Aller à…
RSS Feed

30 octobre 2020

LE CPI N’A PAS DE PREUVES CONTRE LE PRESIDENT GBAGBO


Lundi 3 juin 2013 1 03 /06 /Juin /2013 18:55

CPI N’A PAS DE PREUVES CONTRE LE PRESIDENT GBAGBO (verdict ajourné)

18297 426430187433135 2082408842 n

 

La juge Silvia Fernández de Gurmendi de la #CPI demande la libération pure et simple du président Ggagbo @AFP #FreeGbagbo #Civ2010

La Cpi vient de renvoyer la décision sur la confirmation des charges contre le président Gbagbo. Dans un communiqué la Cour pénale internationale affirme en substance qu’au vu des preuves en possession des juges, il n’est pas possible de confirmer les charges contre le président Gbagbo, et les juges accordent au procureur un peu de temps afin d’apporter plus de preuves.

Cette dernière décision des juges a été contestée par la juge Silvia Fernández de Gurmendi qui arguant du fait que la majorité des juges soient d’accord sur le fait que les preuves soient insuffisantes, a demandé à la cour de prononcer simplement et purement une décision. Prononcer une décision dans ce cas aurait voulu dire relaxer purement et simplement le président Gbagbo.

Dans une longue lettre de 20 pages areddés adressée aux autres membres de la cours, la juge Silvia Fernández de Gurmendi donne les raisons de son désaccord avec la décision d’ajourner l’audience qui aurait purement et simplement fait relaxer le président Gbagbo.

Nous reviendrons plus en détails sur cette décision historique qui prouve que le président Gbagbo se trouve à la CPI pour des raisons politiques, et que la majorité des juges fait le jeu de la France et de son pouvoir vassal d’Abidjan, en le maintenant loin de son pays

ACC- Côte d’Ivoire

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,