Aller à…
RSS Feed

18 septembre 2019

Archives pour7 mai 2014

RENOUVELE ATTENTATS BENGHAZI DERNA ARMEE SECURITE CIVILS MILITANTS D’ANSAR AL-SHARIA

lemerdymariannick LIBYA Menu Aller au contenu principal Accueil À propos RENOUVELE ATTENTATS BENGHAZI DERNA ARMEE SECURITE CIVILS MILITANTS D’ANSAR AL-SHARIA PARTISANS  D’ANSAR  AL-ISLAM   –   ATTENTATS   –  02/06   Mai  2014   –   BENGHAZI   DERNA   – ¤06|14:06¤  MUFTI  CHEIKH  SADIQ  GHARYANI   : ¤  «   LA  DECLARATION DU  GOUVERNEMENT   CONDAMNANT   ANSAR  AL-CHARIA    –   LES    QUALIFIANTS   DE  TERRORISTES   SUR   L’ATTAQUE   DU  VENDREDI   

Odessa : Un simulacre d’incendie pour couvrir l’exécution d’un des plus atroces massacres

 Odessa : Un simulacre d’incendie pour couvrir l’exécution d’un des plus atroces massacres j Odessa : Un simulacre d’incendie pour couvrir l’exécution d’un des plus atroces massacres jamais vus | Réseau International un faisceau d’indices troublant qui nécessiteraient une commission d’enquête internationale et pas un débat à huis clos au parlement ukrainien d’où l’on a

Égypte : en attendant le prochain Pharaon (bi

acebook [Coups de dent – Le blog de Ayman El Kayman] N° 141 – Égypte : en attendant le prochain Pharaon (bi 07/05/2014 Eh oui, mes amis! Votre Kayman chéri est de retour, après trois ans d’absence où je vous ai manqué cruellement, mais ne vous inquiétez pas, je suis toujours vivant, et avec toutes

Coup d’État islamiste en Libye

Coup d’État islamiste en Libye   Réseau Voltaire | 5 mai 2014   Le Parlement libyen, dont le mandat a pris fin le 7 février 2014, s’est pourtant réuni le 4 mai pour élire le nouveau Premier ministre après la démission d’Abdallah Al-Theni [1]. Le Congrès général national n’a pas réussi à réunir 120 voix sur

Lettre ouverte à Monsieur Jean-Luc Pujo

ALINE DE DIEGUEZ 22/02/2014 Lettre ouverte à Monieur Jean-Luc Pujo   Lettre ouverte à Monsieur Jean-Luc Pujo, président des clubs « penser la France » À propos de sa propre lettre – ouverte aussi – à Monsieur Manuel de Dieguez)   Monsieur, Le délire collectif a atteint, dans votre pays, un point tel qu’aucun honnête homme désormais