Aller à…
RSS Feed

20 octobre 2020

Le petit journal de Karim


ET LA PALESTINE GAZA ISRAËL A SA PERTE!- (10

Date : 25 août 2014
Objet : Le Chili attaque le nazi israheilien pour « crimes contre l’Humanité »
Il faudra suivre ça de près parce que, sinon, on risque de les perdre en route; vous pensez bien que la Justice internationale va se hâter -très très- lentement. La route est glissante et très sinueuse vers la vérité. Surtout quand les sionistes de toutes nationalités et citoyennetés sont en cause.On en trouve même un peu partout dans les plus hautes sphères des tribunaux, internationaux ou pas…c’est dire si la route sera pentue et verglacée…

Le Chili a beau être habitué à l’Annapurna, il s’attaque là à l’Everest par une face non explorée…

ça mérite quand même un encouragement majuscule!

http://www.agenceinfolibre.fr/chili-engage-poursuites-contre-benjamin-netanyahou/
****************

  • Accord de cessez-le-feu permanent à Gaza | La-Croix.com
  • Ghaza : les Palestiniens annoncent un accord sur un cessez-le-feu Le président Mahmoud Abbas annoncera à l’ouverture d’une réunion de la direction palestinienne prévue à 16H00 GMT les détails de cet accord qui prévoit notamment « la levée du blocus de la bande de Ghaza » mis en place par Israël en 2006, la principale exigence des Palestiniens, a précisé ce haut responsable sous le couvert de l’anonymat.(Afp)———- Message transféré ———-
    De : François ROBLIN <[email protected]>
    Date : 24 août 2014
    Objet :A ceux qui prétendent que la Palestine est une invention voici une pièce de 1927 avec une inscription en arabe et en ………hébreux. 
  • Un accord pour un cessez-le-feu permanent a été trouvé pour mettre fin à cinquante jours de guerre entre le mouvement islamiste Hamas et Israël dans la bande de Ghaza, a annoncé mardi à l’AFP un haut responsable palestinien.
  • www.la-croix.com › Actualité › MondeIl y a 2 heures – Un accord de cessez-le-feu « illimité » dans la bande de Gaza annoncé par Mahmoud Abbas, mardi 26 août, a été accepté par Israël.

De : Génération Palestine Paris <[email protected]>
Date : 25 août 2014
Objet : Prochain rassemblement

Génération Palestine Paris a publié dans Grande Manifestation en Soutien à la Palestine

Génération Palestine Paris 25 août 12:24

Rassemblement en soutien à la Palestine, ne lachons rien, restons mobilisés!! اعتصام لدعم فلسطين، لا نتخلى عن أي شيء، فلنستمر بالحراك

dimanche 31 août,

Trocadéro – Parvis des Droits de l’Homme Paris

 

———- Message transféré ———-
De :Hassan <[email protected]>
Date : 25 août 2014
Objet :Mélenchon:« Le CRIF sa suffit !!! »

Moment d’éloquence de Jean-Luc Mélenchon sur l’Ukraine et Gaza (vidéo)

Extrait du discours de Jean-Luc Mélenchon du 24 août 2014 à la clôture de l’université d’été du Parti de Gauche.

Le CRIF a réagit dans la soirée, fidèle à lui-même : https://www.youtube.com/watch?v=G6yRDhkQfmU

@LePG @JLMelenchon et si vous condamniez ceux qui attaquent les synagogues et crient mort aux juifs, avec qui le Parti de Gauche manifeste ?

— Le CRIF (@Le_CRIF) 24 Août 2014

Mélenchon critique le Crif : son vice-président l’«emmerde»

Les « valeurs de la République » huées en Israël par des immigrants juifs de France

———- Message transféré ———-
De manga cobra <[email protected]>
Date : 25 août 2014
Objet :«Quelqu’un d’entre vous peut-il faire quelque chose face à cette boucherie ?» D. R.

Le député George Galloway aux dirigeants musulmans:«A quoi sert votre arsenal militaire ?»

24. août 2014 – L’homme politique britannique revient une énième fois sur l’agression meurtrière israélienne contre la population de Ghaza. 

George Galloway : «Quelqu’un d’entre vous peut-il faire quelque chose face à cette boucherie ?» D. R.

 

———- Message transféré ———-
De Hamid Cheriet <[email protected]>
Date : 24 août 2014
Objet :  En réponse au violent réquisitoire d’Elie Wiesel contre le Hamas, accusé des pires maux et comparé aux nazis par un prix Nobel de la paix mué en dresseur d’échafaud implacable, 327 survivants (…)
Actualités France | Article publié sur Le Grand Soir [*]

327 survivants de l’Holocauste signent une lettre à charge contre Israël et appellent à son boycott total

Oumma

Israël, des manifestents arborent des t-shirts néo-nazis (photo Haaretz)

En réponse au violent réquisitoire d’Elie Wiesel contre le Hamas, accusé des pires maux et comparé aux nazis par un prix Nobel de la paix mué en dresseur d’échafaud implacable, 327 survivants de l’holocauste, parmi lesquels figurent des descendants de familles juives victimes de la « Solution finale », ont signé une lettre à charge contre Israël, condamnant « le massacre en cours des Palestiniens de Gaza » et appelant au boycott total d’un État aux mains de criminels de guerre.

 http://www.legrandsoir.info/327-survivants-de-l-holocauste-signent-une-lettre-a-charge-contre-is (…)
  Le Grand Soir

Une dizaine de raids aériens israéliens détruisent un quartier résidentiel complet à Khan Younès  25/08/2014

Les forces armées de l’occupant israélien ont complètement détruit un quartier résidentiel dans la région de Gourat al-Lout à Khan Younès au sud de la Bande de Gaza, après avoir été bombardé par des raids violents et intensifs.

