Aller à…
RSS Feed

29 novembre 2020

Le petit journal de Karim


De : <[email protected]>
Date : 11 août 2014
Objet : La Francon(ner)ie…(info transmise par Manuel)

Transmis par Manuel
Si c’est sérieux — et je crois que ça l’est — c’est du lourd ! et du plus croustillant que tout ce que le Canard Enchainé nous raconte… Bravo ! nos zélites !!

Devenue de facto banque américaine
par Julien Alexandre
10 AOÛT 2014

Le Journal du Dimanche, en distillant des confidences autorisées, confirme ce que la plupart des observateurs avertis du monde financier pressentaient : les jours de Baudouin Prot à la tête de BNP Paribas sont comptés.

Michel Pébereau avait réussi à hisser la banque dans le trio des plus grandes banques européennes (à quel prix ?). Baudouin Prot aura réussi à faire de la plus grande banque française une banque de factoaméricaine.

De facto, oui. Quelle autre interprétation pourrait-on produire alors que le service de sécurité financière dans son entièreté va être transféré aux États-Unis, lesquels installeront au cœur même de la banque des fonctionnaires du ministère de la justice chargés de contrôler ses activités, et qui auront vraisemblablement accès à l’ensemble des opérations (afin sans doute d’éviter de nouveaux montages frauduleux comme ceux qui ont donné lieu au règlement à l’amiable déjà abondamment commenté ici-même).

La France, même lorsqu’elle nationalise, n’ose prendre de telles mesures. Aussi faut-il peut-être en réalité et a posteriori lire dans ses vives protestations contre la sanction financière américaine la triste réalité : la France s’est fait déposséder de sa plus grande banque. L’ironie de l’histoire, c’est évidemment que si la France s’était décidée à prendre – sérieusement – les choses en main en matière de régulation et de sanction, ce sont des fonctionnaires du ministère de la justice français qui siègeraient aujourd’hui au sein du comité de sécurité de la banque.

La frilosité ne paie plus.http://www.pauljorion.com/blog/?p=67878

———- Message transféré ———-
De : Bruno DRWESKI <[email protected]>
Date : 11 août 2014
Objet : Le FN, un parti leurre …la continuité Jean-Marie & Marine
Moon, Reagan, Congrès juif mondial et diabolisation de fait de tout ce qui déplait aux groupes possédant la France. < https://www.youtube.com/watch?v=6B_cX5Useq4 >

Le Pen choisira le pro-israélien Chauprade pour diriger le Quai d’Orsay

Le Pen choisira le pro-israélien Chauprade pour diriger le Quai d’Orsay

Un eurodéputé FN justifie l’existence de la LDJ, soutient Israël et menace les musulmans de France

Un eurodéputé FN justifie l’existence de la LDJ, soutient Israël et menace les musulmans de France

———- Message transféré ———-
De : jeff tonton<[email protected]>
Date : 15août 2014
Objet : L’analyse prémonitoire d’Alain Soral dès 2011

Publié le : vendredi 15 août

Reniement et ralliement du Front national ?

http://www.dailymotion.com/video/x23pnew_reniement-et-ralliement-du-front-national-l-analyse-premonitoire-d-alain-soral-des-2011_webcam?start=1

———- Message transféré ———-
De:
« Renée Le Mignot » <[email protected]>
Envoyé: Lundi 11 Août 2014
Objet:  Le MRAP solidaire de Michèle DECASTERE, demande sa libération immédiate
http://www.afaspa.com

Le MRAP solidaire de Michèle DECASTERE

demande sa libération immédiate

Michèle DECASTERE, Secrétaire Générale de l’Association Française d’Amitié et de Solidarité avec les Peuples d’Afrique (AFASPA),
présente au Rassemblement de protestation organisé devant le Tribunal de Tanger, en soutien à Wafaa CHARAF
– dont le procès se déroule en ce moment même – vient d’être arrêtée  par les autorités marocaines et poussée dans une voiture banalisée par des policiers.

Les militants des droits de l’homme présents sur place ne connaissent pas pour le moment l’endroit où elle a été conduite.

Wafaa Charaf CHARAF est une jeune militante du « Mouvement du 20 février », en prison depuis le 9 juillet à Tanger.
Son « crime», est d’avoir déposé plainte pour enlèvement et sévices contre des policiers le 27 avril dernier, juste après
une manifestation à laquelle elle avait participé. .

Le MRAP avait tenu à exprimer  sa solidarité avec Wafaa, son inquiétude sur son état de santé etavait demandé sa libération.

Aujourd’hui, le MRAP condamne avec force l’ enlèvement de Michèle  DECASTER par la police marocaine et l’ assure de son entière solidarité.

Il demande au Ministère des Affaires étrangères et au Consul de France à Tanger d’intervenir en très grande urgence pour obtenir sa libération immédiate .

Paris 11 août 2014.

_____
Liste externe au MRAP diffusant les communiqués officiels
Pour se désinscrire :
mailto:[email protected]?subject=

unsubscribe
———- Message transféré ———-
De : JRE National <[email protected]>
Date : 13 août 2014
Objet : Alerte ! Blocage Facebook JRE

Blocage Facebook JRE

fb_icon_325x325

Alerte !

