Aller à…
RSS Feed

27 octobre 2020

Ces supporters algériens qui chantent pour Kadhafi


Ces supporters algériens qui chantent pour Kadhafi

Le match de football qui a opposé le 14 octobre, à Blida (47km au sud-ouest d’Alger), l’équipe d’Algérie à celle de Libye, dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2013, s’est mué en une véritable tribune pour les défenseurs du régime de l’ancien dictateur libyen, a affirmé le site Echourouk.

Des supporters algériens ont ainsi été fouillés avant leur entrée dans le stade Tchaker de Blida, et la sécurité a affirmé avoir retrouvé sur certains d’entre eux des posters à l’effigie de Mouammar Kadhafi et de son fils Seif al Islam, selon le site de la chaîne de télévision algérienne.

Des emblèmes verts et des pancartes marquées de slogans demandant la libération de Seif al Islam (incarcéré en Libye) ou rendant hommage à l’ex-guide de la révolution libyenne ont aussi été saisis.

Un gigantesque drapeau vert, symbole de l’ancien régime libyen, qui avait été confectionné par un groupe de jeunes supporters algériens a en outre été confisqué par la sécurité du stade de Blida, selon Echourouk.

Une fois dans les tribunes, les fans de la sélection algérienne ont continué à provoquer les supporters de l’équipe adverse en scandant à plusieurs reprises des chants pro-Kadhafi. Parmi eux, une célèbre reprise du fameux discours «Zenga-Zenga» (rue après rue), où le leader avait exhorté les Libyens à «purifier leur pays pouce par pouce, maison par maison, rue après rue, individu après individu».

Le site Echourouk, qui a relaté ces faits, a expliqué que les supporters de la sélection algérienne avaient agi de cette manière, afin de déstabiliser les supporters et les joueurs libyens.

Pourtant, ce n’est pas la première fois que de telles provocations ont lieu. Plusieurs fois, des fans de l’équipe d’Algérie ont témoigné de leur soutien à l’ancien guide libyen et à sa famille.

Lu sur Echourouk 

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,