Des sources locales ont déclaré à notre correspondant que les avions de guerre israéliens de type F-16 ont largué plus de 17 missiles sur le quartier d’Abou Maarouf dans la région de Gourat al-Lout, et ont détruit 6 maisons résidentielles.

Les sources ont déclaré que 10 palestiniens ont été blessés et des dizaines de maisons voisines ont été partiellement endommagées. Des témoins ont déclaré qu’il y a plusieurs missiles n’ont pas explosés.

Il est à noter que les forces armées occupantes ont complètement détruit plus de 1 600 maisons à Khan Younes et 1 000 maisons ont été très endommagées, et des milliers d’autres sont partiellement endommagées. http://www.palestine-info.cc

Tout en poursuivant les massacres dans Gaza, Israël accélère la colonisation de la Cisjordanie et de Jérusalem

le 24. août 2014 –

Israël a entamé la construction de centaines de logements en Cisjordanie et à Jérusalem, depuis le lancement de son agression sur la bande de Gaza au début juillet, ont déclaré des experts palestiniens sur les questions de colonisation en Cisjordanie.

Les experts ont déclaré à l’agence de nouvelles Anadolu que Israël s’est abstenu d’annoncer les travaux de construction en cours pour les nouvelles unités de logement, dans le souci d’éviter de nouvelles tensions en Cisjordanie en plus d’une possible pression internationale.

Le correspondant de l’agence Anadolu a rapporté que les activités d’expansion coloniale s’accélèrent depuis le début de la guerre à Gaza, Israël annexant de nouvelles terres agricoles palestiniennes pour construire de nouveaux logements dans les colonies qui se trouvent sur ​​la route reliant Naplouse, dans le nord de la Cisjordanie, à Ramallah au centre.

Le même correspondant a rapporté que selon des témoins directs, des travaux de construction sont en cours au nord, dans la vallée du Jourdain et à Bethléem, au sud de la Cisjordanie.

« Israël a officieusement donné le feu vert aux colons pour lancer des travaux de construction en Cisjordanie et à Jérusalem-Est, surtout à l’intérieur des grandes zones de peuplement cololinal, sans appel d’offres ni octroi de licences [pour les nouvelles constructions] », a déclaré Suhail Khalilieh, chercheur à l’Institut de recherche appliquée à Jérusalem (ARIJ).

« Les institutions concernées interviendront plus tard, après la fin de la guerre, pour l’attribution des licences officielles [pour construire] », a-t-il ajouté.

« Grâce à un suivi quotidien des appels d’offres publiés dans les médias israéliens pour la construction de nouvelles unités de logement dans les colonies, nous pouvons dire qu’il y a une diminution significative [dans le nombre d’appels] en comparaison de la situation avant la guerre à Gaza, » a ajouté Khalilieh , notant que le gouvernement israélien adopte la politique de « l’expansion silencieuse des colonies », probablement parce qu’il craint une augmentation de la colère populaire en Cisjordanie et une montée des pressions internationales.

Ghassan Daghlas, qui surveille les activités de colonisation dans le nord de la Cisjordanie, a déclaré que la construction de colonies en Cisjordanie n’a pas cessé et que l’on constate un silence de plus en plus fréquent à ce sujet parmi les responsables israéliens. Daghlas a souligné que la construction de colonies a augmenté de 60 pour cent.

Il a ajouté que les attaques de colons contre les Palestiniens en Cisjordanie ont diminué depuis le début de la guerre à Gaza, soulignant que cela peut être attribué à la crainte de provoquer une nouvelle insurrection se développer en Cisjordanie, ce qui n’est pas souhaitée par les autorités israéliennes, particulièrement en cette période.

« La Cisjordanie a connu une baisse du nombre des attaques de colons israéliens pendant la guerre de Gaza. Il y a un souhait d’éviter la colère populaire », a-t-il expliqué.

Un autre expert spécialisé dans les activités de colonisation, Abdul Hadi Hantash, a classé les constructions dans les colonies en deux séries : les premières annoncées publiquement, et les secondes réalisées sans que les autorités israéliennes ne le signalent.

Hantash a déclaré à Anadolu que depuis le début de la guerre contre Gaza, Israël a accéléré les constructions de façon discrète, ajoutant que ces constructions étaient concentrées dans les grandes zones de peuplement telles que Gush Etzion près de Bethléem, de Maale Adumim à Jérusalem-Est, et Ariel au nord de la Cisjordanie.

Il a noté que les colons ont volé des milliers de dunums de terres agricoles à proximité de Salfit et Naplouse.

Hantash a également déclaré que le conseil des colonies israéliennes, le Conseil de Yesha, met actuellement en œuvre des plans préparés et soumis au gouvernement avant la guerre de Gaza. Le conseil veut maintenant profiter de la situation de guerre et appliquer ces plans sans attendre l’approbation du gouvernement, a expliqué Hantash.

Selon le correspondant de l’agence Anadolu, la Cisjordanie voit une augmentation des tensions en raison de la guerre israélienne contre la bande de Gaza. Depuis le 7 juillet, des manifestations et des sit-in sont organisés en Cisjordanie, aboutissant le plus souvent à des affrontements avec l’armée israélienne. Vingt-deux Palestiniens ont été assassinés depuis début juillet par les troupes d’occupation,tandis des centaines d’autres étaient blessés.

