Aller à…
RSS Feed

31 octobre 2020

MON NOBEL DE LA PAIX. Cameroun: Dr. Georges Bwelle, une bonne nouvelle africaine


 

MON NOBEL DE LA PAIX. Cameroun: Dr. Georges Bwelle, une bonne nouvelle africaine

Publié le oct 11, 2013 @ 11:07

Allain Jules

 

Dr Georges Bwelle, prix Nonel de la Paix

Dr Georges Bwelle, prix Nobel de la Paix

C’est l’évidence même. Le Dr. Georges Bwelle, jeune trentenaire, est un vrai gagnant, pas ceux qu’on nous vend depuis belle lurette. Lui, il n’a pas validé des guerres, ou fait la paix après avoir organisé ou laisser faire un génocide. Ce prix, très politisé, a vraiment besoin d’un coup de balai. On se souvient du précédent prix attribué à l’Union européenne, qui pactise avec ceux qui font des guerres à travers le monde…

Sans faire offense à la gamine pakistanaise Malala, dont le mérite ne réside qu’au fait qu’un taliban a tiré sur elle, Georges Bwelle gagne sans contestation aucune ce prix, pour nous. La presse hexagonale, très islamophobe, a fait de Malala, sa favorite. A coup d’articles et d’éloges, en filigrane, on constatait qu’elle était devenue une icône alors qu’elle n’avait encore rien fait. Combien de filles veulent aller à l’école au Pakistan où ailleurs ? Des milliers. L’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC), non plus,  ne mérite ce prix, c’est d’ailleurs plutôt amusant de la primer sans évoquer les pays non signataires…

Le docteur Georges Bwelle soigne ou opère avec son équipe de bénévoles étrangers: la malaria/paludisme, la tuberculose, les diabètes, les maladies sexuellement transmissibles, la malnutrition…tous les week-ends, dans les coins les plus reculés et les plus difficilement accessibles du Cameroun. Ce prix devait être une grande première pour le pays de Calixthe Beyala, Roger Milla, Manu Dibango, Yannick Noah ou Samuel Eto’o. Il a un nouvel héros! Georges Bwelle.

Président de la fondation ASCOVIMEdont le but est de faciliter l’accès à la santé et à l’éducation dans les zones rurales d’Afrique et plus particulièrement du Cameroun. Régulièrement, l’hôpital itinérant d’Ascovime s’arrête dans un village enclavé pour effectuer des interventions médicales et distribuer à la population locale médicaments et matériels scolaires.cet homme est un grand !

Le prix Nobel n’est plus rien !

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,