Aller à…
RSS Feed

23 novembre 2020

Proche-Orient : des développements bientôt incontrôlables


Mercredi 29 janvier 2014

Proche-Orient : des développements bientôt incontrôlables

Revue de presse : Al Balad (quotidien libanais – Analyse d’Ali Dahi citée par Médiarama -28/1/14)*

Après le dernier attentat suicide de Haret Hreik, qui a fait deux martyrs de la communauté sunnite et de nombreux blessés syriens et sunnites, et après les menaces de l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) contre l’Armée libanaise «croisée», le Hezbollah est désormais convaincu que la cible du terrorisme ne se limite plus aux régions favorables à la Résistance.

Une source responsable du parti pense que les terroristes vont adopter diverses méthodes pour répandre le désordre et provoquer le plus de destructions possibles. Le Hezbollah craint que le fait d’avoir qualifié l’Armée libanaise de «croisée» ne soit le prélude à des attaques contre la troupe et les régions où elle est déployée, et le signal d’un plan visant à prendre pour cible les représentants politiques et religieux des chrétiens. Ces mêmes sources n’excluent pas que les groupes terroristes attaquent des lieux de culte et des institutions éducatives chrétiennes, et mènent de grandes opérations contre des régions à majorité sunnite pour propager la discorde dans tout le Liban. En parallèle, le Hezbollah a renforcé les mesures de précaution pour protéger ses permanences et ses hauts responsables, et a intensifié sa coopération avec les forces de sécurité pour démasquer les terroristes.

Le Hezbollah observe avec inquiétude l’avenir de la situation au Liban et en Syrie, car les données dont il dispose, avec ses alliés, montrent clairement que les développements ne sont plus contrôlés par ceux qui soutiennent le terrorisme et joue son jeu. La source précitée affirme que si d’ici 6 mois la solution politique en Syrie n’est pas mise sur les rails, les flammes vont atteindre tous les Etats de la région, y compris les pays du Golfe qui ont parrainé le terrorisme. Ce qui se passe en Egypte n’est que le premier signe précurseur de ces développements.

*http://gallery.mailchimp.com/fdeacba4fa4c5ec4d8ce5787c/files/Mediarama_508.pdf

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,