Mardi, Israël a repris les frappes aériennes sur un certain nombre de secteurs dans la bande de Gaza après avoir prétendu que des roquettes avaient été tirées vers les villes israéliennes. Pourtant, aucun groupe palestinien n’a revendiqué le tir de roquettes ce jour-là. Les Brigades al-Qassam, l’aile militaire du Hamas, et Saraya Al-Quds, la branche armée du Jihad islamique, ont annoncé plus tard avoir répliqué aux frappes israéliennes avec des tirs de fusées.

Les frappes israéliennes lancées  mardi ont tué 19 Palestiniens, ce qui a porté à 2036 le nombre des victimes dans la bande de Gaza depuis le début de l’agression le 7 juillet.

Middle East Eye 

Traduction : Info-Palestine.eu

———- Message transféré ———-
De : « Mounadil al Djazaïri » <[email protected]>
Date : 25 août 2014
Objet : L’État Islamique en Irak et au Levant fruit d’une erreur stratégique des États Unis? by Dziri

« Ces néoconservateurs, qui peuvent être Démocrates ou Républicains, sont avant tout motivés par ce qu’ils jugent être l’intérêt de l’entité sioniste. Pour eux, cet intérêt réside avant tout dans l’affaiblissement des dernières structures ou régimes politiques qui représentent un obstacle à la domination sioniste dans la région. »

Intéressant cet article qui attire l’attention sur les liens entre les organisations « djihadistes » qui font beaucoup parler d’elles en ce moment, notamment en Irak, et les appareils politico-militaires des principales puissances occidentales, c’est-à-dire les États Unis, la Grande Bretagne et bien sûr la France (la France UMP comme la France PS faut-il préciser).
L’auteur de l’article, une universitaire, pense que les accointances entre le gouvernement  des États Unis et les organisations comme le Front al Nosra sont des erreurs qui viennent répéter d’autres erreurs du même type commises en Libye et en Afghanistan.

Je ne sais pas vous, mais je ne crois pas qu’on se trouve présentement devant des « erreurs » stratégiques parce que je vois mal des officiers du Pentagone répéter en un laps de temps très court des erreurs dont les militaires américains sur le terrain ont eu à payer le prix pour des gains stratégiques finalement minimes (la dislocation de l’URSS ne s’est effectivement pas jouée en Afghanistan mais sur le terrain économique et la rébellion des républiques d’Europe orientale, Pologne en tête).

Si ces prétendues erreurs sont répétées, c’est qu’elles satisfont à une démarche autre que celle qui est affichée par le gouvernement des États Unis. Et cette démarche est celle des néoconservateurs dont Robert Parry a montré la persistance de l’influence dans l’administration Obama.
Ces néoconservateurs, qui peuvent être Démocrates ou Républicains, sont avant tout motivés par ce qu’ils jugent être l’intérêt de l’entité sioniste. Pour eux, cet intérêt réside avant tout dans l’affaiblissement des dernières structures ou régimes politiques qui représentent un obstacle à la domination sioniste dans la région.

Les structures et régimes dont nous parlons ici sont le Hezbollah libanais, la Syrie baathiste et la république islamique d’Iran.

C’est dans ce contexte qu’il faut comprendre la situation en Irak dont le gouvernement de Nouri al-Maliki était un allié très proche du régime iranien, la démission de ce dernier ayant ne l’oublions pas été posée comme préalable à toute assistance par les autorités américaines. Dans l’hypothèse de la confirmation d’un dégel entre Washington et Téhéran, l’État Islamique en Irak et au Levant est l’instrument qui pourrait permettre d’annuler en partie le gain stratégique de l’Iran en sortant l’Irak de sa sphère d’influence.

Les terroristes qui nous combattent en ce moment ? Nous venons juste de finir de les entraîner.

Non, l’ennemi de notre ennemi n’est pas notre ami.
par Souad Mekhennet, The Washington Post (USA) 18 août 2014 traduit de l’anglais par Djazaïri

Souad Mekhennet, quo-auteure de “The Eternal Nazi,” est professeur auxiliaire à Harvard, John Hopkins et au Geneva Centre for Security policy.

L’occupation bombarde le passage de Rafah 25/08/2014

Les forces d’occupation ont frappé lundi à l’aube le passage de Rafah avec trois missiles, détruisant presque entièrement les locaux du passage, avec d’importants ravages causées aux installations.
Le chef de l’Autorité générale des passages et des frontières, Maher Abou Sabha, a indiqué que malgré les dégâts, nous avons donné des instructions pour le voyage des citoyens, pour défier le crime de l’ennemi sioniste, et confirmer que c’est un passage égypto-palestinien.
Abou Sabha a demandé aux citoyens autorisés de voyager de se rendre au passage. http://www.palestine-info.cc

Ankara : Des Turcs attaquent le siège de l’ambassade israélienne  25/08/2014

Un groupe d’environ 50 personnes, dont des membres de l’IHH ont tenté d’envahir le siège et l’ambassade israélienne à Ankara, dimanche soir, pour protester contre la poursuite de l’agression d’Israël contre la Bande de Gaza.
Les manifestants se sont dirigés devant le siège de l’ambassade, et ont jeté des pierres et tenté de prendre d’assaut le bâtiment en escaladant les murs, mais les forces de sécurité les ont empêchés d’entrer.

