Aller à…
RSS Feed

24 novembre 2020

Robert De Niro « respecte l’agressivité nécessaire des Israéliens »


Robert De Niro « respecte l’agressivité nécessaire des Israéliens »

Hicham Hamza
Vendredi 29 Novembre 2013
Robert De Niro « respecte l’agressivité nécessaire des Israéliens »
Allégeance. L’acteur Robert De Niro a exprimé de manière singulière son admiration pour la culture israélienne au lendemain de sa rencontre chaleureuse avec le président Shimon Peres. La preuve en images.

« J’ai toujours plaisir à venir en Israël. Les Israéliens sont chaleureux, ce sont des gens énergiques. Ils sont francs et directs. Très intelligents. J’ai toujours aimé les gens intelligents. Ils sont agréables, vous savez. Et agressifs, et je respecte cette agressivité car ils en ont besoin dans leur situation ».

Ces propos, rapportés par la presse israélienne, ont été tenus le 19 juin par Robert De Niro lors de sa visite à Jérusalem. La vidéo de cette déclaration, exprimée (à partir de 1’23) durant la « Conférence présidentielle », est consultable en ligne.http://www.youtube.com/watch?v=9f6n657-vFg

 

 

Le comédien-réalisateur était venu se joindre aux festivités relatives à l’anniversaire de Shimon Peres : le président israélien a fêté ses 90 ans en présence de nombreuses personnalités parmi lesquelles Bill Clinton, Tony Blair et Maurice Lévy, patron de Publicis.

Dès son arrivée, Robert De Niro est allé témoigner de son « admiration » pour l’architecte principal et hors-la-loi de la puissance nucléaire israélienne.  http://www.youtube.com/watch?v=5IFx_hL6PF0 (Aperçu)

 

 

Hormis l’inénarrable Véronique Genest, cet éloge de « l’agressivité israélienne » pourrait décevoir de nombreux fans du comédien mais ne doit pas surprendre au regard de son parcours professionnel. Robert De Niro cultive depuis 30 ans une amitié avec un personnage ô combien singulier d’Hollywood : le producteur Arnon Milchan. Voici ce que rapportait l’auteur de ces lignes, dans son ouvrage Israël et le 11-Septembre: le grand tabou, à son propos.

En mars 2001, la chaîne Fox avait diffusé le premier épisode d’une série intitulée The Lone Gunmen. Une séquence de cet épisode, rédigé par le scénariste Frank Spotnitz et tourné au printemps 2000, illustre l’arrivée d’un avion commercial contre une tour du World Trade Center, piloté à distance par une faction désireuse de provoquer une guerre au Moyen-Orient.

Depuis 1998, la chaîne Fox avait conclu – pour renouveler ses fictions – un accord avec la compagnie New Regency Productions, dirigée par Arnon MilchanRichissime producteur d’Hollywood (TheMedusa Touch, Brazil, JFK, Fight Club), cet Israélo-Monégasque francophile et francophoneprochede Shimon Peres, est également un ancien trafiquant d’armes et un (ex ?) agent secret au service de laforce nucléaire de l’État hébreu. De même que Rupert Murdoch, propriétaire ultra-sioniste du groupe Fox, et Ronald Lauder, responsable de la privatisation du World Trade Center, Arnon Milchan figure parmi les donateurs des campagnes électorales de Benyamin Netanyahu.

Arnon Milchan est également très proche du couple Brad Pitt-Angelina Jolie.

Il a notamment produit leur célèbre comédie « Mr et Mrs Smith ». Cette proximité affective avec un agent israélien longtemps déguisé en producteur de cinéma permet probablement d’éclairer le parti pris pro-israélien du dernier film -à succès- joué, adapté pour l’écran et coproduit par Brad Pitt. Sur les réseaux sociaux, et même dans les colonnes du Monde, de nombreuses voix ont souligné, pour en rire ou le déplorer, le ton propagandiste de World War Z en faveur du régime de Tel-Aviv.http://www.youtube.com/watch?v=NTr0k6-8_Fw

 

Quant à Robert De Niro, hormis sa dernière réalisation consacrée à la genèse de la CIA, l’homme peine à retrouver le succès critique et populaire d’antan. Il a même récemment suscité la polémique auprès de la communauté irlandaise de Boston qui s’est plainte d’être représentée, dans une série télévisée qu’il coproduit et intitulée « Le IVème Reich », comme le terreau culturel du néo-nazisme américain. Son prochain film, réalisé par Luc Besson et consacré à un mafieux new-yorkais réfugié en France, fera visiblement la part belle à cette « agressivité » qu’il déclare apprécier de la part des Israéliens.http://www.youtube.com/watch?v=ID2m_KwhLz4 (Aperçu)

 

 

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,