Aller à…
RSS Feed

19 octobre 2020

Halte à l’ingérence étrangère au Magheb par Kaci Aggad


Halte à l’ingérence étrangère au Maghreb!
Par Kaci AGGAD – Dimanche 23 Octobre 2011 –

Lors du rassemblement des cadres du PT
Louisa Hanoune

La liquidation physique du dirigeant libyen et sa dépouille souillée ont révolté les militants du PT.
«La liquidation de Mouamar El Gueddafi et sa dépouille souillée sont des actes barbares», a déclaré samedi Louisa Hanoune à l’occasion d’une rencontre régionale des cadres de son parti. Organisée à la salle de cinéma Sierra Maestro d’Alger, cette rencontre, qui intervient le lendemain de la réunion du bureau politique du Parti des travailleurs, a été mise à profit par l’oratrice pour faire le point sur les événements douloureux qui endeuillent depuis plusieurs mois la Libye.

Révoltée quant à la manière avec laquelle on a mis fin aux jours de l’ancien homme fort de la Jamahiria, la présidente du PT dénonce le plan ourdi par l’Otan pour détruire la Libye et déstabiliser le Maghreb.«El Gueddafi savait beaucoup de choses, c’est pourquoi on l’a réduit au silence», indique-t-elle.

Revenant sur les circonstances qui ont précédé «son exécution», Mme Hanoune s’interroge sur la visite éclair effectuée 48 heures auparavant par le secrétaire d’Etat US, Hillary Clinton en Libye.

«Il est fort à parier que les discussions que Hillary Clinton a eues avec les mem-bres du CNT ne concerneraient pas que la reconstruction de la Libye», lance-t-elle.

Affichant son scepticisme à l’égard de la commission d’enquête ordonnée par l’ONU pour faire la lumière sur «ce crime», la conférencière considère que «le fait d’ordonner une enquête est déjà un premier pas», car pour elle, «il n’y pas l’ombre d’un doute, l’assassinat du leader libyen a bel et bien été commandité». Tout comme les milliers de morts de civils, victimes des bombardements de l’Otan, selon Louisa Hanoune, l’aviation a effectué depuis son intervention en Libye plus de 28.000 raids qui ont coûté environ 7 milliards de dollars US.

Mais, selon la SG du PT, c’est la reconstruction du pays, entièrement dévasté, qui intéresse les grandes puissances. 200 milliards de dollars sont en jeu, soit l’équivalent des avoirs libyens à l’étranger qui suscitent de nombreuses convoitises surtout après toutes ces crises qui agitent l’Europe et menacent son union. Louisa Hanoune est ensuite revenue sur les grèves observées par les travailleurs, notamment celles de l’hôtel El Aurassi, de la cimenterie de M’sila, la laiterie de Draâ Ben Khedda et l’Engi pour dénoncer la mauvaise gestion et les décisions arbitraires prises à l’encontre des syndicalistes. Selon elle, seule une renationalisation des entreprises permettra de résoudre l’ensemble des problèmes et aidera à la résorption du chômage.

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,