Aller à…
RSS Feed

29 octobre 2020

Libye – dans les méandres de la barbarie et du mensonge par Allain Jules


Libye – Dans les méandres de la barbarie et du mensonge
Publié le14 octobre 2011

Sachant qu’ils ne peuvent prendre la Libye à la régulière, les narcissiques-dépravés, de L’Europe, du Moyen-orient et de l’Amérique, détruisent, pillent, tuent et torturent, en Libye, des prisonniers innocents, qui, parce qu’il a la peau noire, qui, parce qu’il est soupçonné d’être un pro-Kadhafi.

Amnesty international semble se réveiller mais ne parle pas du génocide de Syrte. Et pendant ce temps-là, que font les puissances occidentales, ces prédateurs et agresseurs ?

Ils se partagent le gateau sur des cadavres frais. Drôle de civilisation !

Nous sommes dans une propagandastaffel que même les nazis et Goebbels allaient renier. Dans les méandres de la dialectique la plus mensongère jamais exercée ou vue ailleurs. Hélas, il faut que ce soit en Afrique, en Libye.

Dans une sémantique tirée des abîmes d’une pensée animale, les prédateurs qui s’autoproclament « défenseurs des civils » et des « droits de l’homme » accusent les pro-Kadhafi de prendre les civils en otage. Si l’on suit leur raisonement au QI d’huître et au ras des pâquerettes, à défaut de mépris, il faut donc nous expliquer comment peut-on bombarder ces civils dans la mesure où ils sont en réalité des « boucliers humains », selon leurs dires.

Syrte est bombardé jour et nuit. C’est quoi ce langage morbide et mortifère de protection des civils ?

Dans un autre ordre d’idées, que peut-on dire des mensonges incessants du CNT ? Qui peut encore croire à ces salmigondis, alors qu’ils sont relayés depuis 8 mois sans jamais une seule preuve ? Et pourtant, les médias dominants qui ne font jamais leur mea-culpa, tels des psittacidés, nous pompent l’air avec cette désinformation abyssale. A défaut, ils (médias) prennent des ordres à l’Elysée ou auprès de l’OTAN pour divulguer leur fiel. Un tel degré de menterie est inacceptable. Comme le disait un ami, la défaite leur est insupportable et par conséquent, ces gens-là -les prédateurs-, mettront même 10 ans sur le sol libyen pour crier victoire même sur le sang frais des cadavres.

Ici, un posteur, Analysateur pour ne pas le nommer, avait énuméré toutes les annonces du CNT. Un vrai chapelet de sottises. Si le mensonge était une profession, puisque menteur en est une, le prix Nobel de la discipline reviendrait au CNT, que dis-je, aux renégats de Benghazi.

Aussi, quand ont lit » le nouveau pouvoir qui a renversé Kadhafi » (on se demande pourquoi ils ne citent point l’OTAN), « ex rebellion », « Kadhafi en fuite » ou encore »révolte populaire », la colère laisse la place au sourire. Décidément, considérant que le rire est une thérapie, ces pseudo rebelles sont bons pour nos zygomatiques. Une rebellion Kit Kat. Pathétique.

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,