Aller à…
RSS Feed

16 mai 2021

Guerre des blocs. La posture de la Russie et la Chine nous donne froid dans le dos!


IRIB – samedi, 01 juin 2013

Guerre des blocs. La posture de la Russie et la Chine nous donne froid dans le dos!

IRIB-Lorsque la Côte d’Ivoire et la Libye se sont retrouvées l’une après l’autre,… sous le feu des bombes de l’impérialisme fasciste, nous avons appelé de tout notre vœu, à un réveil géostratégique de la Russie et à une prise de position responsable de la Chine dans le débat sur l’avenir de liberté des anciennes colonies des impérialistes occidentaux en Afrique et dans le monde arabe, afin de stabiliser le monde autour d’un équilibre de transition qui nous conduira dans les deux décennies à venir, vers une neutralisation totale de l’ex-Bloc Occidental devenu le Bloc Décadent économiquement, moralement et culturellement.
Les événements en cours en Syrie nous donnent des raisons d’espérer que la Russie a commencé à prendre conscience de la menace que représentent les pays riches en voies d’appauvrissement (PRVA) pour l’humanité. Ils nous donnent aussi des raisons de croire que la Chine est de plus en plus consciente qu’elle sera déstabilisée de l’intérieur si elle ne réagit pas dès à présent pour freiner le Bloc Décadent dans son projet fou et immoral de constituer des enclaves géostratégiques en Afrique et dans le monde arabe, lesquelles devront servir de base arrière et de nid d’ouvriers du crime sur ceux-qui ce Bloc Décadent compte s’appuyer pour tenter de se sauver du naufrage irréversible dans le tourbillon duquel il est pris à son propre piège.

Mais la trop grande pudeur de la Russie dans la gestion du dossier syrien nous donne des frayeurs dans le dos, dans notre marche triomphale vers l’avènement du plus grand réveil révolutionnaire de l’Afrique qui commence par la Côte d’Ivoire. Maintenant.

Le Bloc Décadent a ceci de merveilleux qu’il ne s’embarrasse pas de morale, d’éthique sociale, de lois et de justice, lorsqu’il mène son combat de conquête barbare des peuples afin d’étendre ou de maintenir son hégémonisme géostratégique.

Il ne se gêne pas d’armer des terroristes ou d’en créer de nouveaux et de les lâcher contre des Nations paisibles. Il ne se gêne pas de mentir et de faire du mensonge un dogme étatique. Il se fout entièrement de l’humanité lorsque qu’il doit manipuler son opinion interne pour justifier le massacre des peuples sans défense dans le seul but de les désorganiser de façon durable aux seules fins de piller leurs richesses.

Il n’a pas peur d’appeler au crime, à l’invasion, à l’agression des alliés de la Russie ou de la Chine qui tous paient le prix de leur refus de faire allégeance à une bande d’Etats en phase de ménopause économique, de déchéance morale calamiteuse, descendant du piédestal humain pour promouvoir des contre-valeurs qui ont fini par  les ramener à un classement sociologique moins noble que celui des animaux.

Or dans le dossier syrien, la Russie continue de jouer de façon incompréhensible, dans la pudeur politique, dans la langue de bois diplomatique, dans l’hésitation et parfois l’audace timide, oubliant que ses alliés tomberont un à un au pied du Bloc Décadent faute du soutien militaire efficace et de leadership protecteur, face à des prédateurs déchainés qui organisent des sommets pour lever des fonds et collecter des armées de destruction massive afin de mettre à mort le Président Bachar El Assad, truander son pays et le déconstruire de façon irréparable.

Oui, la Russie a déjà fait et beaucoup fait en Syrie, me dira-t-on. Mais laissez-moi dire à la Russie que ses efforts en Syrie n’impressionnent pas l’aile révolutionnaire du combat panafricaniste. Ce sont ses résultats que nous attendons.

Et que dire de la Chine ?

Est-elle en train d’attendre que la nation iranienne soit secouée et mise à feu et à sang avant de faire comme la Russie, c’est-à-dire, regarder à ses contrats gaziers avec l’Europe, regarder à ses exportations vers l’Amérique, regarder aux investissements directs étrangers, et faire le peu pour un allié dont l’importance géostratégique n’est plus à démontrer dans cette guerre du Bloc Décadent contre la paix mondiale et la perpétuation voire l’existence de l’espèce humaine ?

Ce qui est en jeu, c’est la survie de l’humanité et la création de rideaux infranchissables devant faire échec au projet d’invasion immorale et barbare du monde civilisé par le Bloc Décadent avec sa tête, la petite France surexcitée qui entraine avec elle, une Europe qui a échoué sur tous les plans et les Etats-Unis d’Amérique en fin de règne.

Peut-être que tout cela, la Russie et la Chine n’en ont rien à cirer. Peut-être qu’elles sont convaincues que l’argent d’un Client, fût-il dangereux, est plus important que la paix mondiale qui dépend désormais de la capacité de ces deux Nations leaders à fédérer autour d’un idéal d’équilibre géostratégique commun, les énergies révolutionnaires qui scintillent ici et là, dans la Grande et Digne Afrique qui se lève, comme dans l’Amérique latine qui s’assume.

Peut-être, et encore peut-être, que Hassane Magued et toute la Révolution Permanente se trompent et que la Russie et la Chine veulent plier l’échine devant cette bande de fous qui cause désolation et amertume en Afrique et dans le monde arabe. Peut-être qu’elles nous donnent le message insistant pour dire que l’allié n’est un allié que parce qu’il peut passer commande et en payer le prix.

Alors, je dirai, tout est accompli. La fin des temps est survenue plus vite qu’annoncée par les Saintes Ecritures.

A Très Bientôt.

Hassane Magued

Cameroon voice

0 0 votes
Évaluation de l'article
Partager

1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments

Plus d’histoires deLibye