Aller à…
RSS Feed

24 octobre 2020

Coup d’État islamiste en Libye


Coup d’État islamiste en Libye

 

+

 

Le Parlement libyen, dont le mandat a pris fin le 7 février 2014, s’est pourtant réuni le 4 mai pour élire le nouveau Premier ministre après la démission d’Abdallah Al-Theni [1].

Le Congrès général national n’a pas réussi à réunir 120 voix sur un nom.

Ahmed Miitig (photo), un homme d’affaire islamiste du clan de Misrata, était soutenu par les partis islamistes, notamment Al-Watan (qui inclut des leaders d’Al-Qaïda). Ceux-ci ont récusé le scrutin secret et ont contraint les autres députés à un vote à main levée. En vain.

Après une interruption d’une heure de la retransmission télévisée, un nouveau président de séance a annoncé qu’Ahmed Miitig avait emporté 121 voix.

Les opposants de M. Miitig font valoir que la séance avait été close, que de nombreux députés étaient partis et contestent ce décompte. Ils ont déclaré invalide l’élection et appelé le Premier ministre de transition à continuer son travail.

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,