Aller à…
RSS Feed

24 octobre 2020

DIEUDONNE. P. Moscovici devient le VRP exclusif de l’humoriste, l’homme de Poissy


 

 DIEUDONNE. P. Moscovici devient le VRP exclusif de l’humoriste, l’homme de Poissy

Publié le 17 juillet 2013

Allain Jules

 

Dieudonné1Soit ces gens sont cons, soit ils font exprès. Comment expliquer que Dieudonné vient d’avoir un nouveau VRP en la personne de Pierre Moscovici, ministre de la République ? Alors que l’humoriste vient de commencer une nouvelle pièce, Le Mur, que déjà, des élus font sa publicité. Alléluia ! doit se dire l’humoriste, et pour cause. Alors que les médias ont récupéré, enfin, l’union célébrée dans la prison de Poissy entre Alfredo Stranieri, 56 ans, surnommé «le tueur aux petites annonces», et Germain Gaiffe, 45 ans, deux juifs…Les médias éludent cet aspect volontairement et précisent que « L’humoriste Dieudonné a trouvé une nouvelle façon de faire parler de lui .»(Le Parisien).

Donc, Pierre Moscovici, qui dit s’exprimer en tant que simple citoyen – le bonne blague-, dit que« Dieudonné véhicule des valeurs contraires à celle de la République ». Dans la bouche d’un spécialiste du double langage, c’est assez amusant. Les valeurs contraires à la République sont la censure et surtout l’entrave au travail. Chaque citoyen est libre de travailler. Formellement et juridiquement, le fait de s’opposer physiquement à quelqu’un qui veut travailler, pour l’en empêcher, est une atteinte à cetteliberté. C’est le cas quand certains violent aisément la loi pour les mêmes raisons.

La démocratie, ce bien précieux sur lequel certains s’appuient en la violant, ne se trouve pas dans les codes, pas plus que gravée dans la pierre du fronton des établissements publics. C’est un état d’esprit, alors, l’évoquer alors qu’on ne respecte rien est ridicule. Quant au droit, il est écrit. Les juges disent le droit et rien d’autre. Pourquoi donc certains veulent toujours tenter le diable ? Pourquoi cette obsession ? Pourquoi cet abus de pouvoir contre un humoriste ? Vouloir se substituer à la loi et aux citoyens, en leur imposant son point de vue, est justement contraire aux valeurs de la République. Chacun est libre de ses opinions.

>>>>  Rejoignez-nous sur Facebook 

Le spectacle de l’humoriste est prévu en avril 2014 sur la scène de l’Axone à Montbéliard. Dans 9 mois donc. Considéré comme provocateur, le ministre, élu de la circonscription(au conseil municipal de Valentigney) et ancien président de Pays de Montbéliard Agglomération (PMA) , par esbroufe, veut influencer les dirigeants de la salle puisqu’elle appartient au PMA. Il viole simplement la loi. A-t-il le droit de le faire ? Que nenni. A moins que la France ne soit devenue une République bananière. Pire, il n’a pas encore vu Le Mur mais déjà, il s’oppose au spectacle. Cherchez l’erreur ! Ce qui motive son diktat, dit-il, c’est qu’il a été condamné. Donc, quand quelqu’un est condamné, il n’a plus le droit d’exister ? Drôle de République où, partout, il est facile de dire : il a payé sa dette mais, Dieudonné, visiblement, non.

Que les choses soient claires pour tous. Il n’y a aucun argument juridique pour que l’humoriste soit interdit. Aucun. Ils le savent mais, font semblant. Aucune condamnation en France ou ailleurs ne prive personne du travail. Bien sûr, un pédophile ne pourra plus travailler avec des enfants mais, dans le cas de l’humoriste, rien. Que ces gens s’occupent du chômage et du reste, au lieu de récupérer Dieudonné pour faire le buzz. Assez !

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,