Aller à…
RSS Feed

29 octobre 2020

Libye – Le CNT ne sait plus quoi inventer pour rassurer ses maîtres par Allain Jules


Libye – Le CNT ne sait plus quoi inventer pour rassurer ses maîtres

Publié le24 janvier 2012

 

 

“Il n’y a plus, en Libye, des pro-Kadhafi”, si l’ont en croit les dernières déclarations tarabiscotées des responsables du CNT qui ne savent plus à quels saints se vouer. A n’en pas douter, tout se passe mal, très mal même. Pourtant, le même CNT incriminait les pro-Kadhafi après les graves évènements survenus ces derniers temps à Benghazi. Bref, une navigation à vue qui en dit long sur ces renégats. Ambiance.

Alors que la ville de Bani Walid est guirlandée de vert, avec de nombreux tags sur les murs à la gloire du frère leader assassiné le 20 octobre dernier par la horde de barbares et sous-fifres de l’OTAN, le CNT sort son pare-feu favori. Sa déclaration ubuesque sur la situation à Bani Walid laisse plutôt craindre le pire.

Alors qu’un responsable local du CNT affirmait dans la journée que des partisans de Mouammar Kadhafi contrôlaient toute la ville, le ministère de l’Intérieur quant à lui, parle de querelles internes entre renégats. Drôle de zig  s’il en est, d’autant plus que ce démenti dont la crédibilité est quasi nulle ressemble plus à un suicide qu’à autre chose. Le suicide étant l’acte ultime de la souffrance, les membres du CNT en prennent le chemin petit à petit.

Le CNT est dans la panade, c’est certain. D’ailleurs, malgré les démentis, ils ne peuvent plus tromper les gens. Kadhafi hantera leur triste existence jour et nuit, jusqu’à leur chute.

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,