Aller à…
RSS Feed

1 novembre 2020

Libye – Les dernières nouvelles du front par Allain Jules


Libye – Les dernières nouvelles du front (17-10-2011)

Avec la même cadence, l’organisation terroriste du nom d’OTAN poursuit ses bombardements à Syrte. La défaite leur est insupportable, d’autant plus que la résistance est féroce. Alors que Syrte ressemble de plus en plus à Dresde voire à Hiroshima, les soldats de l’apocalypse trouvent que les patriotes doivent se rendre alors que sur le terrain, ne possédant pas de l’armement d’en face, ils sont meilleurs.La disproportion des forces ne leur fait pas peur.

Les pseudo défenseurs des droits de l’homme sont aux abonnés absents. Ils ne s’expriment plus, comme tétanisés face à la barbarie qui se joue en Libye. Ceux qui légitiment cette guerre injuste, même s’ils ne passeront jamais devant un tribunal pour payer leurs crimes, seront jugés d’une façon ou d’une autre.

Tripoli : de violents combats sont entrain de se dérouler autour de l’aéroport international de Tripoli. Les avions de l’OTAN survolent l’endroit et ne savent pas  « qui » bombarder. Les résistants semblent prendre le dessus puisque le repli des rebelles, retranchés à l’intéreur du bâtiment de l’aéroport, est évident.On compte parmi eux, de nombreux « instructeurs » étrangers. Le quartier d’Abou Salim a vu 5 familles où les renégats ont trouvé des armes complètement liquidés. 15 assassinés.

Zliten: la population qui défend bec et ongles sa ville a encore un fois demandé aux renégats de déguerpir. C’est ainsi qu’une petite minorité de récalcitrants a été mis en déroute.

Terhouna: la ville, reprise par les loyalistes voit quelques incursions des forces du CNT. Aujourd’hui, une trentaine a été tué et le reste est en fuite. Ils ne reviendront plus probablement…

Bani Walid:encore raté. Hier, la ville était calme mais aujourd’hui, la tentative de pénétration par l’ouest des pseudo rebelles s’est soldée par un échec cuisant. 10 tués, et les autres en fuite. Du matériel lourd récupéré.

Gadhamès: les renégats ont tenté de sudoyer à coup de millions de dollars, les Touaregs, en leur demandant de livrer Mouammar Kadhafi soupçonné d’être sous leur protection. Refus et avertissement de ne pas s’évertuer à bombarder même une maison.

En attendant que Syrte soit rasée et non libérée, les mercenaires du CNT/OTAN ont bonne mine. L’opération de vol caractérisé sur les biens des Libyens gélés par les prédateurs ne va pas s’accélérer de si tôt. La situation semble arranger les Européens dont la paupérisation effective les conduit à cette guerre de prédation.

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,