Aller à…
RSS Feed

25 octobre 2020

L’Égypte appelle à un Proche-Orient sans armes de destruction massive


L’Égypte appelle à un Proche-Orient sans armes de destruction massive
29-09-2013

L'Egypte appelle à un Proche-Orient sans armes de destruction massiveLe ministre égyptien des Affaires étrangères Nabil Fahmy a proposé samedi à l’ONU une initiative pour faire du Proche-Orient une zone débarrassée de toute arme de destruction massive (nucléaire, chimique, biologique).

Selon le ministre, qui s’exprimait à la tribune de l’assemblée générale de l’ONU à New York, tous les pays de la région, de même que les cinq membres permanents du Conseil de sécurité (Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Russie, Chine), devraient « déclarer leur soutien » à cet objectif auprès du secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon.

Puis les pays du Proche-Orient qui n’ont pas encore signé ou ratifié les conventions interdisant ces armes devraient « s’engager à le faire avant la fin de l’année ».

Il faudrait ainsi, a-t-il détaillé, qu' »Israël » signe le Traité de non-prolifération nucléaire (TNP) et la Convention sur les armes biologiques, et ratifie la Convention sur les armes chimiques. La Syrie, qui vient de renoncer à son arsenal chimique, devrait elle ratifier la Convention sur les armes biologiques.

L’Egypte, a précisé le ministre, ratifiera les conventions biologique et chimique « à condition que tous les Etats du Proche-Orient terminent » le processus d’adhésion à tous les traités relatifs aux armes de destruction massive.

Considéré par les experts comme la seule puissance nucléaire au Proche-Orient, « Israël » est membre de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) mais n’est pas signataire du Traité de non-prolifération nucléaire et n’a jamais reconnu formellement posséder l’arme atomique.

Le Caire souhaite aussi qu’une conférence pour établir une zone sans armes de destruction massive au Proche-Orient se tienne d’ici le printemps 2014 « au plus tard ». Cette conférence était prévue en 2012 à Helsinki en Finlande mais a été reportée sine die.

Site de la chaîne AlManar-Liban

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,