Aller à…
RSS Feed

26 octobre 2020

ONU (Palestine) : Sens et non-sens de l’abstention des pays africains


L’information déjantée, au Kärcher, et la liberté d’expression dans sa quintessence: « Mieux vaut mourir debout que de vivre à genoux » Dolores Ibárruri Gómez

ONU (Palestine) : Sens et non-sens de l’abstention des pays africains

Publié le 1 décembre 2012

Vote à l'ONU

ONU, (New York) – La Palestine est devenue jeudi 29 novembre un État observateur non membre permanent aux Nations unies. Lors du vote, 5 pays africains, le Cameroun, la République démocratique du Congo, le Malawi, le Rwanda, le  Togo et  Haïti (admis au sein de l’Union africaine (UA)), se sont abstenus de voter en faveur de la Palestine. Qu’est-ce qui peut expliquer ce genre d’écart ? Malgré le facteur sud-africain, considérant qu’Israël est le dernier pays à avoir rompu ses relations diplomatiques avec le régime d’Apartheid, c’est incompréhensible pour les Africains. Comment peut-on soutenir un pays qui classifie les êtres humains ? C’est simplement  le racisme le plus crasse.

Cet affadissement du soutien à la cause palestinienne par les Africains est une faute. C’est véritablement l’absence d’une attitude unie et cohérente des Africains. Ils ne sont pas seuls, les Arabes ne sont pas mieux. Comme certains disent, ceci relève de la pauvreté de certains pays africains, humiliés par l’ancienne colonie et qu’Israël aide grâce à sa force technologique, notamment agricole. Mais, il s’agit plutôt du fait du roi, d’un problème de personne plus qu’autre considération…Alors, quelles sont les vrais mobiles de ces abstentions ? Une tentative de réponse.

Paul BiyaPaul Biya

Cameroun: Le président de la République du Cameroun, Paul Biya, a parachevé l’appartenance de feu Ahmadou Ahidjo, ex président, à la Oumma. Ceci l’avait conduit à rompre les relations diplomatiques avec Israël après la guerre de 6 jours. Cette coalition arabo-musulmane était encore très forte. Aujourd’hui, en renouant avec Israël  suite au coup d’état militaire raté en 1984, il s’est tourné vers des officiers israéliens, pour sa protection. La sécurité présidentielle camerounaise a d’ailleurs, en 2010, connu un drame. Elle avait vu le crash d’un hélicoptère qui transportait le colonel Avram Avi Sirvan, chef très discret de la sécurité du président Paul Biya, à Boumnyebel, en pays bassa.

Dan Gertler et Joseph KabilaDan Gertler et Joseph Kabila

République démocratique du Congo (RDC): Certains observateurs sur le terrain de la poudrière congolaise attestent que ce sont des hommes d’affaires israéliens, amis du président Joseph Kabila, qui sont derrière la tentative de déstabilisation de l’ex Zaïre. Ça peut paraître incongru mais, quand on voit les détenteurs de toutes les sociétés qui gravitent autour des matières premières congolaises qui sont…Israéliens…hum.  De Dan Gertler, propriétaire la société DGI ( Dan Gertler Israël), en passant par Chaim Lebovits de la firme Finance International Inc (Emaxon), qui ont obtenu quatre ans de monopole de commercialisation des diamants de la Miba (La Société Minière de Bakwanga en abrégé « MIBA ».) en 2007, on peut se faire une petite idée. Du coup, la COMIEX, société gérée par des proches de Kabila, exploite main dans la main les richesses de la RDC avec les groupes israéliens. Cherchez l’erreur !

Shimon Peres et Faure GnassimbéShimon Peres et Faure Gnassimbé

Togo: Le président Faure Gnassingbé a achevé ce jour, samedi 1er décembre, une visite d’État en Israël au cours de laquelle il a rencontré son homologue Shimon Peres, le Premier ministre, Benyamin Netanyahou, et le chef de la diplomatie, Avigdor Liberman. « Je vous accueille ici en ami en tant que président d’un peuple très proche du peuple togolais», a déclaré Shimon Peres, lorsqu’il a accueilli le président togolais. Il a souligné qu’Israël était prêt à aider le Togo à parachever son processus de développement. Le droit international ne compte plus. Ce calendrier est la raison pour laquelle le premier des Togolais a mandaté son représentant onusien d’être à côté d’Israël. Selon un communiqué de la présidence, cette abstention est un acte pour faire avancer la paix…

Michel MartellyMichel Martelly

Haïti: Lors des séismes dans l’île, on avait découvert qu’il y avait sept Israéliens qui vivaient sur place. Le Gouvernement israélien, ainsi que de nombreuses associations juives avaient également lancé des campagnes de financement d’urgence pour aider les efforts de secours. Ces groupes sont l’American Jewish Joint Distribution Committee (JDC), le B’nai B’rith International, l’American Jewish World Service, le Congrès juif canadien et B’nai Brith Canada, entre autres. On peut donc comprendre le chanteur président Michel Martelly…