Notre page facebook Jre2014 est verrouillée pour des raisons que nous ignorons. Nous ne pouvons plus ni administrer la page ni poster. Plus aucune action de notre part n’est possible. La vie de la page est totalement bloquée.

Comme par hasard, cette mesure intempestive intervient au moment où nous appelons à adhérer à la FAPEC :

http://jre2014.fr/?p=2105

Nous sommes donc dans l’impossibilité de lancer cet appel sur notre facebook qui enregistre environ 27 000 « j’aime »…

La procédure qui nous est proposée par Facebook dont le siège se situe en Californie pour déverrouiller la page est irréalisable !

Afin de nous aider, diffusez cette information le plus possible.

De plus, connectez-vous sur votre profil Facebook, rendez-vous sur votre barre de menu horizontale en haut de l’écran, cliquez sur la flèche orientée vers le bas, un menu vertical déroulant apparaît, sélectionnez alors la mention  « signaler un problème ». Une fenêtre s’ouvre et sélectionnez alors la mention « quelque chose ne fonctionne pas ». Une autre fenêtre apparaît et sélectionnez le produit « pages » et à la question « que s’est-il passé ? », répondre : « Farida Belghoul ne peut plus administrer la page JRE2014 suite au verrouillage de son compte. Votre procédure de déverrouillage étant impossible à réaliser. »

Soyez très nombreux à le faire.

Vaincre ou mourir !

Farida Belghoul

ADHÉSION

Je reviendrai bientôt vous apporter des informations complémentaires.
Pour adhérer à la FAPEC, imprimez le formulaire en pièce jointe (ou recopiez-le sur papier libre) et retournez-le dûment rempli accompagné de votre règlement à l’adresse indiquée ci-dessus.http://jre2014.fr/?p=1483
Un numéro d’adhérent vous sera attribué dès réception de ce règlement. N’oubliez surtout pas d’indiquer votre adresse mail sur le formulaire et l’adresse de votre domicile.
Nous ne sommes pas encore en mesure de vous proposer le règlement de votre adhésion en ligne. Celui-ci sera disponible à l’ouverture du site de la fédération à la fin du mois d’août. Il est cependant vital que vous vous manifestiez d’ores et déjà par l’envoi du bulletin d’adhésion par courrier afin de compter nos forces vives.
Faire ce courrier ne vous prendra que quelques minutes : l’enjeu est considérable.
Je m’engage cette prochaine année scolaire à mettre toute mon énergie dans la bataille qui se profile. Seule, je ne peux rien. Chacun d’entre nous doit apporter sa part.
Profitez tous des derniers jours de repos qu’il nous reste. Revenez en forme au combat. Nos enfants nous le rendrons.
Amicalement,

Farida Belghoul

———- Message transféré ———-
De : émission Bayène <[email protected]>
Date : 16 août 2014
Objet : BEST OF 2, cette semaine dans votre émission Bayène ( à diffuser autour de vous merci )

dès septembre, vous ne recevrez plus de mail vous informant des diffusions, sauf si vous  inscrivez,  dès maintenant, à notre newsletter, pour être sûr de ne rien manquer :  www.bayene.fr

 

Cette semaine,  votre émission Bayène vous propose un best of avec :

 

EDWY PLENEL directeur de la publication de Mediapart Mehmet Arikan de l’association Tribu Documentaires au café Chez Salah et Joseph Zingiro l’un des responsables de la communauté rwandaise du Nord-pas-de-Calais.

 

Ø  Vendredi 15 Août à 19h30  sur Radio Pastel FM 99.4 fm Lille Métropole ou www.pastelfm.com

 

Ø   Vendredi 15 Août  à 19h35  sur Radio Rencontre 93.3 FM  à Dunkerque et sa région ou http://manager2.radioking.fr:2199/start/radioren/

 

Ø   Samedi  16 Août à 10h sur Radio Soleil Paris 88.6 FM. Marseille 87.7 FM. Nancy 97.7 FM. St Etienne 102.4 FM ou www.radio-soleil.com

 

Ø   Dimanche  17 Août  à 13h00 sur Canal FM 89.8 fm. 102,8 fm et 94 fm ( Maubeuge-Sambre-Avesnois) ou www.canalfm.fr

 

Pastel fm et Radio Soleil sont aussi sur   ‘’webradios’’ de la Freeboxrevolution

cid:image003.png@01CE2325.0490BE80     cid:image009.jpg@01CFACAD.2CFF1CF0      cid:image006.jpg@01CF4C2D.773A9140      cid:image002.png@01CE2325.0490BE80     PODCAST : sur www.bayene.fr                

http://caribintv.francelink.net/sites/default/files/Pictures/tweeterIcone.png    cid:image007.jpg@01CF4C2D.773A9140Emission Bayène     

———- Message transféré ———-
De : « [email protected] » <[email protected]>
Date : 12 août 2014
Objet : « Révolution Spirituelle »
 » ‘Je pense que nous devons voir dans la politique l’application des principes moraux tel que l’unité, la solidarité, la tolérance de l’autre et faire en sorte de prendre les gens en charge. C’est ce que je crois, je crois que nous avons plus besoin d’une révolution spirituelle que politique.’
Magnifique montage de différents appels à la prise de conscience par Russell Brand et envoyé par Jeffrey. « 

par Russell Brand https://www.youtube.com/watch?v=ypWgmtAu2HA

———- Message transféré ———-
De : « [email protected] » <[email protected]>
Date : 14 août 2014
Objet : Un humoriste dissident aux USA !

