Aller à…
RSS Feed

29 octobre 2020

Brian, un Anversois parti se battre en Syrie, menace la Belgique d’attentats


Un combattant belge en Syrie condamné à 18 mois de prison pour la vente de drogue

BELGA Publié le vendredi 03 janvier 2014 à 11h36 – Mis à jour le samedi 04 janvier 2014 à 07h32

Brian, un Anversois parti se battre en Syrie, menace la Belgique d’attentats
La famille d’un jeune Belge parti en Syrie soutient le Vlaams Belang
FAITS DIVERS La police avait encore trouvé lors d’une perquisition au domicile du complice du combattant belge en Syrie 1.690 euros dissimulés dans des cassettes-vidéo.
Le tribunal correctionnel d’Anvers a condamné vendredi par défaut le combattant belge en Syrie Brian De Mulder à une peine de prison de 18 mois et à une amende de 6.000 euros pour la vente de cocaïne. Le tribunal a ordonné l’arrestation immédiate du jeune homme de 20 ans.

Un complice, Mohamed E.A., âgé de 22 ans, a été condamné à une peine de 180 heures de travail et à une amende de 6.000 euros, dont 4.500 avec sursis. Les deux condamnés avaient été surpris le 2 juin 2012 dans un véhicule, alors qu’ils venaient de vendre de la drogue. Ils avaient tenté de se débarrasser de 26 boulettes de cocaïne, pesant au total 18,2 grammes. Brian De Mulder détenait 125 euros, contre 1.000 euros en petites coupures pour Mohamed E.A.

La police avait encore trouvé lors d’une perquisition au domicile du complice du combattant belge en Syrie 1.690 euros dissimulés dans des cassettes-vidéo. Elle avait encore saisi au domicile de Brian De Mulder plusieurs GSM. Mohamed E.A., qui avait reconnu les faits, avait sollicité une peine de travail. Brian De Mulder, qui se trouve en Syrie depuis janvier dernier, était naturellement absent à son procès. Le ministère public avait requis son arrestation immédiate qui a donc été ordonnée par le tribunal.

BELGA Publié le vendredi 03 janvier 2014 à 11h36 – Mis à jour le samedi 04 janvier 2014 à 07h32

Brian, un Anversois parti se battre en Syrie, menace la Belgique d’attentats
La famille d’un jeune Belge parti en Syrie soutient le Vlaams Belang
FAITS DIVERS La police avait encore trouvé lors d’une perquisition au domicile du complice du combattant belge en Syrie 1.690 euros dissimulés dans des cassettes-vidéo.
Le tribunal correctionnel d’Anvers a condamné vendredi par défaut le combattant belge en Syrie Brian De Mulder à une peine de prison de 18 mois et à une amende de 6.000 euros pour la vente de cocaïne. Le tribunal a ordonné l’arrestation immédiate du jeune homme de 20 ans.

Un complice, Mohamed E.A., âgé de 22 ans, a été condamné à une peine de 180 heures de travail et à une amende de 6.000 euros, dont 4.500 avec sursis. Les deux condamnés avaient été surpris le 2 juin 2012 dans un véhicule, alors qu’ils venaient de vendre de la drogue. Ils avaient tenté de se débarrasser de 26 boulettes de cocaïne, pesant au total 18,2 grammes. Brian De Mulder détenait 125 euros, contre 1.000 euros en petites coupures pour Mohamed E.A.

La police avait encore trouvé lors d’une perquisition au domicile du complice du combattant belge en Syrie 1.690 euros dissimulés dans des cassettes-vidéo. Elle avait encore saisi au domicile de Brian De Mulder plusieurs GSM. Mohamed E.A., qui avait reconnu les faits, avait sollicité une peine de travail. Brian De Mulder, qui se trouve en Syrie depuis janvier dernier, était naturellement absent à son procès. Le ministère public avait requis son arrestation immédiate qui a donc été ordonnée par le tribunal.

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,