Aller à…
RSS Feed

20 octobre 2020

Pour que les Pays Africains quittent massivement la CPI


 

Je crois que nos amis des fora de lutte doivent comprendre que les clichés divulgués par ceux qui se considèrent comme les maîtres de ce monde, doivent être combattus avec la plus grande fermeté. On ne peut pas asservir un peuple dans tous les domaines de son existance pendant 500 ans et se trouver des gens qui en font l’apologie sous le couvert de la lutte des droits de l’homme. De quel droit et de quels hommes s’agit -il? Les cadavres(des millions de fois plus nombreux) faits par les états voyous occidentaux n’ont-ils pas de droit? Pourquoi les mêmes producteurs et utilisateurs d’armes peuvent-ils s’ériger en juges vis à vis de leurs victimes? François Hollande vient de faire au Mali des veuves, des orphélins,des veufs, des mère qui ont perdu leurs bébés, des vieillards qui ont perdus leurs seuls enfants qui les soutenaient, etc…. Tous des innocents. A t-il eu une fois des égards pour ces malheureux??? Les connait-il? Non, il sabre le champagne pour ses crimes. Alors, la dictature?? La culture africaine n’en connait pas. Sauf celle importée pour le bien-être des peuples du Nord. Si on fait un faux diagnostique, nous n’apporterons jamais les solutions adéquates.
A force de ressasser les mêmes griefs depuis 500 ans, il est devenu évident que la meilleure chose pour l’Afriqe est l’isolationnisme pour un siècle au moins. Les pseudo aides au developpement, les termes comme village planetaire, la démocratie importée à plusieurs Vitesses, les accords internationaux aux termes biaisés, les armées d’occupation, etc… ça suffit; De quel droit des êtres humains peuvent menacer la quiétude des autres avec des armes nucléaires, tout en les empêchant d’en posséder aussi??? Si les africains sortaient maintenant de la CPI (bagne pour les esclaves revoltés) et des autres institutions comme la francophonie ou l’UNESCO (lieus d’aliénation culturelle et d’acculturation), l’ONU (bateau négrier à la calle profonde et planetaire), le FMI et la banque mondiale (régulateurs des biens mal acquis  et lieus de fabrications des attrape-nigauds), etc.. Ce serait déja un pas vers la lucidité. Les siècles à venir et les généraions futures auraient alors un socle pour leurs luttes pour la liberté.
 René Titilo

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,