Ouf ! ils ont aussi leur Dieudonné aux USA !
 

———- Message transféré ———-
De : [email protected] <[email protected]>
Date : 13 août 2014
Objet : La Menace américano-européenne devient de plus en plus alarmante.
Bonjour à tous!

La menace américano-européenne à travers le monde entier, devient de plus en plus alarmante et inquiétante, par le désordre et le chaos qu’ils sèment sans arrêt depuis la seconde guerre mondiale (39-45). Et plus particulièrement, au cours de ces trente dernières années en raison de leurs approvisionnements en ressources des matières premières stratégiques et énergétiques.
A l’issue de cet enfer que cette guerre de 39-45 avait occasionné sur la planète entière, ces mêmes peuples arrogants et belliqueux, avaient juré que: «plus jamais ça », par la Charte de l’ONU qu’ils avaient créé eux-mêmes avec les autres. Mais aujourd’hui, les autres pays du Reste du Monde se rendent compte que, l’ONU n’est rien d’autre qu’une arnaque, un piège à rat pour berner les autres peuples de la Terre. Les peuples américains et de l’Union Européenne, très vaniteux et très béliqeux de naissance, se croient les maîtres du Monde. Alors, ils pensent et croient qu’ils peuvent tout s’autoriser à travers le monde entier, en se prenant pour des dieux en matière des droits de l’homme et des libertés. Alors que ce sont eux qui bafouent et piétinent les droits et les libertés des autres peuples du Reste du Monde; en occurrence, ceux du Tiers-monde. Qui avaient déstabilisé et mis dans le chaos des pays comme l’Irak, l’Afghanistan, la Libye, le Soudan, la République Démocratique du Congo, la Côte d’Ivoire, la Syrie, le Mali et la Centrafrique hier et aujourd’hui? Pendant qu’ils créent ces chaos, ils jouent les pompiers pyromanes en envoyant des aides alimentaires et médicales, pour introduire des armes à ceux qu’ils soutiennent. Aujourd’hui, les américains et l’U.E. se passent pour des charitables en Irak. Saddam Hussein était sans doute un dictateur; mais à son règne, les irakiens vivaient heureux avec un pays en développement où les peuples vivaient en parfaite harmonie. C’est vous européens et américains, qui aviez créé cette situation. Si des pauvres irakiens sont victimes de la folie de fanatiques islamistes, c’est à cause de vous. Vous avez créé le désordre et le chaos; ce sont les conséquences. D’ailleurs, ce ne sont pas que ces seuls chrétiens qui sont les victimes; mais, tous les irakiens. Parce que chaque jour que Dieu fait, des bombes sautent et, ce sont des enfants des adultes qui meurent. Vous devriez avoir honte de vous-mêmes. D’ailleurs, les kurdes massacrés en Irak par Saddam, il le fit sur vos conseils, à cause du pétrole. Parce que les Kurdes voulaient leur autonomie, pour disposer de 20% des réserves pétrolières de l’Irak. Personne n’avait soulevé le petit doigt, pour ce massacre. Aujourd’hui en Ukraine, vous venez de créer un autre chaos là-bas. Les russes veulent envoyer des aides alimentaires et médicales aux russes ukrainiens, vous avez le culot de pousser ce petit parvenu de Président élu dans des conditions anticonstitutionnelles, à refuser ces aides, sous prétexte qu’ils vont profiter de cette situation, pour fournir des armes à cette population que vous faites massacrer, par l’appui de l’OTAN; parce que, vous voulez mettre ce pays dans l’U.E.. À force d’élargir  cette Europe, c’est l’échec économique. Comme vous avez tout essayé sur votre système économique, sans une réelle solution à vos difficultés, alors, vous croyez que c’est par les armes, que la croissance que vous rêvée avoir dans vos différents pays va se réaliser. Alors, vous provoquer et vous narguer les peuples du Reste du monde dans la violence et l’arrogance. Faites très attention mesdames et messieurs les dirigeants des États-Unis et des pays membres de l’U.E.. Dans les années 60, lorsque les russes voulaient installer une base militaire à Cuba, que s’était-il passé? Ce fut moins un, que le monde entier tombait dans la troisième guerre mondiale. Alors, pourquoi voulez-vous faire à autrui, ce que vous refusez qu’on vous fasse? Pourquoi alors, vous américains et européens, voulez-vous vous mettre dans le nez de la Russie, en demandant à l’Ukraine de basculer à l’Ouest dans l’U.E., pour que l’OTAN, puisse positionner ses milices sur la Russie et Moscou? Qui vous donne le droit, vous, d’envoyer en Syrie pendant que vous souteniez ces mêmes islamistes aujourd’hui en Irak, des aides alimentaires avec des armes à l’appui. Depuis des décennies, vous américains et européens, ne faites que la politique de la terre brûlée; si cela vous donnait des résultats escomptés, on pourrait comprendre votre entêtement à continuer de «foutre» le désordre et le chaos à travers le monde. C’est vous qui aviez poussé des femmes, des enfants et des hommes à devenir des terroristes dans leur pays et, à venir se venger sur vos populations. Quand on sème le vent, on récolte la tempête. Votre angoisse d’une probable rupture d’approvisionnements en ressources minérales stratégiques et énergétiques dans vos différents pays, n’est rien d’autre qu’un comportement d’égoïstes. Vous pensez depuis 1885 que, seuls vous, devriez disposer de toutes les ressources de notre planète. Vous avez imposer de force au Reste du monde, votre mode de vie et de consommation; maintenant que les peuples sont en conformité totale et en ont fait la leur, vous voulez les en empêcher. Ainsi, dès qu’un pays du Tiers-monde tend à émerger, pour avoir un certain niveau de consommation énergétique, alimentaire et industrielle, vous cherchez des accusations mensongères, indignes et fallacieuses, pour le détruire, par vos armés; et, le ramener à l’état primitif. Ce qui vous accorde une disponibilité de ressources (cas d’Irak, de la Libye, de la Côte d’Ivoire et de la Syrie). Si vous n’arrêtez pas ce mauvais jeu, vous risquez de tomber dans un grand précipice un beau matin. Car sachez que le monde se présente comme des doigts de la main. Arrêtez vous maintenant, sinon les éléments de la nature risquent de vous réduire à néant de par vos propres fautes. Nous sommes tous des cellules, des organes qui constituent ce que nous appelons tous « HUMANITÉ». Je ne crois pas que vous qui commettez ces génocides, ces crimes, ces chaos à travers le Tiers-monde, êtes-vous prêts à accepter que l’on vous coupe vos deux jambes ou vos deux bras en tant qu’humain? Si aucun d’entre vous ne peut accepter un tel coup dur, alors, arrêtez d ‘en faire subir cela aux autres; donc, à l’humanité. Car, du point de vue spirituelle, c’est un être vivant comme nous tous. Déjà avec la déstabilisation environnementale dûe à la pollution, nous la rendons gravement malade.Merci pour votre attention. Kagnol Atsé KOUASSI.

