Aller à…
RSS Feed

31 octobre 2020

Les Emirats, dictature arabe sioniste!,


Les Emirats, dictature arabe sioniste!, par Mireille Delmarre

BY RFRANCEBLOG 
     

Bien que les adeptes du Sionisme soient majoritairement des Juifs et des Chrétiens le colonialisme sioniste ne pourrait survivre au Moyen Orient sans la complicité de ceux que l’on peut appeler des Arabes sionistes, états organisations individus. Les EAU en font partie le commerce des diamants entre l’entité juive sioniste et la dictature monarchique de Dubai est florissant au point que des Israéliens impliqués dans ce commerce font la navette entre Tel Aviv et Dubaï utilisant ouvertement leurs passeports israéliens et que des diamantaires des EAU se rendent régulièrment à des conférences à Tel Aviv.

 

Récemment le quotidien israélien à grand tirage Maariv a publié un long article sur la coopération rapprochée entre Israël et les EAU dans l’industrie du diamant. Des négociants en diamants israéliens se rendent fréquemment à Dubaï utilisant ouvertement leurs passeports israéliens.Le Maariv a cité l’un de ces négociants israéliens qui lui a dit qu’ils étaient “connus de tous…et bienvenus à Dubaï toutes les fois qu’ils y viennent”. Le Maariv a cité quelques noms de négociants en diamants israéliens qui fréquentent le DDE (Dubaï Diamond Exchange).

Toujours selon ce quotidien israélien de nombreux négociants en diamants des EAU participent à des conférences en Israël. Ainsi il y a quelques semaines certaines informations ont circulé faisant état du prochain voyage en Israël de Peter Meeus qui préside le conseil d’administration du DDE. Celui-ci devait conduire une délégation de négociants en diamants arabes des EAU afin de participer à un évènement international la “Semaine du Diamant” organisée fin Août en Israël.

De nombreuses ONG participant à la campagne BDS contre l’entité coloniale d’Apartheid juive sioniste ont dénoncé cette participation de ces Arabes sionistes – on peut les qualifier ainsi – sachant que l’industrie du diamant en Israël alimente les caisses de l’armée israélienne.

En effet, les revenus des exportations de diamants représentent plus d’ 1/3 des exportations annuelles israéliennes. En 2008 par exemple Israël a perçu 9.4 milliards de $ de revenus grâce à ces exportations. En d’autres termes l’économie israélienne est largement tributaire des exportations de diamants.

Lors de l’organisation du Tribunal Russell de 2010 sur la Palestine l’économiste israélien Shir Hever a affirmé que c’était l’armée israélienne qui était la principale bénéficiaire des revenus de ces exportations de diamants.

“En gros l’industrie israélienne du diamant contribue annuellement pour 1 milliard de $ à l’armée israélienne et les entreprises de sécurité” a révélé Hever. “Chaque fois que quelqu’un achète un diamant exporté par Israël une partie de cet argent finit dans les caisses de l’armée israélienne ainsi la connection financière est claire”

Certains pensent que les diamants israéliens devraient être qualifiés de “diamants du sang” à cause des crimes de guerre et contre l’humanité commis par l’entité coloniale juive sioniste contre les Palestiniens et boycottés.

Apparemment cette connection diamants israéliens/armée israélienne ne dérange absolument pas les Arabes sionistes négociants en diamants de Dubaï inclus le président du CA du DDE, Peter Meeus.

Les EAU se contenteront d’envoyer les miettes de leurs revenus trés lucratifs générés par l’industrie du diamant aux Palestiniens croupissant dans les ghettos à ciel ouvert de Cisjordanie occupée et le camp de concentration de Gaza sans parler des millions de réfugiés qui végètent dans les camps de réfugiés au Liban, en Syrie, en Jordanie.

Peu de temps aprés la publication de cette information Dubaï a démenti toute participation de Meeus et de sa délégation à cet évènement international la “Semaine du Diamant” organisé dans et par l’entité colonie juive sioniste.

Maariv a également interviewé Chaim Ivan Zohar un israélien spécialiste de l’industrie diamantaire qui s ‘est rendu à Dubaï plusieurs fois et dont la plus récente visite remonte à seulement 2 mois. Zohar a dit que “A Dubaï ils n’aiment pas la publicité…Ils travaillent tranquillement et je crains qu’aprés la publication récente de cette information ils ne reviendront plus ( en Israël”.

Selon Zohar le DDE regroupe environ 500 sociétés et est le “coeur du commerce de diamants pour le Golfe et les pays arabes…via le DDE nous pouvons vendre des diamants au Monde Arabe et aux pays du Golfe”L’Iran appréciera.

L’industrie du diamant d’Israël cherche de nouveaux débouchés car le marché américain vers lequel Israël exporte prés de la moitié de ses diamants est en déclin à cause des difficultés économiques des US. Dubaï représente donc un nouveau débouché en plus de la Chine et de la Turquie offrant pour les négociants en diamants juifs sionistes la perspective de milliers d’affaires à traiter.

Le Maariv affirme que les négociants en diamants israéliens qui se sont rendus à Dubaï ont trouvé l’environnement amical et ne se sont jamais sentis menacés dans les EAU. Certains ont déclaré avoir utilisé leurs passeports israéliens pour entrer aux EAU en coordination avec leurs hôtes du DDE. L’un d ‘entre eux a dit :

“ils m’ont pris en charge de l’aéroport comme un diplomate et je me suis déplacé librement là bas. Mais je ne suis pas identifié comme un Israélien j’ai une carte d’homme d’affaire portant une adresse à New York. Je parle anglais et quelques mots d’Arabe, et on s’occupe de moi en tant qu’Américain. Au DDE ils savent que je suis israélien et ils n’ont aucun problème avec cela”

Certains négociants en diamants israéliens craignent que le DDE ne deviennent trés compétitif avec le centre d’u commerce de diamant d’Israël alors que le DDE ne craint pas la compétition israélienne selon le président exécutif du DDE, Ahmed Bin Sulayem, qui s’est lui-même déjà rendu à plusieurs reprises en Israël et qui a déclaré selon Maariv :

“En ce qui nous concerne Israël n’est pas un problème. Nos partenaires sont l’Inde, l’Europe, et l’Afrique.”

Le commerce du diamant du DDE est de 35 milliards de $ les diamants israéliens en représentant 300 millions.

Le DDE est le quatrième plus important centre mondial de commerce de diamants. L’exportation des diamants bruts est passée de 2.1 milliards de $ en 2009 à 6 milliards de $ en 2011. L’exportation de diamants polis est quant à elle passée de 7 milliards de $ en 2009 à 14 milliards en 2011 soit le double.

On comprend dés lors l’intérêt suscité pour le DDE des EAU par l’industrie diamantaire israélienne d’autant plus que les exportations de diamants israéliens ont chuté de 2% dans la première moitié de 2012.

En favorisant le commerce des diamants israéliens dans les pays du Golfe et les pays arabes les Emirats Arabes Unis non seulement trompent ces pays en ne révélant pas l’origine de ces diamants qui seraient alors certainement boycottés mais contribuent activement à l’oppression du peuple palestinien par l’armée israélienne et se fait ainsi complice des crimes de guerre et du génocide/sociocide commis contre lui par l’entité coloniale d’Apartheid juif sioniste.

Les Emirats Arabes Unis sont une dictature monarchique Arabe Sioniste.

 

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,