Joyce BandaJoyce Banda

Le Malawi: Ce pays africain d’Afrique australe dont la présidente est Joyce Banda comprend une forte communauté juive. C’est elle qui détient pratiquement la totalité des richesses du pays en faveur de sa main-mise sur les produits miniers. Elle vit en parfaite communion avec les autochtones (95% de la population) et par conséquent, on peut aisément comprendre le penchant malawite en leur faveur. L’économie du Malawi repose sur l’agriculture, l’industrie agroalimentaire et l’industrie minière. Ancienne colonie britannique, le pays a suivi la Grande Bretagne…

Paul KagamePaul Kagame

Rwanda: Ce petit pays est régi en « clan organisé ». Le génocide rwandais a rapproché les deux peuples (Israël-Rwanda). Le régime de Paul Kagamé entretient, avec la bénédiction des pilleurs des richesses congolaises mentionnés sur le dossier RDC, la guerre au Kiwu où la recrudescence des violences a vu le M23 (mouvement du 23 mars) prendre Goma. Il se serait retiré après négociation avec Kinshasa.  Paul Kagamé et ses amis israéliens détiennent aujourd’hui, toutes les richesses du Rwanda. C’est ainsi que les secteurs d’activités: alimentation, immobilier, construction,  télécommunications, agriculture (plantations de thé), et minerais volés et pillés en RDC sont leur propriété…

Les « qui » ont dit, oui, non ou se sont abstenus ?

Pays qui ont voté pour : Angola, Antigua et Barbuda, Argentine, Armenie, Azerbaïjan, Bahrein, Belarus, Belgique, Belize, Bengladesh, Bénin, Bolivie, Botswana, Bouhtan, Brésil, Brunei Darussalam, Burkina Faso, Burundi, Cambodge, Cap Vert, Chili, Chine, Comores, Congo, Costa Rica, Côte d’Ivoire,Cuba, Djibouti, Ecuador, Espagne, Ethiopie, Finlande, France, Gabon, Gambie, Georgie, Ghana, Grèce, Grenade, Guinée, Guinée-Bissau, Guyane, Honduras,Inde, Indonésie, Irak, Iran, Irlande, Islande, Italie, Jamaïque, Japon, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Koweït, Kyrgyzstan, Lesotho, Libye, Liechtenstein, Luxembourg, Malaisie, Maldives, Mali, Mauritanie, Mexique, Mozambique, Namibie,Népal, Nicaragua, Niger, Nigeria, Oman, Ouganda, Ouzbekistan, Pakistan, Pérou,Philippines, Portugal, Qatar, Saint Kitts and Nevis, Saint Lucie, Saint Vincent et les Grenadines, Salvador, Sao Tome, Sénégal, Seychelles, Sierra Leone, Somalie,Soudan, Sri Lanka, Surinam, Swaziland, Syrie, Tajikistan, Thalande, Timor oriental, Trinidad et Tobago, Tunisie, Turkmenistan, Turquie, Tuvalu, Uruguay, Vénézuela, Vietnam, Yemen, Zambia, Zimbabwe, Afghanistan, Afrique du sud,Algérie, Arabie Saoudite, Autriche, Birmanie, Chypres, Corée du Nord, Danemark, Dominique, Emirats Arabes Unis, Equateur, Erythrée, Ile Maurice, Iles Salomon, Laos, Liban, Malte, Maroc, Norvège, Nouvelle Zélande, République centrafricaine, République dominicaine, Russie, Serbie, Sud Soudan, Suède, Suisse, Tanzanie,Tchad.

Pays qui ont voté contre : Canada, Etats-Unis, République Tchèque, Israël, Iles Marshall, Micronésie, Nauru, Palau, Panama.

Pays qui se sont abstenus :  Albanie, Andorre, Australie, Bahamas, Barbade, Bosnie, Bulgarie, Cameroun, Colombie, Croatie, République démocratique du Congo, Estonie, Fidji, Allemagne, Guatemala, Haïti, Hongrie, Lettonie, Lithuanie, Malawi, Monaco, Mongolie, Monténégro, Pays-Bas, Papouasie Nouvelle Guinée, Paraguay, Pologne, Corée du Sud, Moldavie, Roumanie, Rwanda, Samoa, Saint Marin, Singapour, Slovaquie, Slovénie, Macédoine, Togo, Tonga, Royaume-Uni, Vanuatu.

Il n’y a donc aucune surprise. Chacun pour soi et Dieu pour tous  ? !!!


Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,