From: Comité Valmy <i[email protected]>
Date: 2014-08-15
Subject: Ukraine : Entre « révolution » et déstabilisation,

l’erreur occidentale
Jean Geronimo

15 août 2014, par Comité Valmy

Ukraine : Entre « révolution » et déstabilisation, l’erreur occidentale
À la disparition de l’Union soviétique, en décembre 1991, l’Ukraine nouvellement indépendante – mais qui reste organiquement liée à la Russie – est devenue l’enjeu d’une âpre lutte d’influence entre les deux anciens ennemis de la guerre froide. Ainsi, sa transition postcommuniste est marquée par les tentatives successives de l’Occident sous leadership américain d’y d’étendre son influence, avec des moyens frôlant parfois l’illégalité (…)

La Russie préoccupée par les activités de l’Otan à sa frontière 15/08/2014

La Russie préoccupée par les activités de l'Otan à sa frontière

La Russie préoccupée par les activités de l’Otan à sa frontière
© Department of Defense / Staff Sgt. Russell Lee Klika
22:02 15/08/2014

La Russie est préoccupée par le renforcement des activités militaires des États-Unis et l’Otan à sa frontière, a déclaré vendredi le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou lors d’un entretien avec son homologue américain Chuck Hagel.
Exercices de l’Otan en Ukraine en 2014>>
« Le ministre a exprimé sa préoccupation face au renforcement des activités militaires des États-Unis et de l’Otan à proximité des frontières russes », a indiqué le ministère de la Défense dans un communiqué.
M.Choïgou a en outre informé M.Hagel des efforts déployés par Moscou pour acheminer une aide humanitaire aux habitants du sud-est de l’Ukraine victimes des hostilités entre l’armée et les indépendantistes et a souligné la nécessité d’y créer des couloirs humanitaires.

Pont vers la Crimée: une société chinoise veut s’associer au projet (Moscou)  15/08/2014

Pont vers la Crimée: une société chinoise veut s'associer au projet (Moscou)

Pont vers la Crimée: une société chinoise veut s’associer au projet (Moscou)
© RIA Novosti. Konstantin Chalabov
SOTCHI, 15 août – RIA Novosti

La société China Communications Constructions Company Ltd. (CCCC) a réaffirmé son désir de prendre part à la construction d’un pont enjambant le détroit de Kertch pour relier la Crimée à la péninsule de Taman (sud de la Russie), a annoncé vendredi aux journalistes le ministre russe des Transports Maxim Sokolov.
Sotchi a accueilli vendredi la 18e réunion de la sous-commission pour les transports de la commission russo-chinoise chargée de préparer les rencontres régulières entre les chefs de gouvernement des deux pays. Lors de cette réunion, les responsables russes se sont entretenus avec les dirigeants de CCCC, un des acteurs les plus importants sur le marché mondial du bâtiment. Les Chinois ont exprimé leur désir de réaliser des projets sur le territoire russe, y compris de s’associer au projet prévoyant la construction d’un pont qui traversera le détroit de Kertch. Une décision à ce sujet sera adoptée au niveau du gouvernement russe.
« Nous devons achever une nouvelle étape de l’étude géologique du terrain et engager en août des travaux de préparation du chantier dans l’axe du pont. Nos partenaires chinois ont accueilli cette information avec intérêt et réaffirmé leur désir de prendre part au projet », a souligné M. Sokolov.

