Aller à…
RSS Feed

21 octobre 2020

Seif Al Islam ainsi que tous les prisonniers politiques doivent sortir de prison


Ce ne sont pas Moammar Kadhafi, les membres de sa famille, de son clan, de sa tribu, et la majeure partie du peuple libyen resté loyal à la démocratie directe qui doivent être jugé(e)s mais ceux qui ont déstabilisé leur pays, de l’intérieur et de l’extérieur, en croyant aux belles paroles d’un Polichinelle sioniste (pseudo-écrivain, pseudo-philosophe, pseudo-cinéaste) qui, dorénavant, se moque d’eux, en les prenant pour des arriérés et des imbéciles.
L’histoire retiendra que le Mouvement des Officiers Libres avait effectué, le 1er Septembre 1969, une « Révolution Blanche », sans effusion de sang, et renversé la monarchie corrompue du roi fantoche Idriss 1er détestée par la majeure partie de la population, tandis qu’elle considérera, comme des traîtres à leur pays et aux populations du continent africain, ceux qui, actuellement, torturent, massacrent au nom d’une pseudo-liberté de la Libye.
Avis aux pseudo-rebelles…
« Vous, pseudo-rebelles, pseudo-révolutionnaires, n’avez été capables de faire qu’une contre-révolution sanglante avec les bombes des étrangers, destructrice pour votre pays et pour l’Afrique, et qui fait de vous des criminels. Ceux d’entre vous qui ont lynché et assassiné Frère Moammar, qui a tant fait pour la Libye, outre qu’ils sont des criminels, n’ont pensé qu’à « leur pomme » et pas à leurs enfants et petits-enfants qui seront regardés comme les enfants d’hommes ingrats et indignes, de criminels qui, s’il n’y avait pas eu l’achat, par la Libye verte, d’un satellite de communications, n’auraient pas pu filmer l’assassinat en direct du Guide révolutionnaire. Vous êtes la honte de la Libye jusqu’à ce qu’une Libye verte, fidèle au Frère Moammar, vienne régénérer le pays que vous avez détruit ! »
Avis aux traîtres et aux traîtresses car, malheureusement, des femmes ont cru bon de se mêler à cette infamie en se pavanant, devant les caméras, avec le drapeau de la honte, le drapeau du roi Idriss 1er qui a trahi Omar Al Mokhtar pour s’asseoir sur un trône que les colonisateurs britanniques ont poussé sous ses fesses… « Vous avez voulu avoir le pouvoir entre vos seules mains, au détriment de la majorité de la population.

Mais vous n’êtes pas capables de le tenir parce que, ce pouvoir, vous le devez à l’écrasement de vos pères, de vos mères, de vos frères, de vos sœurs… d’hommes, de femmes, d’enfants, de bébés, d’ancien(ne)s, dont vous avez sacrifié la vie, pour un pouvoir qui ne vous appartient pas, qui ne peut pas et qui ne pourra jamais vous appartenir parce que vous le tenez des étrangers, et qui appartient, dorénavant, aux multinationales occidentales qui, tout en vous faisant des sourires, vous transforment progressivement en esclaves. Reprenez-vous ! »
Seif Al-Islam Kadhafi, ainsi que tous les Libyens, toutes les Libyennes, fidèles à leur démocratie directe, doivent sortir de prison et pouvoir continuer leur vie.

Françoise P.

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,