Aller à…
RSS Feed

24 octobre 2020

Libye – Saïf Al-Islam se joue-t-il des prédateurs ? par Allain Jules


Libye – CPI : Saïf Al-Islam se joue-t-il des prédateurs ?
Publié le27 octobre 2011

Saif Al Islam Kadhafi
Les annonces du CNT sont toujours à prendre avec des pincettes. Il faut en plus se boucher le nez, tellement, leurs mensonges sont des plaies purulentes dont l’odeur nauséabonde a fait tant de mal depuis 9 mois avec l’assassinat du guide libyen Mouammar Kadhafi et l’invasion barbare de l’OTAN sur le sol libyen.

On peut avoir deux grilles de lecture face à cette annonce qui indique que le deuxième fils du guide libyen, Saïf Al-Islam Kadhafi, est prêt à se rendre devant la Cour pénale internationale (CPI). Les médias se font déjà les choux gras avec cette annonce du CNT. Ce dernier ajoute par ailleurs qu’il sera accompagné du beau-frère du guide, chef des services de renseignements, Abdoullah al Senoussi.

La première hypothèse serait que le fils du guide rende les armes, alors que de sources sûres, des opérations d’envergure sont en préparation. Ainsi, la guerre est finie et les démons ont gagné. Alors, il ne faut plus compter sur la résistance qui restera probablement parcellaire. Mais, cette option est assez surprenante et ressemble bien à un nouveau coup foireux du CNT qui veut probablement décourager ceux qui sont prêts à se battre jusqu’à leur dernière goutte de sang pour sauver leur pays des griffes des prédateurs.

La seconde lecture serait bien évidement que le fils du guide tente de couper l’herbe sous les pieds des assassins. Ces meurtriers prêts à tout pour piller l’or noir et le gaz libyen, en saignant jusqu’aux civils solidaires du guide. Alors, il aura une tribune, celle qu’on a refusé à son père, dans un processus animal visant à le rayer de la mémoire collective. Une agression mémorielle hypocrite qui n’est que le signe des faibles.

On peut déjà rire aux éclats tellement, le dossier est vide. C’est une vaste escroquerie, une plaisanterie. Que peut-on reprocher à Saïf al-Islam ? Son patronyme ? Sans doute. Son élégance ? Aussi. Ses médiations internationales couronnées de succès, notamment en Indonésie ? Peut-être. Or, il n’avait aucun poste officiel avant le déclenchement de la guerre, pire, il vivait à l’étranger. Peut-être sera-t-il accusé des crimes du CNT car, pour ces renégats, il y a des tonnes et des tonnes…

le départ de l’OTAN se prépare, et c’est probablement le Qatar qui va prendre effectivement le relais. Mais là, il s’agit bien d’une invasion de facto.
Saïf vu aujourd’hui en Libye.

Une réponse “Libye – Saïf Al-Islam se joue-t-il des prédateurs ? par Allain Jules”

  1. J.Freychet
    27 octobre 2011 à 16 h 36 min

    Arrêtons de spéculer, revenons-en aux faits.

    A supposer qu’il soit mort Kadhafi avait-il autre chose à dire que nous ne sachions déjà sinon il l’aurait dit ou fait dire à la face du monde.

    Quel intérêt pour son fils Saïf al Islam de se présenter face à un tribunal aux ordres de l’impérialisme occidental ? Au mieux il serait muselé au pire il subirait le sort de Milosevic. S’il sait ce que nous ne savons pas il y a d’autres moyens pour le diffuser que de se jeter dans la gueule du loup.

    Même s’il a mis quelques intégristes, djihadistes et autres à la raison, Kadhafi n’était pas un tyran sanguinaire et corrompu et la démocratie bourgeoise n’est pas le pouvoir du peuple. Les libyens selon l’ONU, bénéficiaient d’un Indice de Développement Humain très élevé, le pays dispose de ressources importantes : Pétrole, gaz, eau, il était en pleine expansion y compris la cyrénaïque d’où serait partie la rébellion. Un groupe dirigeant qui ne dispose pas d’un large soutien de sa population ne résiste pas sept mois aux forces conjuguées de l’occident, aux mensonges qu’il répand. Présupposé mort Kadhafi est encore plus grand que vivant, il fait peur à ses assassins qui souhaitent effacer jusqu’au souvenir de son existence. Le CNT se sent si peu assuré sur ses arrières qu’il demande le maintien des forces de l’Otan sur le terrain.

    Ce n’était pas tant le les ressources naturelles de la Libye que convoitaient les prédateurs occidentaux mais l’usage qui en était fait pour le développement de ce pays et l’émancipation de l’Afrique de la tutelle du FMI et de l’OMC et de leurs satellites, c’était aussi un pavé jeté dans la mare de la francafrique. L’assassinat de kadhafi est un coup de semonce envoyé à la chine et à la Russie qui n’ont pas encore des moyens militaires à la hauteur de ceux des USA mais ça ne saurait tarder. Les frères musulmans ont donné des gages ils ont le champ libre. L’éclatement de la Syrie laïque est programmé, ensuite l’Iran sera mis au pas et nous serons à l’aube d’une troisième conflagration mondiale.

    Autre certitude la gauche européenne qui a déjà les mains tachées de sang n’aura rien voulu voir venir engluée qu’elle est dans son union sacrée avec ce qu’il y a de plus rétrograde dans l’opinion.

    Mais en fait, dans quelque organisme que ce soit, nous n’avons jamais que les dirigeants que nous avons élus
    ou tolérés. Nous sommes tous coupables soit pour avoir œuvré en faveur du crime soit pour ne pas nous y être opposés avec assez de force. Aujourd’hui la démarche des gens qui nous gouvernent ou aspirent à le faire n’est pas sans de proches similitudes avec celle de ceux qui ont livrés l’Europe à Hitler, la France à Pétain, Lidice et Oradour aux SS, l’Espagne à Franco et à ses intégristes catholiques. Quand je vois Syrte détruite par l’Otan dans l’indifférence quasi générale je me remémore Guernica réduite en cendres par la légion Condor.

    L’aboutissement sera le même, nous en paierons le prix à courte échéance, mais c’est peut être la condition de la prise de conscience en prévision d’une éventuelle renaissance si l’humanité survit!

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,