Selon lui, le coût limite du projet est évalué à 248 milliards de roubles (environ 5,1 milliards d’euros). Cependant, le ministère des Transports cherche à réduire ce montant. Les travaux doivent s’achever en décembre 2018.
En décembre 2013, la Russie et l’Ukraine ont signé un accord sur la construction d’un pont au-dessus du détroit de Kertch. Mais les travaux ont été suspendus suite aux événements à Kiev. Après le rattachement de la Crimée à la Russie, toute communication terrestre avec la péninsule a été bloquée par la partie ukrainienne. Il est donc devenu urgent de relier la Crimée au reste du territoire russe.

———- Message transféré ———-
De : Hassan <ara0@free.fr>
Date : 16 août 2014
Objet : Une grande Surprise!!! ****Modi opte pour L’OCS !

Modi conduit l’Inde sur la Route de la Soie

MK BHADRAKUMAR

Avec Pékin qui repense de fond en comble l’admission de l’Inde en tant que membre à part entière de l’Organisation de coopération de Shanghai, les plaques tectoniques de la géopolitique d’un énorme pan de la planète, s’étendant de l’Asie-Pacifique à l’Asie occidentale, se déplacent spectaculairement.

A première vue, la Chine a été jusqu’à présent réticente à l’admission de l’Inde en tant que membre à part entière de l’Organisation de la Coopération de Shanghai (OCS).

Selon les dernières informations, Pékin aurait revu sa position de fond en comble.

Lors de la réunion des ministres des Affaires étrangères de l’OCS, jeudi dernier à Douchanbe, au Tadjikistan, il a été décidé que le groupe invitera officiellement l’Inde, le Pakistan, l’Iran et la Mongolie, en tant que membres, lors du prochain sommet de l’OCS en septembre prochain.

On peut être sûr que la Russie s’en réjouira. Un expert à Moscou a rapidement estimé que l’admission de l’Inde dans l’OCS ouvrira la voie au groupe pour qu’il tienne bon en tant que « centre de pouvoir de la politique mondiale ».

Ne vous y trompez pas, ces plaques tectoniques de la géopolitique d’un pan immense de la planète, s’étendant de l’Asie-Pacifique à l’Asie occidentale, se déplacent de façon spectaculaire, et ce crissement dans les steppes d’Asie Centrale se fera entendre très fort dans le lointain – jusqu’en Amérique du Nord.

Une grande question reste en suspens : Qu’est-ce qui a poussé la Chine à revoir sa position ? (suite) http://questionscritiques.free.fr/edito/AsiaTimesOnline/M_K_Bhadrakumar/Inde_Modi_Route_de_la_Soie_Chine_Etats-Unis_Russie_070814.htm

http://www.rediff.com/news/column/modi-leads-india-to-the-silk-road/20140807.htm

L’Ambassadeur M K Bhadrakumar a servi en tant que diplomate de carrière au ministère indien des Affaires étrangères pendant plus 29 ans. Il a notamment été en poste en Ouzbékistan(1995-1998) et en Turquie (1998-2001). C’est l’un des plus grands spécialistes de l’Asie centrale et des questions géopolitiques liées à l’énergie.

Traduction [JFG-QuestionsCritiques]

Russie-Algérie: vers la création d’une coentreprise de munitions

jeudi, 14 août 2014 
IRIB-Le producteur russe des munitions Tehmash et l’Algérie pourraient créer une coentreprise

, a annoncé jeudi à Joukovski Sergueï Roussakov, directeur général du consortium Tehmash. »Nous menons des négociations avec l’Algérie depuis longtemps. A mon avis, tout va bien et nous avons dressé des projets de coopération », a indiqué M.Roussakov lors du salon international de l’armement Oboronexpo-2014.Selon lui, les deux pays discutent de la création d’une coentreprise, de la livraison de munitions et de produits civils, ainsi que d’autres types de coopération.D’après Vladimir Tikhonov, directeur général adjoint de Tehmash, l’Algérie est l’un des principaux clients du consortium.Le consortium Tehmash (Technologies des constructions mécaniques) fait partie du holding russe de hautes technologies Rostec. Il réunit les producteurs de munitions pour chars T-90, véhicules blindés de combat d’infanterie BMP-3, canons automoteurs Msta, lance-roquettes multiples Ouragan et Smertch, ainsi que pour l’artillerie navale et l’aviation.

Avec l’aide de la Russie, l’Égypte lance la construction d’un nouveau canal de Suez

Karel Vereycken
vendredi 15 août 2014
JPEG - 193.8 ko

Le 5 août, le président égyptien à lancé les travaux pour le creusement d’un nouveau canal de Suez.
Crédit : english.ahram.orgL’Egypte cherche définitivement à rejoindre la dynamique des BRICS. Après avoir boudé le sommet africain d’Obama, où le président américain n’avait de toute façon prévu aucun moment pour s’entretenir directement avec les chefs d’Etats africains, le président Abdel Fattah al-Sissi s’est rendu à Sotchi pour y conclure des accords majeurs de coopération avec Poutine. Il a également envoyé une lettre de soutien à l’Argentine dans son combat contre les fonds vautours et le Fonds monétaire international (FMI), dont les exigences avaient provoqué des émeutes de la faim en Égypte en 2008 et 2011.