Les protestants ont répété des slogans en faveur de la résistance palestinienne et anti-Israël, et ont attendu longtemps devant le siège de l’ambassade.

Après un certain temps, le groupe a été traversé par les voitures vers le siège de l’ambassadeur israélien, et ont lancé des pierres sur lui et tenté de l’envahir, mais les forces de police les ont affrontés pour la deuxième fois et les ont empêchés de s’approcher du lieu.

Le groupe a quitté le lieu en direction du siège de l’ambassade américaine près de celui de l’ambassadeur israélien, ce qui a forcé la police à fermer la route menant à l’ambassade américaine et disperser les manifestants qui ont quitté les lieux immédiatement.  http://www.palestine-info.cc

Le président autrichien critique Israël en raison de sa guerre sur Gaza 25/08/2014

Le président autrichien, Heinz Fischer, a critiqué l’occupation israélienne en raison de la guerre menée sur la Bande de Gaza.
« Le nombre de victimes palestiniennes est très grand par rapport à la justification de l’occupation sur ses actions et la protection de son territoire », a-t-il déclaré dans son discours d’ouverture au Forum annuel d’Alpbach à la province de Tyrol dans l’ouest d’Autriche.

En réponse aux accusations de ceux qui dénoncent l’occupation de l’antisémitisme, Fischer a dit: « Critiquer l’occupation ne peut pas atteindre le niveau de l’antisémitisme ».

Il est à noter que le Forum annuel d’Alpbach est un Forum européen qui dure trois jours, avec la participation des responsables, des experts et des spécialistes des institutions et des pays de l’UE.
http://www.palestine-info.cc

———- Forwarded message ———-
From: jeff tonton <[email protected]>
Date: 2014-08-23
Subject:  le but de dissimuler l’idéologie juive qui est au cœur des crimes commis par l’État juif et par le Lobby.

Entretien avec Gilad Atzmon sur la politique israélienne et les États-Unis

Propos recueillis pour E&R par Alimuddin Usmani le 21 août 2014

Publié le : vendredi 22 aout 2014

La guerre menée par Israël contre la population de Gaza dure depuis le 8 juillet dernier. C’est l’occasion de faire le point sur la situation avec Gilad Atzmon mais aussi de lui demander son avis sur la Gaza Firm.

Alimuddin Usmani : À l’heure où je vous écris, le cessez-le-feu vient une fois de plus de s’effondrer. Dans une énième tentative d’assassinat du leader militaire du Hamas, Mohammed Deif, Israël a notamment tué sa femme et deux de ses enfants âgés de 3 ans et de 7 mois [1]. Il paraît de plus en plus limpide qu’Israël est embourbé dans ce conflit et ne sait pas comment y mettre fin. Vous étiez le premier à dire qu’Israël cherchait désespérément à mettre fin aux combats [2]. Comment êtes-vous parvenu à prédire cette issue alors que la plupart des analystes ont échoué à le faire ? 

Gilad Atzmon : Contrairement aux commentateurs « progressistes » juifs qui ont dominé le discours de solidarité palestinienne depuis à peu près 20 ans, je suis un essentialiste réactionnaire. Je crois que les événements dans l’histoire et dans la politique ne deviennent significatifs que lorsqu’ils sont analysés au sein d’un contexte essentialiste rigoureux. Les moralisateurs progressistes juifs asphyxient le discours avec des tonnes de détails anecdotiques dans le but de dissimuler l’idéologie juive qui est au cœur des crimes commis par l’État juif et par le Lobby. Je crois fermement que chaque activité politique collective juive et israélienne, qui va de l’AIPAC à Mondoweiss [3], peut être comprise au sein de la structure culturelle, idéologique et d’héritage, juive.(suite) http://www.egaliteetreconciliation.fr/Entretien-avec-Gilad-Atzmon-sur-la-politique-israelienne-et-les-Etats-Unis-27394.html

200 stars d’Hollywood signent une déclaration anti-Hamas et farouchement pro-israélienne

25 août 2014

Israël ne manquait pas de bras pour soutenir l’atrocité de ses crimes de guerre, mais voici que certains gros bras d’Hollywood sont venus lui prêter main forte, répondant coup pour coup à la lettre ouverte pro-palestinienne en provenance d’Espagne (…)http://oumma.com/203833/200-stars-dhollywood-signent-une-declaration-anti-ham

 

E&R | 18 août

Mediapart ose critiquer Israël !

Rédaction E&R

Le vrai socialisme, s’il existe, est ailleurs. En France aussi, la gauche réelle et le nationalisme ont été laminés, mais renaissent aujourd’hui sous l’appellation d’Égalité &

———- Forwarded message ———-
From: Ricken Patel – Avaaz.org <[email protected]>
Date: 2014-08-21
Subject: Tutu aux Israéliens: Libérez vous

Chers amis,

C’est la première fois qu’une tribune est dédiée à notre communauté, mais c’est une tribune historique.

L’Archevêque Desmond Tutu vient juste de publier un appel vibrant à la conscience dans un journal israélien. Le prix Nobel, figure incontournable de la lutte anti-apartheid, se range aux côtés de 1,7 million d’entre nous, et appelle aux désinvestissements pour contrer l’occupation et la répression en Palestine. Il incite les israéliens (dont 87% soutiennent les bombardements de Gaza) à se libérer de ce statu quo terrible. Il faut absolument le lire.

Son éditorial est ici.

