Aller à…
RSS Feed

1 novembre 2020

Que vient faire Jean François Copé et Rachida Dati chez le dictateur Sassou Nguesso du Congo ?


Qu’ils soient de droite ou de gauche nos hommes politiques continuent à se prostituer auprès des dictateurs africains qui préfèrent financer des requins plutôt que de nourrir leurs populations

ginette

 

Que vient faire  Jean François Copé  et Rachida Dati chez le dictateur Sassou Nguesso du Congo ? Est-ce pour quémander les sous  qui manquent terriblement à l’UMP ?

 

cope.jpg

Aucun officiel français ne sera de la partie au « Forum Forbes Afrique 2013 », mais, curieusement, les membres de l’« UMP » s’invitent, en effet, aprèsRachida Dati c’est au tour de Jean François Copé de se rendre à Brazzaville, ce tricheur sera à Brazzaville, officiellement, pour s’entretenir avec Denis Sassou Nguesso.

Autre fait marquant son déplacement, Jean-François Copé prétend être en possession de plusieurs millions d’euros de promesses de dons, a annoncé le président élu de l’« UMP » lors d’une conférence de presse improvisée. « Nous allons prendre contact avec chacun de ces généreux donateurs qui nous ont écrit et mettre en place un système rapide et transparent de transfert de fonds, très rapidement». La plupart des propositions émanent de mécènes français domiciliés au Nigeria, en Côte d’Ivoire ainsi que dans d’autres pays d’Afrique selon les premières informations. Jean-François Copé a annoncé qu’il allait se rendre très prochainement dans les pays concernés afin que certaines formalités financières seront très vite réglées.
LE COUPLE KOUCHNER-OCKRENT

Le couple Kouchner-Ockrent n’a pas fini de profiter de la misère des Africains. Et pour cause. Après le rapport d’audit de 24 pages (annexes comprises) facturé400 000 euros par l’ex-« French doctor » à Omar Bongo du Gabon en août 2004, c’est maintenant au tour de son épouse, (l’ex-journaliste ?) Christine Ockrent d’aller se servir auprès de Denis Sassou N’Guesso sous le couvert du Magazine « Forbes Afrique ». Elle s’était déjà rendue à Brazzaville pour le lancement dudit Magazine, en juillet 2012, et elle va à nouveau s’y rendre, le 23 juillet 2013, cette fois pour y animer la première édition de son « Forum Forbes Afrique » sur « L’émergence des classes en moyennes en Afrique ». Il s’agit en réalité d’une opération de communication destinée à promouvoir l’image d’un vieux dictateur sanguinaire et corrompu qui pille son pays et condamne son peuple à la misère depuis 30 ans, et qui rêve de modifier la Constitution pour rester au pouvoir à vie.
INTERROGATIONS

Combien Mademoiselle Christine Ockrent a-t-elle reçu du dictateur congolais pour accepter de faire ce sale job après le scandale provoqué par les (faux) rapports de Bernard Kouchner sur le système de santé gabonais ? Cette question doit être également posée à l’ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin ainsi qu’à l’ancien Directeur général de l’« Agence française de développement» « Dov Zérah et au Secrétaire général de l’Organisation internationale de la « Francophonie » Abdou Diouf, qui prendront eux aussi place le 22 juillet 2013 à bord d’un vol spécial affrété par le dictateur congolais, toujours sous le couvert du fameux Magazine « Forbes Afrique ».

sassou-et-cope.jpg

Sassou et Copé

Par ailleurs, 70% des congolais vivent en dessous du seuil de pauvreté, un médecin gagne 80 000 francs CFA par mois (moins de 150 euros) et le pays est classé 142ème à l’« Indicateur de développement humain (IDH) » du « PNUD ». Combien de « classes moyennes émergentes » dans ce pays des « Biens Mal Acquis » ? Lire l’intégralité de l’article

LE PROGRAMME ET L’INTERVENTION DE JEAN FRANCOIS COPE A BRAZZAVILLE CI-DESSOUS:

10h45

Dialogue : Regards transatlantiques : « Développement africain et enjeux économiques pour le monde »

Alors que l’essor des classes moyennes africaines implique des changements majeurs des pratiques culturelles, sociales et économiques, quel impact ce nouveau phénomène a-t-il sur la diplomatie du continent et sur la perception par les autres puissances de l’Afrique comme nouveau partenaire? Ces changements sont-ils porteurs d’une nouvelle gouvernance africaine et mondiale ?

Avec :

• Jean-François Copé, Président de l’UMP, Député-Maire de Seine et Marne, ancien Ministre du Budget

DATI-COPE : LE PAIN AU CHOCOLAT A BON GOÛT CHEZ LE DICTATEUR SASSOU NGUESSO . Par Olivier Mouebara

La vérité sur la visite de Rachida Dati chez le dictateur Sassou Nguesso à Brazzaville

Son Excellence Jean Pierre Raffarin, exigeons à Sassou Nguesso la libération de Joseph Mapackou. Par MINGWA MIA BIANGO

 

Source : congoliberty.com

 

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,