Mais avant son déplacement en Russie, Al-Sissi, visiblement désireux de marcher dans les pas du grand président égyptien Abdel Gamal Nasser, a lancé, le 5 août, le chantier « pharaonique » pour la construction d’un nouveau canal de Suez.

C’est exactement ce pour quoi l’économiste américain Lyndon LaRouche s’est battu lorsqu’il proposa dès 1975 la modernisation du canal de Suez comme élément majeur d’un plan d’ensemble plus vaste pour toute la région, connu sous le nom de « Plan Oasis ».

JPEG - 60.8 ko

Le « Plan Oasis » défendu par l’économiste américain Lyndon LaRouche dès 1975.

Un nouveau canal de Suez

Long de 162 km, le canal de Suez actuel célèbre cette année son 145e anniversaire. Les droits de passage rapportent annuellement au Trésor égyptien environ 5 milliards de dollars. Avec le nouveau canal, l’on estime qu’ils pourraient grimper à 13 milliards de dollars d’ici à 2023.

Lors d’une conférence de presse, le vice-amiral Mohab Mamesh, qui préside l’Autorité du canal de Suez, a précisé qu’il s’agit de creuser 35 km de canal totalement nouveau, de remettre à niveau et d’élargir 37 km du canal existant, d’aménager quelque 76 000 km2 en zone d’activités et de compléter le tout d’un réseau de tunnels automobiles et ferroviaires. Le trafic sera presque doublé et passera de 49 à 97 navires quotidiens. D’après les prévisions, le projet permettra aux navires d’attendre trois heures au lieu de onze actuellement pour emprunter le canal.

Les travaux prendront au moins quatre ans pour un coût total d’environ 4 milliards de dollars. Une soixantaine de sociétés civiles ont été sélectionnées pour réaliser le projet sous la supervision de l’armée et du génie civil militaire.

Mobilisation nationale

D’après La voix de la Russie : « Outre le creusement d’un nouveau canal, l’Égypte va le border de vastes zones industrielles. Ce dont s’occupera la Russie. Les zones abriteront des chantiers navals, des usines de construction de conteneurs et d’assemblage de voitures. »

Semblable à l’esprit de mobilisation qu’avait connu l’Égypte il y a un demi-siècle lors du chantier du barrage d’Assouan construit sous Nasser, toute la société égyptienne est sur la brèche. A peine annoncé, la presse égyptienne déborde d’images de l’armée de bulldozers géants et de gros camions accompagnant les 7500 ouvriers à pied d’œuvre. Lors de son discours inaugural, le chef de l’État a proposé d’accélérer le tempo : « peu importe ce qu’il faudra faire, ce projet doit être achevé dans un an, c’est ce qu’attendent les Égyptiens. » Dans un pays où 13 à 20 % de la population est au chômage, ce chantier est une aubaine. « Le projet devrait fournir un million d’emplois et fera de l’Égypte un centre industriel, logistique et marchand », a promis Mohab Mamesh.

À l’image de Nasser qui annonçait le 26 juillet 1956 son intention de créer un « bloc national inséparable » autour du canal de Suez, l’actuel chef de l’État égyptien exige que le nouveau canal soit la propriété des Égyptiens seuls.

« Nous voulons que tous les Égyptiens détiennent des actions dans ce projet », a lancé le président. Il a demandé une participation de 100 livres égyptiennes (environ 10 euros) pour ceux qui vivent en Égypte et de 100 dollars (75 euros) pour les Égyptiens résidant à l’étranger. Avec 80 millions d’habitants, le tour semble jouable.https://www.youtube.com/watch?v=mY4wUa8Vah8#t=14

En Israël

Toute cette effervescence n’est pas passée inaperçue en Israël. Smadar Perry, sur Ynetnews, écrit que bien qu’al-Sissi ne soit pas un ami, il est certainement un partenaire d’Israël. Al-Sissi, poursuit Perry, déteste le Hamas plus encore que les Israéliens. Mais ce qui compte, c’est l’économie, écrit Perry :

Il sait que le temps n’est pas de son côté, qu’il n’a que deux ans pour présenter des résultats économiques aux Égyptiens (…) Al-Sissi n’a aucun intérêt à être la marionnette de quiconque (…) Il est maintenant fort occupé à construire le deuxième canal de Suez. Il l’a promis. Il a promis de créer de millions d’emplois pour les chômeurs égyptiens.

http://www.solidariteetprogres.org/actualites-001/avec-l-aide-de-la-russie-l-egypte.html

