Aller à…
RSS Feed

31 octobre 2020

France : La duperie du mémoriel !


France : La duperie du mémoriel !

Joseph TAPA

 

15/087/14

France : La duperie du mémoriel !
Portez reconnaissance/considération au Noir et Africain spécifiquement, il s’en suivra qu’il s’investira à vous porter bien plus que vous en attendrez de lui en contrepartie de satisfaction.

En ce jour du 15 août 14, se déroule, en France au large de la ville de Toulon, une manifestation de commémoration de gratitude de l’État français au sacrifice de nombres de soldats africains enrôlés de force pour majorité dans « l’armée B » de l’empire colonial français sous le commandement du Général Delattre de Tassigny, dans les combats de libération de  la France  du joug de l’Allemagne (1940-1945). Commémoration en relation à la participation de « l’armée B » au débarquement en Provence.

Les représentants Africains à l’expression faciale joyeuse de l’invitation ont été convoyés, comme par ailleurs le furent de passé les soldats africains déportés de chair à canons sur les champs de batailles, sur l’unique porte avion français au nom symbolique de Charles De Gaulle (instigateur de l’enrôlement des africains).

L’éloge de l’actuel chef d’État français, François Hollande, annonçant (flatterie ?) que c’est grâce aux Africains et non « aussi » grâce au concours des Africains que la libération française s’entrepris de succès révèle : on ne peut mieux la fourberie de cette commémoration dont vont s’en réjouir bons nombres d’Africains.

Fourberie eût-on à dire !
Les intellectuels et politiques de nombres d’entité territoriale mondiale (Amérique, Asie, Europe, etc.) n’ont de cesse de clamer que l’Afrique serait le continent de l’avenir. Nul doute qu’avec une croissance démographique affolante, il va naturellement émerger d’ici à une cinquantaine d’années une grande classe consommatrice à revenus intermédiaire en Afrique du fait de l’accompagnement aux besoins vitaux des populations (nutrition, soins, habillement, logement, services divers). À l’image de  la Chine  forte de plus d’un milliard d’êtres humains, à nos jours commercialement convoitée, avec au bas mot une boulimique consommatrice classe moyenne aux revenus intermédiaires de pas moins de 300 millions d’âmes dépassant à elle seule l’ensemble total des populations de nombres de grandes puissances européennes (France, Allemagne, Royaume-Uni à peine 220 millions) ; Il est d’évidence que l’Afrique, sur la même lancée en terme de croissance démographique et de constitution de classe moyenne friande de consommation, quasi vierge industriellement, fortement et durablement dominée (endoctrinée) par les cultures et philosophies occidentales, se trouve être le futur marché de salut des économies non africaines. D’où la nouvelle course (néo colonisation) à la présence en Afrique, sous le relent fumant d’assistance diverses et perverses, que conforte de tacite considération à subite reconnaissance mémorielle à commémoration des abominations et autres discriminations subies depuis des lustres par les Africains.  La Chine  elle, d’une perfide perversité, entend émouvoir les Africains en assénant n’avoir pas les mains couvertes de sang africain et chantonne d’un nauséabond bien plus putride ne pas se mêler des querelles de la vie politique interne aux États africains.

Fier(e)s et flatté(e)s doivent être les nombreux(ses) Africain(e)s qui n’ont de cesse à s’offusquer n’être additionné(e)s et mis en avant aux commémorations de l’histoire française et coloniale qui plus est (difficile serait-il d’en faire autant par eux-mêmes des commémorations). Reste plus à qu’attendre de ces derniers (Africain-e-s) le retour de bon procédé tiré de l’idoine et perfide satisfaction de reconnaissance mémorielle portée à leur entendement !

L’économie, débouchés portés par les fameux accords de partenariats économiques (APE) des productions non africaines et concurrentes dans un marché stagnant de consommation et non africain, comme hier au temps de la puissance européenne du fait de la grandeur territoriale coloniale (empire) favorisant l’exploitation humaine des noirs catalogués -stupides- indigènes, ne s’en portera de nouveau que mieux…mais de loin celle africaine !

Joseph TAPA  

Ps : Au cours de son éloge, le président français, François Hollande, a sollicité la jeunesse africaine de garder (conserver) le message des anciens : Qu’est-ce donc ? Participer aussi à l’effort de libération et amélioration économique de  la France
 !?

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,