Aller à…
RSS Feed

22 octobre 2020

Communiqué Aljazeera en correctionnel pour diffusion d’appel au meurtre


COMMUNIQUE
Aljazeera en correctionnel pour diffusion d’appel au meurtre

C’est ce mardi 18 octobre à 14 H que sera examiné notre plainte contre Aljazeera, au Palais de Justice à Paris (17ième chambre)

En rappel des faits, il s’agit d’une plainte déposée contre Aljazeera pour sa diffusion d’appel au meurtre contre Kaddafi.

C’est sur Aljazeera que Youssef Qaradaoui avait lancé sa fatwa , le 22/2/2011.

Ce qui est très grave dans cette affaire, ce n’est pas seulement le fait qu’une personne Kadhafi soit l’objet de cet appel au meurtre sans jugement d’un imam fondamentaliste, à travers une chaîne de télévision dont le nombre d’auditeurs est actuellement estimé à 150 millions dans le monde, mais le principe même de la Fatwa.

D’un point de vue éthique et juridique, il n’y a strictement aucune différence entre la Fatwa lancée par Khomeiny contre Salman Rushdie et celle de Qardaoui contre le colonel Khadafi. Laisser cet appel au meurtre dans l’impunité, c’est créer un précédent qui ouvre la voie à d’autres Fatwa criminelles qui, du point de vue de la Charia, transcende les lois nationales, quel que soit et où que ce soit le pays. L’enjeu de ce procès dépasse donc de loin la personne de Kadhafi. L’enjeu, c’est l’opposition réelle entre la « légitimité » de la Charia en Occident et la légalité des lois séculaires et séculières. Ce procès doit par conséquent servir d’exemple.

L’audience est publique

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,