Aller à…
RSS Feed

20 octobre 2020

L’UA organise un sommet spécial en Octobre pour un retrait en masse de la CPI


Le blog de René KIMBASSA
Vendredi 20 septembre 2013

L’UA organise un sommet spécial en Octobre pour un retrait en masse de la CPI

11474_520108861403156_272185498_n.jpg

L’Union Africaine organise un sommet spécial en octobre pour aborder un retrait en masse de la Cour Pénale Internationale, en signe protestation envers les procès des dirigeants kényans. ce sommet extraordinaire qui se tiendra dans la capitale ethiopienne Addis Abeba, siège de l’UA, le 13 octobre. L’occasion sera donnée a chaque étatde prendre une décision de rester ou de se retirer du traité de Rome.

Une réponse “L’UA organise un sommet spécial en Octobre pour un retrait en masse de la CPI”

  1. 22 septembre 2013 à 20 h 54 min

    Les pays de l’Union Africaine ne peuvent que se retirer de la CPI (Cour Pénale Internationale) qui n’a jamais jugé, jusqu’ici, que des chefs des Balkans – tel Milosevic emprisonné pour n’avoir pas voulu livrer son pays à la curée occidentale – , et des
    chefs africains qui refusent de voir le sol et le sous-sol de leurs pays pillés au détriment des populations africaines et au profit d’une poignée de patrons de multinationales occidentales et pro-occidentales.
    Jamais les Bush Senior et Junior, jamais les Martine Aubry, Polichinelle et son valet Nicolas Sarkozy, Ban Ki Moon, la présidente de la Ligue des droits de l’homme, filiale de la CIA, (ne pas confondre avec la Ligue des droits de l’Homme et des Peuples), le Commandant Marcel Bouchard (le boucher employé de l’OTAN), le procureur général de la CPI, Luis Moreno-Ocampo, etc., ne sont encore passé(e)s devant la CPI pour avoir décidé de faire des guerres aux peuples qui n’ont pas un régime agréé par les chefs occidentaux prétendus démocrates.
    Rien que pour la Libye – qui est un sujet tabou dans les médias-mensonges – combien de déplacé(e)s, d’hommes, de femmes, d’enfants contraint(e)s de quitter leur pays sous peine de se faire massacrer sous les bombes occidentales ou torturé(e)s par les hordes sauvages, combien de mort(e)s, combien de blessé(e)s, combien de traumatisé(e)s…
    Il ne peut pas y avoir deux poids, deux mesures : la mort pour les chefs des Balkans, des pays arabes, des pays africains qui ne font que défendre leurs pays contre le capitalisme, l’impérialisme, le colonialisme occidental appuyé par les tristes émirs du Qatar, d’Arabie saoudite et par les colons israéliens ; et l’impunité totale pour les chefs des fausses démocraties occidentales, des émirs du Golfe, de l’Etat sioniste.

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,