Aller à…
RSS Feed

24 octobre 2020

STUPEUR ET TREMBLEMENTS. Terreur au Kenya: ces Shebabs un peu trop…blancs


 

STUPEUR ET TREMBLEMENTS. Terreur au Kenya: ces Shebabs un peu trop…blancs

Publié le sept 23, 2013 @ 12:24

Allain Jules

 

 Samantha Lewthwaite

Samantha Lewthwaite

Ces Shebabs un peu trop blancs viennent d’où ? Quand ceux qui disent combattre le terrorisme chez eux poussent ces derniers à aller commettre des crimes ailleurs, qu’ils soient sûr qu’un jour, ces terroristes retourneront en Occident. En définitive, le terrorisme n’a pas de couleur ou de religion. Sinon, oui, une religion, celle du sang et de la mort… 

  • Un fonctionnaire kenyan révèle qu’il soupçonne l’implication d’une fugitive britannique du nom de  Samantha Lewthwaite aka « White Widow »(veuve blanche), femme d’un Shebab tué lors d’une attaque de l’armée kenyane semble-t-il.
  • Nombre de décès au Royaume-Uni devraient augmenter suite à l’attaque de samedi au centre commercial de Westgate Hill, à Nairobi au Kenya.
  • Les hommes, femmes et enfants abattus étaient essentiellement des non-musulmans car, s’ils ne pouvaient réciter le Coran ou indiquer le nom de la mère du Prophète Mohammed, ils étaient tués.
  • Le groupe terroriste Al Shabaab a annoncé avoir envoyé 15 «guerriers saints» pour cette attaque meurtrière.
  • Al Shabaab revendique dans le commando, deux hommes d’origine britannique, venus de Londres, Liban Adam et Ahmed Nasir Shirdoon.
  • Il y a aussi, deux Américains, un Finlandais, un Canadien, deux Somaliens et un Kényan figurent aussi dans le commando.
Evasion: Femmes transportant des enfants courir pour la sûreté après Al-Shabaab terroristes ont pris d'assaut un centre commercial Westgate à Nairobi, au Kenya armés de fusils et de grenades
Peur: Il est clair en détresse, cette famille se donner la main comme ils font leur chemin hors du bâtiment.  Les blessures par balle peut être vu dans la vitre derrière eux
Horreur: Shoppers se dépêchent vers le bas d'un escalator avec les mains en l'air comme ils font leur chemin sur le centre commercial à la sécurité
Enfants: Un soldat porte l'un des survivants de la sécurité comme la police armée chasse les hommes armés
Meurtres: Au moins 59 personnes sont soupçonnés d'être mort, mais la police n'a pas confirmé un nombre de morts
Désespoir: une femme blessée, dont le visage et les vêtements sont trempés dans le sang, se trouve sur le sol à l'extérieur du centre commercial crier à l'aide
Urgence: Un assistant de la Croix-Rouge aide un enfant à l'extérieur qui était parmi ceux qui sont pris dans la fusillade

Share this:

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,