Date : 16 août 2014
Objet : Ce qu’à semé BHL…

SOUDAN DU SUD

Intenses combats autour de Bentiu

Samedi 16 Aout 2014 –

D’intenses combats ont éclaté hier autour de Bentiu, dans le nord du Soudan du Sud, malgré les menaces de sanctions brandies par l’ONU en cas de poursuite de ce conflit entré dans son 9e mois, ont rapporté les rebelles, des travailleurs humanitaires et un diplomate. Lul Ruai Koang, un porte-parole militaire de la rébellion dirigée par l’ancien vice-président sud-soudanais Riek Machar, a fait état de combats au sud et à l’est de Bentiu, capitale de l’État pétrolier d’Unité, ainsi que dans la localité d’Ayod, dans l’Etat oriental du Jonglei.
Ces combats marquent le début «d’une offensive gouvernementale attendue depuis longtemps», a-t-il affirmé. «Nous avons entendu d’intenses tirs d’artillerie éclater ce matin», a confirmé un employé de l’ONG Care à Bentiu, expliquant que le personnel s’était réfugié dans des abris avant de reprendre le travail, les combats semblant s’éloigner. L’ambassadeur britannique à Juba, Ian Hughes, a confirmé ces affrontements autour de Bentiu, qualifiant la situation de «décevante», deux jours après une visite des représentants des 15 pays membres du Conseil de sécurité de l’ONU au Soudan du Sud.
Ces derniers se sont entretenus avec les chefs des deux camps, le président sud-soudanais Salva Kiir et M.Machar, leur rappelant fermement les risques de sanctions pesant sur eux. «La situation est déjà suffisamment désespérée», a estimé M. Hughes, «les chefs doivent contrôler leurs troupes». L’armée sud-soudanaise n’a pu être jointe dans l’immédiat et aucune source contactée à Ayod. Des milliers, voire des dizaines de milliers de personnes ont été tuées et plus de 1,5 million chassées de chez elles depuis que le conflit a éclaté, le 15 décembre 2013, au sein de l’armée sud-soudanaise, minée par des antagonismes politico-ethniques exacerbés par l’âpre rivalité entre Salva Kiir et Riek Machar à la tête du régime. Des milices tribales se sont jointes aux combats, accompagnés de massacres et d’atrocités sur des bases ethniques, qui ont poussé au bord de la famine la plus jeune nation du monde, devenue indépendante en juillet 2011 à l’issue de décennies de guerre contre Khartoum. L’État d’Unité est depuis le début du conflit l’un des principaux foyers de combats. Bentiu, qui a changé plusieurs fois de mains, a été le théâtre de terribles massacres ethniques et est largement détruite et désertée. A l’intérieur de la base de l’ONU à Bentiu, inondée en raison des pluies saisonnières, plus de 40.000 personnes fuyant les violences, mais aussi de plus en plus poussées par le manque de nourriture, s’entassent avec de l’eau à hauteur des genoux, dans des conditions qualifiées «d’épouvantables» par Médecins sans Frontières (MSF). Un tiers des réfugiés de la base sont des enfants de moins de cinq ans dont l’un meurt chaque jour, selon MSF. Environ 100.000 personnes ont trouvé refuge dans les bases de l’ONU à travers le Soudan du Sud et craignent toujours d’en sortir de peur d’être massacrées pour leur appartenance ethnique.http://www.lexpressiondz.com/internationale/200277-intenses-combats-autour-de-bentiu.html

La Libye voulue par l’Otan

samedi, 16 août 2014


IRIB-Il faut rappeler, à l’infini, que selon la propagande impérialiste

la  » révolution  » libyenne était le fait d’un peuple représenté par ce Conseil national de transition (CNT), la  » direction révolutionnaire ». Dans ce cas, une fois le « régime de Mouammar Kadhafi « abattu », cette  » direction » n’aurait plus eu qu’à prendre en main le pays, appuyée des  » révolutionnaires », comme dans toute révolution à travers l’Histoire. Ce qu’a voulu faire croire la visite du Français Nicolas Sarkozy, du Britannique David Cameron et de la truculente Hillary Clinton à Tripoli et à Benghazi, en guest stars, pour donner de la solennité à l’installation de Mustapha Abdeldjalil au pouvoir. La chose n’est pas allée plus loin. D’abord, le CNT a dû attendre longtemps avant de parvenir à occuper un palais dans la capitale, ensuite le monde entier, malgré les médias, a pu constater la réalité de la « révolution » libyenne. Celle du règne de milices sanguinaires nées du chaos, créées par les bombardiers et les forces spéciales de l’Otan, au sein duquel elles ont fait fonction de fiction militaire. Aujourd’hui, cette réalité crève les écrans du mensonge atlantiste, car les milices se disputent le cadavre du pays. En détruisant l’armée libyenne, les dirigeants occidentaux savaient ce qu’ils projetaient. En faisant croire que le CNT est le  » représentant légitime » du peuple libyen, ils savaient qu’il n’était qu’un conglomérat d’opportunistes, sans scrupules, qu’ils avaient adoubés et promus au rang d’hommes d’un Etat en devenir. En décrétant qu’il y avait une insurrection populaire, ils mentaient. En faisant reconnaître par l’ONU le « nouveau pouvoir », ils assumaient l’une des pires escroqueries de l’Histoire et quand ils ont enveloppé leur entreprise criminelle, du label du « printemps » dit arabe et de la « démocratie », ils ont délibérément insulté la planète. Ils ont de ce fait organisé le processus de « somalisation » actuellement à l’œuvre, qui dissimule très mal l’objectif pétrolier qui se profile. En attendant, les chefs de guerre et leurs « armées » pourront faire autant de bruit et de morts, soulever autant de poussière qu’ils peuvent, en s’accusant les uns les autres de suppôts de Kadhafi, ou d’agents de l’étranger (sic !), en se réclamant chacun de la « révolution du 17 février  » et en jurant fidélité au  » sang des martyrs  » (pas celui des victimes de l’OTAN). Lorsque l’anomie sera à son comble, lorsque rien ne laissera espérer la reconstitution d’un semblant d’Etat, il se trouvera bien un simulacre d’autorité, peut-être ce parlement élu par 630 000 Libyens, soit 18,52 % des 3,4 millions d’inscrits, que les États-Unis et leurs satellites se sont empressés de féliciter, qui fera appel à une intervention de la  » communauté internationale ». Il le fera  » pour l’aider à rétablir l’ordre ». C’est-à-dire, en fait, sécuriser les installations pétrolières. Ce que les destructeurs du pays préparent de toute évidence. Sauf si, par extraordinaire, ils pourraient laisser cette manne leur échapper, alors qu’ils ont la possibilité d’en prendre l’entier contrôle.


