Aller à…
RSS Feed

29 octobre 2020

SODOMIE. Quenelle: la Licra, le Crif et les médias mainstream sodomisent les cons


 

SODOMIE. Quenelle: la Licra, le Crif et les médias mainstream sodomisent les cons

Publié le déc 26, 2013 @ 9:01

Allain Jules

 

Le gang des barbares lyonnais

Le gang des barbares lyonnais

Après avoir tapé sur Dieudonné juste pour son sketch chez Fogiel, sans réfléchir, avec une haine inouïe, les mêmes reviennent à la charge, et osent demander cette fois-ci, toute honte bue, son interdiction au pays de Voltaire. Quelle ironie ! Lorsqu’ils tombaient  à bras raccourcis sur l’humoriste, avec une propagandastaffel digne des nazis, comme Goebbels, ils pensaient qu’ils étaient encore influents. Après cet acharnement abscons, les mêmes ont tenté d’organiser son invisibilité. Hélas, cette époque-là est révolue, avec la naissance des réseaux sociaux.

Vers une nouvelle tentative de prohibition.

La médiacratie croit encore avoir le vent en poupe et se prend à rêver d’être encore leader d’opinion. C’est râpé. Quant à la mythomanie du Crif et de la Licra qui veulent faire passer la quenelle en « salut nazi inversé », vaste fumisterie s’il en est, on assiste plutôt à un effet boomerang. Cette propagande ne passe pas et ne marche pas, simplement parce que, l’humoriste, radié des médias, a continué, cahin caha, que dis-je, avec force, et c’est une lapalissade, à remplir des salles ici ou là. Seul le talent, son talent, passe et marche. Ont-ils oublié qu’il est interdit d’interdire ? Ils ont beau jouer les vierges effarouchées, procéder par la désinformation et l’invective, rien n’y fait. Cette tentative de prohibition qui s’organise pour contrer le spectacle « LE MUR », échouera lui aussi…

Lorsque nous avons publié l’article SALUT NAZI INVERSE jugé comme « torchon » par certains ici même, puisque nous acceptons, contrairement aux autres toutes les opinions en digne héritier de Voltaire, nous savions que nous étions dans le vrai. Parce que, quand des gens n’ont plus d’argument à faire valoir, ils insultent. Ensuite, nous avons publié l’article J’ACCUSE !, lui aussi jugé de grosse merde. Dans ce dernier, pour nous, les choses étaient claires. Les médias, la Licra et le Crif, mettaient les juifs en danger. La question est de savoir pour quel intérêt. Pour qu’ils fassent leur alya ? Et vlan, un gang de barbares se constituait à Lyon, pour punir les quenelliers. S’attaquer frontalement et aussi malhonnêtement à Dieudonné est contre-productif…

Constitution d’un gang de barbares lyonnais.

Certains esprits chagrins, diront probablement dans les médias que c’est à cause de Dieudonné que ces jeunes ont décidé d’agir. D’ailleurs, je lis ici et là que c’est parce que la justice française ne fait rien que ces barbares ont agi. Comme si, pour le bon vouloir d’une caste de décérébrés mais organisés, ils allaient dicter à la justice française, ce qu’elle doit faire. Pire, elle devra répondre des ses accusations et insinuations mensongères devant la justice. Quand on arrive à encourager la violence, on atteint les sommets du déshonneur. Sans surprise donc, après une succession de spéculations mensongères totalement hallucinantes qui ne tiennent à absolument pas la route, des esprits faibles, se sont fait pincer par la police. Encore heureux, ils s’en sortent avec des contrôles judiciaires.

>>>>Rejoignez-nous sur facebook

Mais, de lire que c’est à cause de Dieudonné et son geste  blasphématoire, c’est vraiment l’hôpital qui se fout de la charité. Et l’appel au meurtre de ces associations ? Parce que, quand on a le toupet, qui plus est dans un mainstream (France2) d’oser des sorties pestilentielles en parlant de victimes sodomisées par un geste potache, on sodomise plutôt ces jeunes qui ont joué les Zorro, parce que ces déclarations étaient insidieuses. Dans ce cas, non content d’avouer que nous avons dit la vérité, comme le disait Maximilien de Robespierre, « C’est la vérité qui est coupable ». Dieudonné ment-il quand il parle de censure ? Non. Encore une fois, dans le pays de Voltaire, vouloir instituer un délit d’opinion, c’est une entrée de plain-pied en dictature. Pour un pays donneur de leçons, ça la fout mal !

La stratégie de la tension ou faiblesse abyssale.

« La violence des détracteurs de Dieudonné est bien la preuve de leur faiblesse et de leur carence argumentaire ! », comme l’a si bien mentionné un ami sur Facebook. Dieudonné se serait approprié le bras d’honneur ? Quelle idiotie ! Je crois simplement que la Licra s’arroge le droit d’insulter les intelligences de ce pays. En sodomisant ces jeunes qui ont maintenant des antécédents judiciaires, malgré la clémence de la justice, la Licra tout comme ces jeunes, devraient se tenir à carreaux. Ceux qui les encouragent sont aussi nuls qu’eux, et agissent comme le petit gang des barbares lyonnais, propre sur lui, qui s’est fait épinglé en ternissant son image. Une lectrice me faisait remarquer que je suis jaloux de cette solidarité. Quelle ironie !

Alain Jakubowicz, président de la Licra qui a décrit le geste de la quenelle comme “correspondant au salut nazi inversé signifiant la sodomisation des victimes de la Shoah” sera contraint d’expliquer son imagination débordante devant la justice. Quand on atteint ce degré d’auto-aveuglement, soit, on est vraiment aveugle, soit, on porte des oeillères. Encore une fois, et avec la même insistance, je demande à ces gens de dialoguer et de laisser cet homme faire simplement son travail, de cesser de le harceler et de parler de ses spectacles au lieu de chercher à y déceler quelque chose de raciste, comme BFMTV et ensuite France 2 l’ont fait. Quand on prétend être intelligent, on ne se laisse pas sodomiser par ces associations, des  vecteurs de haine et non de paix. Et comme par hasard, prenons les paris, Dieudonné va devenir encore plus fort. Normal, en face, il n’y a que des fous à lier. J’ai consulté sa page Facebook, hier, elle était à 392 000 fans. Je suis suis sûr qu’il franchira, aujourd’hui, la barre des 400 000 fans.

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,