d’humanité-, vous verrez, ils diront que c’est de leur faute.

A partir du moment où l’omerta médiatique sur ces crimes contre l’humanité est effective, sans alternative de l’information, le crime se poursuivra. Le retrait des renégats a laissé place actuellement, 16h35, à de nouveaux bombardements intensifs de l’OTAN, pour « protéger » les civils bien sûr. Détruisez, détruisez, il restera toujours des Libyens fiers !

Les nouvelles sont plutôt bonnes pour les résistants et les patriotes. Nous en reparleront à minuit pétante.

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,