Date : 12 août 2014
Objet : Les « sauveurs » de l’Irak

Lart de la guerre

Les « sauveurs »de lIrak

Manlio Dinucci

Les premiers chasseurs bombardiers étasuniens, qui en Irak ont attaquéle 8 août des objectifs dans la zone contrôlée par lIsis (Eiil), ont décollédu porte-avions baptisé« Georges H.W. Bush », en lhonneur du président républicain auteur en 1991 de la première guerre contre lIrak. Continuée par son fils, George W. Bush, qui en 2003  attaqua et occupa le pays, en accusant Saddam Hussein (sur la base de « preuves »qui se sont ensuite révélés fausses) de posséder des armes de destruction de masse et de soutenir Al Qaeda. Après voir employédans la guerre intérieure en Irak plus dun million de soldats, plus des centaines de milliers dalliés et de contractors, les États-Unis en sont sortis substantiellement vaincus, sans arriver àréaliser lobjectif de plein contrôle de ce pays, de première importance par sa position géostratégique au Moyen-Orient et ses réserves pétrolifères.

 

   Cest làquentre en scène le président démocrate (et Prix Nobel de la paix) Barack Obama, qui en août 2010 annonce le début du retrait des troupes Usa et alliées et la naissance en Irak dune « aube nouvelle ». Aube rouge sang en réalité, qui signe le passage de la guerre ouverte àcelle secrète, que les Usa étendent àla Syrie, frontalière avec lIrak. Dans ce cadre se forme lIsis (Etat Islamique de lIrak et de la Syrie, ou EIIL) qui, tout en se déclarant ennemi jurédes États-Unis est en fait fonctionnel àleur stratégie. Ce nest pas un hasard si lIsis a construit le gros de ses forces justement en Syrie, oùnombre de ses chefs et militants sont arrivés après avoir fait partie des formations islamistes libyennes qui, dabord classées terroristes, ont étéarmées, entraînées et financées par les services secrets étasuniens pour renverser Kadhafi. S’étant unis àdes militants en majoriténon-syriens -provenant dAfghanistan, Bosnie, Tchétchénie et autres pays- ils ont étéapprovisionnés en armes avec un réseau organisé  par la CIA, et infiltrés en Syrie surtout àtravers la Turquie pour renverser le président Assad.

 

   De làlIsis a commencéson avancée en Irak, en attaquant notamment les populations chrétiennes. Il a ainsi fourni àWashington, restéjusque làofficiellement spectateur en exprimant tout au plus de « fortes préoccupations », la possibilitéde commencer la troisième guerre dIrak (même si Obama, évidemment, ne la définit pas comme telle). Comme il la déclaréen mai dernier, les États-Unis utilisent la force militaire dans deux scénarios : quand leurs citoyens ou intérêts sont menacés ; quand se produit une « crise humanitaire »de proportions telles quil est impossible de rester à regarder sans rien faire.

 

  Après avoir provoquéen plus de vingt ans, par la guerre et lembargo, la mort de millions de civils irakiens, les États-Unis se présentent maintenant aux yeux du monde comme les sauveurs du peuple irakien. Il sagit – a préciséObama- d’ « un projet àlong terme ». Pour la nouvelle offensive aérienne en Irak, le Commandement central Usa (dont l’ « aire de responsabilité »comprend le Moyen-Orient) dispose déjàde 100 avions et 8 navires de guerre, mais il peut utiliser beaucoup dautres forces, notamment les 10mille soldats Usa au Koweït et 2mille marines embarqués.


 Les États-Unis relancent ainsi leur stratégie pour le contrôle de lIrak, y compris pour empêcher la Chine, qui a établi de forts liens avec Bagdad par lintermédiaire du Premier ministre irakien Nouri al-Maliki, daccroître sa présence économique dans le pays. Dans ce cadre Washington a tout intérêt àla partition de fait du pays en trois

Ce mail a été tronqué.

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,