L’article a été publié uniquement dans un journal israélien, mais c’est un moyen terriblement efficace de légitimer ce que certains gouvernements voient encore comme une position controversée — le reste du monde doit le voir. Partageons-le avec tout le monde !

Cette campagne est vraiment en train de changer les choses. Le chanteur Russell Brand a enregistré une vidéo qui soutient notre campagne et les entreprises que nous visons sont en train de contacter les équipes d’Avaaz et veulent nous rencontrer. Les Avaaziens du Royaume-Uni sont en campagne pour que le pays arrête de vendre des armes à Israël, leur gouvernement commençant lui aussi à émettre des critiques. Plus surprenant encore, même le gouvernement des États-Unis a annulé un convoi de missiles pour Israël !

Cette pression fonctionne, alors maintenons-là ! Si vous ne l’avez pas encore fait, vous pouvez signer la pétition ici. Ou cliquez ici pour envoyer des messages aux entreprises visées. Assurons-nous qu’elles ne pensent pas qu’elles peuvent s’en sortir en ne faisant rien. Si vous voulez démarrer une campagne locale pour vous assurer que votre ville, université, ou communauté arrêter de financer la répression des palestiniens, lancez votre propre campagne ici.

C’est une chance extraordinaire pour nous de nous mobiliser une fois de plus aux côtés de l’Archevêque Tutu, un des rares leaders profondément non-violent et porteur d’espoir. Parce que dans un monde déchiré par les extrémistes qui se dénoncent entre eux, la force non-violente est transformative: elle donne la force d’être ferme, même dur, en défendant la justice, au nom d’un attachement à toutes les personnes qui refusent de se sentir victimes de la peur et de l’ignorance, nos deux ennemis universels. Un attachement qui reconnaît que tous nos destins et libertés sont intimement liés. C’est l’esprit précieux que nous ont laissé les meilleurs leaders, de Gandhi à Tutu, et que notre communauté s’efforce de garder à l’esprit à chaque nouvelle campagne.

Avec espoir,
Ricken, Alex, Fadi, Jeremy, Ana Sofia, Ari et le reste de l’équipe Avaaz.

PS : Cette campagne vise à créer les conditions d’une paix durable entre Israël et la Palestine, et des foyers sûrs pour les populations des deux pays. L’antisémitisme comme le racisme anti-Palestiniens, comme toutes les formes de haine, sont grotesques, dangereux, et doivent être combattus. Au bout du compte, si les extrémistes des deux côtés œuvrent à menacer un avenir de Paix, notre travail est de rassembler les personnes raisonnables de part et d’autre pour qu’elles se mobilisent pour sauver Israël comme la Palestine. S’il vous semble que cette campagne est partiale, vous pouvez voir ici les réponses et explications de l’équipe Avaaz.

Gaza : Desmond Tutu appelle à un boycott mondial d’Israël

http://metatv.org/gaza-desmond-tutu-appelle-a-un-boycott-mondial-d-israel

Date : 25 août 2014
Objet : Gaza : bilan des pertes israéliennes

Gaza : le bilan confidentiel des pertes de soldats israéliens dévoilé

Publié le 23.08.2014, 11h35 par La Rédaction |

)

Ce bilan des pertes  de l’armée israélienne, bien confidentiel, est parvenu au journal tunisien Al Chorouk qui le publie dans son intégralité : il s’agirait des chiffres qui ont fuité à travers les rapports de l’expert des questions militaires du journal Haaretz et conseiller du cabinet sécuritaire, Amos Harel.

Selon les rapports rédigé par l’intéressé, « depuis le 7 juillet, date à laquelle l’offensive Roch invincible a été déclenchée, 497 soldats israéliens ont été tués. 113 officiers sionistes ont également péri. le bilan des blessés s’élève à 879 soldats et à 362 officiers qui se trouvent d’ailleurs dans un état grave ».

Toujours selon le journal,  » l’armée israélienne a perdu 270 mercenaires tandis que 629 autres (mercenaires ) sont blessés » (ndlr : le rapport ne précise pas ce qu’entend l’armée israélienne par le terme mercenaire)  » 166 militaires israéliens ont  commis une tentative de suicide.

311 militaires se sont tirés une balle dans leur pied pour ne pas partir au front » et le journal d’ajouter : « 332 soldats et 418 réservistes sont allés jusqu’à blesser voir amputer l’un de leurs membres pour ne pas faire la guerre ».

« Israël » pris sous trois feux différents de Gaza, Syrie et Liban

24-08-2014
« Israël » s’est retrouvé pris sous le feu sur trois fronts différents entre samedi et dimanche, essuyant des tirs de roquettes de Syrie et du Liban en plus de ceux décochés de la bande de Gaza.Alors qu’aucune victime sérieuse n’est à déplorer de son côté, 13 martyrs palestiniens ont été recensés ce dimanche, jusqu’à 18h30 (15h30 GMT).

« Au moins cinq roquettes tirées depuis la Syrie ont touché différents points du plateau du Golan », occupé par Israël depuis la guerre des Six jours en 1967, a indiqué l’armée israélienne, citée par l’AFP
Selon le site israélien « 0404 », cité par l’agence Palestine Times, 25 Israéliens ont été emmenés aux hôpitaux du nord. Le site ne signale pas s’ils ont été blessés ou seulement pris de panique.

Dans les médias israéliens, les cas de panique figurent  dans le répertoire des blessés des tirs de la résistance palestinienne.

Le courant électrique a été coupé dans la plupart des maisons du Golan occupé, indique le journal israélien Yediot Aharonot.

