Aller à…
RSS Feed

29 octobre 2020

Rencontre entre deux ex-ambassadeurs saoudien et israélien à Monaco


: Le meilleur ennemi d’Israël
Rencontre entre deux ex-ambassadeurs saoudien et israélien à Monaco
L’équipe du site

 

 

 

Sous prétexte qu’elle appréhende le « projet iranien dans la région »,

l’Arabie saoudite boucle de plus en plus son rapprochement avec l’entité sioniste.
Ce week-end, il a été question d’une rencontre qualifiée « d’historique » entre l’ancien ambassadeur saoudien à Washington,  Turki al-Fayçal avec un ex-ambassadeur israélien également à Washington, Itamar Rabinovtich.

Elle a eu lieu selon la radio israélienne à Monaco, en marge de la  6ème Conférence de  la politique mondiale (the World Policy Conference) qui s’est déroulée pendant six jours.

Les deux hommes se sont serrés la main, assure le média israélien, qui a également révélé que l’ancien chef d
es services secrets saoudiens a aussi rencontré un membre de la Knesset Meïr Chétrit. Celui-ci l’a invité à prononcer un discours à la tribune parlementaire israélienne. Ce que Fayçal a récusé de faire, au motif que « de telles invitations seront inutiles tant qu’Israël n’acceptera pas le plan de paix de l’Arabie saoudite ».

En l’an 2002, Riad a orchestré l’élaboration par les pays arabes d’une proposition d’un plan de paix à l’adresse d’Israël, préconisant la création d’un état palestinien à la base des frontières de 1967, ce qui sous-entend un renoncement aux territoires palestiniens de 1948.

Ces derniers temps, des médias israéliens et occidentaux ont relayé des informations faisant état de rencontres entre responsables israéliens et saoudiens. Sans qu’aucun démenti ne soit exprimé par les autorités saoudiennes.

 La radio israélienne avait révélé que le vice-ministre saoudien de la défense Salmane Ben Sultane avait effectué une visite clandestine en Israël. Alors que le Sunday Times a assuré pour sa part la création d’une alliance militaire israélo-saoudienne. Plus encore : le président israélien Shimon Perez s’est même adressé aux dirigeants des 6 pays de la Conférence des pays du Golfe, via écran, lors d’une vidéo conférence. Il étaient réunis à Abu Dhabi.

LEMONDE.FR | 25.04.06 | 15h18 • Mis à jour le 03.05.06 | 23h50

Jacques Henno, journaliste nouvelles technologies, auteur de « Tous fichés » , mercredi 03 mai 2006

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,