Aller à…
RSS Feed

20 octobre 2020

Un idiot utile… par Comaguer


http://comaguer.over-blog.com

22 Janvier 2012

Un idiot utile…

Chacun se souvient encore du croisé flamboyant partant à l’assaut du régime libyen après les prêches enflammés d’un prédicateur qui, à défaut d’être directement  inspiré par Yahvé lui-même, était probablement stipendié par quelques uns de ses fidèles.

Tous Rafales déployés, le plus gros de sa flotte de combat concentrée au large du golfe de Syrte, sous les applaudissements quasi unanimes d’un parlement outrageusement colonialiste, le croisé chevauchait à la tête de coalisés curieusement rassemblés sous la bannière d’une institution moribonde chargée jadis de maintenir la paix.

Cette campagne honteuse conclue par l’assassinat d’un chef d’Etat en exercice entrainait l’écroulement d’un Etat souverain  et ouvrait la porte au   partage entre les croisés d’un immense butin.

Quelques mois ont passé …

La geste guerrière a fait place au travail obscur des liquidateurs et des comptables. Mais L’Etat croupion prestement mis en place par les coalisés n’est là que pour donner l’apparence d’un pays gouverné et  n’a pas reçu mission d’arbitrer entre leurs appétits concurrents

Derrière les officiels assis posément à  la table de négociation qui parlent contrats, forages pétroliers, pipelines, bases et matériel militaires,  se tiennent désormais de solides gaillards la poche gonflée par la crosse des instruments convaincants en dernier ressort.

Dans cette partie de poker menteur, le « croisé flamboyant » a perdu toute sa superbe et menace même de se retirer de la table de jeu afghane où il avait également misé quelques milliards d‘euros. Un des coalisés moins claironnant dans les débuts de la croisade mais toujours très actif et dont la contribution à l’organisation et à la coordination des actions militaires a été décisive, a attendu patiemment le moment où il faut montrer sa force réelle pour s’installer comme le nouveau gérant du trésor volé.

Après l’agitation médiatique la « real politik »

OBAMA a décidé récemment l’envoi en Libye de 5000 soldats chargés d’assurer non pas la protection de la population libyenne, préoccupation humanitaire prestement effacée de l’agenda des coalisés, mais celle  de la salle des négociations et de ses chargés d’affaires. Cette stratégie étasunienne vient  d’être analysée par SERGUEI LAVROV, Ministre des Affaires Etrangères russe. Dans une conférence de presse tenue le 18 Janvier et relatée par l’agence ITAR-TASS,  il l’a présentée comme le « leadership en arrière-plan ». Il s’agit de prendre part activement mais sans faire de bruit au hold-up et  de ne faire étalage de sa force qu’au moment décisif du partage du butin et de la prise en gérance des biens du défunt.

Le « croisé flamboyant » croyant que la puissance se mesure au nombre  de photos à la une des magazines, a tiré les marrons libyens du feu pour un autre. L’Etat français a couvert son glaive de sang innocent, a trouvé dans ses « caisses vides » 500 millions d’Euros pour maltraiter un pays et sa population,  a redonné à la France son pire visage colonial  pour finalement se faire plumer.

 Oui, décidément, un idiot utile ….

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,