Aller à…
RSS Feed

27 novembre 2020

DICTATURE & NEGROPHOBIE. Valls veut interdire Dieudonné ? « Reviens Voltaire ils sont devenus fous »


 

DICTATURE & NEGROPHOBIE. Valls veut interdire Dieudonné ? « Reviens Voltaire ils sont devenus fous »

Publié le déc 27, 2013 @ 15:12

Allain Jules

 

code noirC’est le retour du Code Noir ! Le retour du totalitarisme. Quelle imposture ! Le pouvoir rend vraiment  fou. Une victoire à la Pyrrhus en perspective ? Quelle honte ! Dieudonné ne fait plus rire Manuel Valls titre Le Point, mais, pour qui se prend-il, pour le roi du monde ? A-t-il le droit d’interdire aux autres de rire ? Toute honte bue, dans un communiqué, Manuel Valls le ministre de l’Intérieur, sous la pression d’un lobby, veut faire interdire un homme, de parole, qui plus est, un humoriste. Au secours Voltaire reviens, ils sont devenus fous ! C’est, tout d’abord, un aveu de faiblesse, ensuite, un glissement net et clair vers la dictature. Un père de famille, à qui on veut empêcher de travailler par des procédés frauduleux mâtinés de jalousie et de négrophobie ? Il faut qu’on nous explique les « qui » nourriront sa famille. Quel délirium tremens !

 

Une masturbation intellectuelle doublée de terrorisme de la police de la pensée. Pour Manuel Valls, «Il s’attaque de façon insupportable à la mémoire des victimes de la Shoah». Ah, bon ? Après avoir jeté la honte aux chiens, il en rajoute vraiment. Voici le texte: «De déclaration en déclaration, comme l’ont démontré plusieurs émissions télévisées, il s’attaque de façon évidente et insupportable à la mémoire des victimes de la Shoah». Dans quelle émission télévisées ? Confond-il Youtube avec la télévision ? Bon, qu’il apporte les preuves de ce qu’il avance.  C’est simplement un aveu de faiblesse prouvant que l’humoriste dit la vérité quelque part. Une loi d’exception pour un seul homme ? Quel cou tordu ! Très drôle de voir ces hommes dits de gôche, et même de droite, qui veulent simplement la disparition d’un homme depuis près de 10 ans, sans y parvenir. Maintenant, ils veulent passer en force, par des expédients et de la falsification. Sur le plan juridique, il n’y a rien qui peut le permettre, rien. La preuve, c’est le président du Crif, ce pousse-au-crime, qu’on invite à la télévision, et non des juristes.

Dieudonné

Dieudonné

On assiste à une offensive assez comique, négrophobe même. Nous y voilà. Des gens incapables de résorber le chômage sortent les crocs sur un humoriste. Avec des bases juridiques qui n’existent nulle part, dans aucun pays au monde, ils veulent traficoter une nouvelle législation aussi conne que les lois mémorielles Gayssot ou Taubira. Ils savent très bien que, rien ne peut l’envoyer en prison parce qu’il y aura indubitablement un délit d’opinion, alors, ils imaginent tous les subterfuges mafieux pour aboutir à leurs fins. Cette disproportion est le résultat même d’un glissement ridicule en dictature mais là, le peuple risque de se soulever. La LDJ est interdite partout dans le monde sauf en France. Dieudonné a-t-il organisé une expédition punitive ? A-t-il lancé un appel au meurtre ? Non. Or, ce que le Gouvernement  régime veut tenter de faire, en créant une loi tirée des fonts baptismaux de la fraude, c’est justement un appel au meurtre. Il montre qu’il y a encore, en France, des citoyens de seconde zone. Un deux poids deux mesures incestueux, qui risque cette fois-ci, de faire grand bruit et de révéler la vraie nature de ces biens pensants dont le logiciel est resté bloqué dans les années d’esclavage…

>>> Rejoignez-nous sur Facebook 

Hélas, en France, les noirs ont peur de tout, et  même de leur ombre. Ils laisseront faire si ça se présente et, ces gens le savent. Qui peut oser le faire pour d’autres « races » ici ? D’ailleurs, ceux qui défendront l’humoriste sont les vrais patriotes français. Franchement, comment qualifier autrement le communiqué du ministre, qui demande, ni plus ni moins, qu’on interdise de parole un humaniste ? Quelle arnaque ! Les « qui » troublent vraiment l’ordre public, si ce n’est tous ces hystériques et nouveaux esclavagistes ? Oui, c’est ça la vérité, le noir n’a pas droit au chapitre, à la parole, il redevient un bien meuble. Ce n’est pas le saupoudrage ici et là dans les arcanes du pouvoir qui change quelque chose. Avec Dieudonné, on a bien la preuve de ce que nous avançons. Nous n’allons pas nous taire. Une loi d’exception pour une seule personne, qui ne fait que répondre à ses détracteurs puissants et haineux ? Quelle dérive dictatoriale ! Se croire tout puissant peut parfois jouer de sales tours…Mais, d’où viennent vraiment les pressions pour que gens envisagent ainsi de violer la loi ? Qu’ils ne viennent pas ensuite jouer les pompiers pyromanes !

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,