Aller à…
RSS Feed

12 juin 2021

Mouammar Kadhafi : Veillée pour un martyr, place de la Fontaine aux Innocents par Ginette Hess Skandrani


Mouammar Kadhafi : Veillée pour un martyr Place de la Fontaine aux Innocents Paris-Les Halles.

Hommage rendu à un combattant anticolonialiste, un résistant africain, lynché par des forces barbares d’une armada composée de l’OTAN, des renégats du CNT et des forces franco-anglaises qui s’apprêtent à recoloniser la Libye.

Nous avons organisé hier vendredi, une veillée pour un martyr en hommage à Kadhafi devant la Fontaine des Innocents à Paris (cette célèbre Fontaine, où l’on jetait tous ceux dont on voulait se débarrasser au 15è siècle paraît-il) Nous étions présents sur la place avec des bougies, des posters de Kadhafi, des drapeaux verts. Ce rassemblement, multi-couleurs était également multiculturel, entre des Musulmans et des Chrétiens, des Africains de différents pays , des Arabes et des Européens.

Nous étions très nombreux, plusieurs centaines, entre ceux qui sont restés debout, ceux qui se sont arrêtés, ceux qui voulaient discuter, ceux qui nous ont soutenu, ceux qui sont revenus. La place ne désemplissait pas.
Plusieurs personnes très surprises de notre initiative nous posaient des questions car intoxiquées par les télés,  elles gobaient tout ce que la lucarne leur instillait, surtout ceux et celles qui regardaient El Jazeera. Elles ne comprenaient pas que nous puissions rendre hommage à un dictateur qui avait massacré son peuple. Nous leur avons fait comprendre que les médias ont inventé ce mensonge tout comme ils avaient fait avec les armes de destruction massives attribuées à Saddam Hussein et qui n’avaient jamais existé , pour  détruire l’Irak.

Afin de coloniser la Libye pour mieux lui voler son pétrole, sous prétexte de protéger la population, ils ont inventé un massacre commis par Kadhafi. Ce massacre n’a jamais existé. Par contre ceux qui ont bombardé, envahi la Libye ont tué plus de 70000 Libyens dont beaucoup d’enfants.
Certains arguments étaient porteurs, surtout quand nous parlions de la situation favorisée du peuple libyen sous Kadhafi, des bienfaits envers l’Afrique et les gens sont restés afin de débattre avec nous. D’autres nous ont insultés. Certains sont partis, puis revenus. Les débats étaient forts intéressants.
Nous sommes restés de 17 h 30 à 21 heures.

0 0 votes
Évaluation de l'article
Partager

1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments

Plus d’histoires deLibye