L’armée israélienne n’a pas riposté, a indiqué un porte-parole, au contraire du mois de juillet quand un projectile tiré de Syrie l’avait conduite à pilonner des positions de l’armée syrienne.

En juin, des appareils israéliens avaient attaqué des objectifs militaires syriens après qu’un israélien eut été tué dans ce qu’Israël a qualifié « d’attaque transfrontalière par les forces loyales au régime de Bachar al-Assad», rappelle l’AFP.

Et du Liban aussi   

Samedi soir, une autre roquette tirée du Liban est tombée sur la Haute Galilée, dans le nord de la Palestine occupée, sans faire de dégâts ni de victimes.

Des sites israéliens ont rendu compte de 14 israéliens qui ont été hospitalisés, sans préciser s’ils ont été affectés physiquement ou psychiquement.

Cette action non plus n’a pas été revendiquée et n’a pas donné lieu à des représailles israéliennes. Mais des hélicoptères israéliens ont survolé la frontière, a rapporté une source de sécurité libanaise.
A la mi-juillet, au moins neuf roquettes avaient été tirées du Liban sur les colonies israéliennes et Israël avait riposté par des tirs d’artillerie.
Des responsables militaires libanais avaient attribué ces tirs à un petit groupe palestinien solidaire des habitants de Gaza.

Face à ces deux incidents, « Israël » s’est contenté d’adresser une « ferme protestation » à la Finul, la force des Nations unies qui, dans le sud du Liban, surveille la frontière.

Gaza: 13 martyrs, un hôpital, une tour et un centre commercial détruits

En revanche dans la bande de Gaza, où Israël mène une guerre pour  depuis le 8 juillet pour éliminer la résistance palestinienne, il a tué 13 palestiniens jusqu’à 18h30 ( 15H30 GMT), et détruit un hôpital et un centre commercial.

Et les Palestiniens poursuivent leurs tirs de roquettes contre les colonies israéliennes et les bases militaires. 50 tirs ont été dénombrés par les sources israéliennes pendant ce laps de temps.

Depuis le matin de ce dimanche, 13 palestiniens sont tombés en martyre.

Les dernières victimes sont d’après l’AFP, une femme et ses quatre enfants qui ont été tués par une frappe de l’aviation israélienne sur la ville de Jabaliya, dans le nord de la bande de Gaza, selon les secours locaux.

Selon l’agence palestinienne Maan News, un raid israélien a tué une jeune palestinien au volant de sa voiture, a proximité du stade Palestine, au centre de Gaza.

A proximité de Beit Lahia, c’est Mohammad al-Luca qui a été abattu, à bord de sa moto.

Un bombardement à Deir al-Balah, au centre, a détruit la maison de la famille Al-Talini, tué deux de ses membres et blessé une dizaine d’autres. Les équipes de secours sont à la recherche de victimes sous les décombres.

Un autre raid meurtrier au quartier Cheikh Rodouane au nord de Gaza a fauché la vile à une petite fille, Zeina Bilal abou-Takiyyé (deux ans et demi) et un adolescent de 17 ans, Mohammad Khodari. Il y a eu 5 blessés.

En début de matinée, deux jeunes palestiniens avaient été tués, selon des sources médicales citées toujours par Maan News, dans un raid israélien contre un groupe de jeunes au Nord-Ouest de Gaza.

Samedi, les F-16 israéliens ont détruit au moyen de deux missiles une tour résidentielle de 14 étages et de 45 appartements dans le quartier Deir al-balah à Gaza, ainsi qu’un centre commercial d’une dizaine d’étages dans la ville de Rafah .

L’aviations israélienne a aussi rasé le seul hôpital de la bande de Gaza destiné aux handicapés, « al-Wafa, usant de 14 missiles, comme le rapporte l’un des patients dans un entretien télévisé.

Militaires israéliens contre civils palestiniens 

Depuis le 8 juillet et le début de l’l’offensive israélienne « Bordure protectrice », plus de 2.100 personnes ont été tuées côté palestinien , selon les secours locaux. 80% d’entre eux sont des civils.
En revanche, du côté israélien, ce sont les militaires qui forment la majeure partie des victimes des ripostes de la résistance palestinienne : 64 soldats et quatre civils ont perdu la vie.

Hauts-officiers et bases militaires dans le collimateur

Ce dimanche, le ministre de la guerre israélien Moshé Yaalon a éliminé une visite prévue dans les régions entourant la bande de Gaza, de crainte d’être pris à court par les tirs palestiniens.

Selon les services de renseignements israéliens, le Hamas tente de frapper un objectif stratégique israélien pour venger l’opération d’assassinat de ses trois commandants militaires. Il est question de nouveaux types d’obus qui sont utilisés par la résistance : ils jouissent d’une capacité de précision plus importante, explosent dès qu’ils touchent le sol et disposent d’une haute capacité explosive.

Samedi, une visite du chef d’état-major le général Benny Gantz à la colonie de Nahal Oz a été écourtée par des tirs de la résistance palestinienne les images de la 10ème chaine de télévision israélienne l’ont filmé en train de s’abriter dans une maison blindée. Selon le Haaretz, le timing des tirs palestiniens au moment de la visite n’est pas inoppinée.

 

Attaque contre une base israélienne : 6 blessés israéliens
Ce dimanche, plusieurs sites militaires israéliens ont été pris pour cible  : dont entre autre la base Eretz, qui a été la cible de 23 obus Grad, selon les sources du Hamas, selon lesquelles il y a des tués et blessés parmi les victimes.

