Aller à…
RSS Feed

18 septembre 2019

Meurtre du général Younès


Jeudi 13 décembre 2012 4 13 /12 /Déc /2012 14:56

Meurtre du général Younès : Abdeljalil laissé en liberté sous caution avec interdiction de quitter la Libye

Par Gilles Munier

Le 11 décembre, le procureur militaire de Benghazi a interrogé Mustafa Abdeljalil, ancien président du CNT (Conseil national de transition), sur son rôle dans l’assassinat, le 21 Juillet 2012, du général Abdel Fatah Younès, ancien ministre de l’Intérieur du colonel Kadhafi ayant rejoint la rébellion en même temps que lui.

Suite à l’interrogatoire, qui s’est déroulé dans une base de l’armée à Marj (80 kilomètres au nord-est de Benghazi), le procureur a inculpé Abdeljalil d’ « abus d’autorité ayant mis en danger l’unité de Libyens pendant la révolution » et d’ « irresponsabilité politique ayant abouti à l’assassinat du général Younès ». Il l’a laissé en liberté sous caution, avec interdiction de quitter le territoire libyen. L’ancien président du CNT comparaîtra le 20 février 2013 devant le tribunal militaire de Benghazi.

Sur le même sujet, lire aussi :

Meurtre du général Abdel Fatah Younès : le CNT accusé

Sur France-Irak Actualité :

http://0z.fr/cydzW

Qui a assassiné le général Younès,

chef de l’armée rebelle ?

http://www.france-irak-actualite.com/article-benghazi-qui-a-assassine-le-general-younes-chef-de-l-armee-rebelle-81108425.html

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,