 » Nos combattants ont surveillé la base Eretz depuis une semaine, elle comprend un site pour les services des renseignements militaires. Ils se sont rendus compte que vers 13 heures de chaque jour, des bus miltaires y arrivaient transportant des militaires et des officiers pour ce site. ce dimanche, vers 13:05 , à peine les bus sont-ils arrivés que cet endroit a été visé à partir de trois axes, pendant une heure et demi, à coups de 15 obus de mortiers 61 mm  et de 8 autres de 120mmm », a expliqué le hamas dans un communiqué publié par l’agence Maan News.

Toujours selon les briages Qassam, l’armee de l’occupation a reconnu jusqu’à présent que 6 soldats israéliens ont été blessés, dont trois dans un état grave.

Une autres position militaire israélienne, Camera, avait auparavant essuyé 6 roquettes de type C8K et 107 et de 3 obus de mortier 120.

Un barrage israélien Raim a aussi été bombardé par les brigades Qassam au moyen de 2 roquettes Grad, selon l’agence Palestine Times qui a répertorié dans un article l’ensemble des cibles israéliennes visées ce dimanche par la résistance palestinienne. Il y est question de 3 blessés, des arabes selon Maan News.

La ville de Tel Aviv a aussi essuyé un tir d’une roquette 75 qui s’est abattu dans ue la sirène d’alarme ne s’actionne.

La panique et l’exaspération montent 

Malgré le fait que les roquettes palestiniennes font plus de peur que de mal, ils provoquent toutefois la panique chez les Israéliens, terrés dans leurs abris fortifiés, et exacerbent l’exaspération qui va grandissant chez les riverains israéliens de la bande de Gaza.

Selon l’AFP, ces derniers accusent le gouvernement de ne pas agir assez vigoureusement pour mettre fin aux tirs qu’ils subissent. Beaucoup ont fui. Le site israélien Wala a pour sa part révélé que tous les colons israéliens des régions frontalières de la bande de gaza ont été entièrement évacuées.

Un reportage de la 10ème chaine de télévision israélienne a rendu compte au sein de la société israélienne d’une hausse du niveau d’angoisse qui a atteint des records sans précédent.

La concommation des calmants et des anti dépresseurs a atteint un pic, avec une hausse de 66 %, à tel point qu’ils sont introuvables dans les pharmacies.

Malgré une baisse considérable de la circulation, une hausse des accidents de la route a été remarquée, évaluée à près de 40%.

En raison de la panique, les accouchements précoces, les maladies dentaires dues au stress, ainsi que les maladies de diabète ont augmenté.

Toujours selon la 10ème chaine, rapportée par la chaine de télévision arabophone al-Mayadeene, les hôpitaux israéliens se sont également plaint d’une hausse des cas d’agressions sexuelles.

Cette panique est également due aux sirènes d’alarmes censées prévenir les colons israéliens pour avoir le temps de s’ abriter.

Selon le Haaretz, en 45 jours de guerre, les sirènes d’alarmes ont été actionnées quelques 4.000 fois.

Et Netanyahu menace de continuer

Particulièrement pris à part par la population, le Premier ministre israélien a menacé que l’offensive israélienne allait se poursuivre  » jusqu’à ce qu’elle ait atteint son objectif (…) cela peut prendre du temps ».

Selon l’AFP, il a constamment déclaré que le but de « Bordure protectrice » était de mettre fin à la menace venue de la bande de Gaza, que ce soit celle des infiltrations par des tunnels ou les tirs de roquettes palestiniennes.
« Le Hamas est en train de payer, et continuera à payer cher ses crimes », a-t-il dit en faisant référence à la mort d’un garçon de quatre ans vendredi.

« J’appelle tous les habitants de Gaza à quitter immédiatement les lieux d’où le Hamas mène ses activités terroristes contre nous, tous ces endroits sont des cibles pour nous », a-t-il dit.
« Il n’existe, et il n’existera aucune impunité pour quiconque tire sur des citoyens israéliens, et cela vaut pour tous les secteurs et toutes les frontières », a-t-il dit.

‘Apprendre et non pas essayer de survivre’

Sachant que du côté palestinien, ce sont au moins 480 enfants palestiniens âgés de 10 jours à 17 ans qui ont péri dans cette guerre, la troisième en six ans à Gaza, a indiqué l’Unicef, agence onusienne d’aide aux enfants.
« La mort d’enfants des deux côtés apporte une preuve supplémentaire et tragique de l’impact terrible que ce conflit a des deux côtés sur les enfants et leurs familles », a dit l’Unicef dans un communiqué où elle appelle au cessez-le-feu, rapporte l’AFP.

Un demi-million d’enfants qui devaient reprendre l’école dimanche dans la bande de Gaza n’ont pas pu le faire, ont dit l’Unicef et l’Unesco, autre agence onusienne pour l’éducation, ainsi que l’organisation Save The Children d’aide aux enfants.

« Aujourd’hui, les enfants devraient être à l’école pour apprendre et non pas essayer de survivre », ont dit David et Paulette Hassell, responsables de Save The Children.
« Retourner à l’école est une bouée de sauvetage vitale pour ces enfants traumatisés », ont-ils souligné. Mais, avec 219 écoles endommagées, 103 d’entre elles transformées en refuges pour 330.000 Palestiniens déplacés et la menace continue des bombes, l’école devra attendre au moins deux ou trois semaines après l’instauration d’un cessez-le-feu pour reprendre, disent les humanitaires.

De nombreuses écoles ont été complètement détruites par l’entité sioniste.   http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?fromval=1&cid=18&frid=18&eid=188087

———- Message transféré ———-
De :  comte andré [mailto:[email protected]]
Date : 25 août 2014
Objet : à Inforelais

Traduction d’un article paru sur le site du FPLP lundi 25 août 2014

http://pflp.ps/english

Les organisateurs irlandais Palestine Solidarité dans l’action pour boycotter le sionisme

 

25 08 2014

 

Le Newry Palestine Support Group [[Groupe de Soutien à la Palestine de Newry]] en Irlande s’est engagé dans une action directe pour la Palestine , promouvant le boycott et l’isolement international de l’occupation sioniste dans un magasin Marks and  Spencer à Newry, en Irlande, le samedi 23 août. Nous saluons les camarades qui en Irlande ont engagé cette action, le  Newry Palestine Support Group et toutes les organisations et mouvements de solidarité du monde entier qui intensifient la lutte pour la Palestine, par la tenue de manifestations, de  mobilisations, le  boycott et l’action directe et la confrontation dans le monde entier. Nous sommes aussi solidaires de  nos camarades irlandais dans leur longue lutte pour vaincre le colonialisme britannique.

Nous rééditons leur déclaration ci-dessous :

Plusieurs dizaines d’activistes pro-palestiniens ont envahi le prestigieux magasin Marks & Spencer lié aux sionistes,  dans le centre commercial Buttercrane de Newry le samedi 23 août, en une protestation énergique, organisée par le groupe de soutien à la Palestine de Newry, récemment formé.

Les manifestants se sont rendus au supermarché de centre ville en portant des drapeaux, des banderoles et des pancartes représentant des images et des slogans appelant au boycott des produits israéliens. Des klaxons se faisaient également entendre autour du centre commercial très fréquenté alors que les manifestants scandaient des slogans en faveur du peuple palestinien. Les participants ont ensuite débarrassé les étagères des marchandises avant de laisser les chariots pleins aux caisses. Des affiches et des autocollants ont été également placardés sur les marchandises, lors de la manifestation qui a beaucoup attiré l’attention de nombreux acheteurs et passants du samedi.

La protestation paisible, mais bruyante, était organisée en réponse au siège israélien permanent de Gaza qui, ces dernières semaines, a provoqué l’indignation dans le monde entier avec les images horribles des civils innocents, dont la plupart sont des enfants. En résultat nous avons vu des gens envahissant les rues par centaines et milliers dans divers pays, dont l’Irlande. Nous avons également rejoint la manifestation  avec un camarade venant de Palestine qui séjourne en Irlande.

Dans une tournure inquiétante, un certain nombre de manifestants pacifiques ont été malmenés et agressés par du personnel de M & S et le personnel de sécurité. Cette lourde réponse manuelle par le personnel est en net contraste avec les autres manifestations qui ont eu lieu à Belfast.

Commentant la manifestation très réussie, un porte-parole du Newry Palestine Support Group a déclaré  » La manifestation de protestation d’aujourd’hui a été un énorme succès et nous avons soulevé un peu de sensibilisation bien nécessaire à la situation à Gaza.

« La raison pour laquelle que nous avons choisi de protester contre cette situation est due au fait que Marks & Spencer est très complice dans le génocide du peuple palestinien et aide au financement de la machine de guerre d’Israël. Depuis sa naissance M & S a été inextricablement lié au sionisme. En fait Lord Marcus Sieff – longtemps président de M & S – a déclaré que l’un des objectifs fondamentaux de M & S est d’aider le développement économique d’Israël.  »

Le porte-parole a poursuivi « on a également signalé que M & S est profiteur de l’occupation illégale de la Palestine en vendant des marchandises prétendument produites dans l’État d’Israël et exportées au niveau international par le régime sioniste, qui sont effectivement produites dans les territoires occupés et vendues avec les étiquettes « Made in Israël ». Les produits importés d’Israël dans l’Ouest sont fabriqués dans des colonies de peuplement israéliennes dans les territoires occupés, souvent par les mains des ouvriers palestiniens exploités. Ces actions sont illégales selon le droit international et constituent une violation des accords commerciaux de l’UE. En important des marchandises produites dans les territoires occupés, M & S montre son soutien à la colonisation illégale et brutale par le régime de la Palestine par l’expansion des activités de colonisation et de ce fait sa complicité dans les crimes de guerre israéliens « .

« Il est très inquiétant que du personnel M & S et le personnel de sécurité aient eu recours à la violence en attaquant et en malmenant plusieurs manifestants pacifiques. Nous saisissons cette occasion pour féliciter nos militants d’être resté calmes et paisibles malgré ces tactiques d’intimidation. »

En conclusion, le représentant du Newry Palestine Support Group a  décrit les intentions futures du Groupe   » Ce n’est pas là une  manifestation unique, nous étudions actuellement d’autres initiatives pour prendre part au soutien des Palestiniens assiégés à Gaza. Nos membres sont des militants aguerris qui ont acquis beaucoup d’expérience dans les campagnes sur diverses questions humanitaires au cours des années. »

L’événement d’aujourd’hui est tout simplement le premier d’une longue série.

Le Newry Palestine Support Group est un groupe récemment formé de militants en Irlande Occupée et n’est aligné avec aucun groupe ou parti politique spécifique. Son but est simplement de mieux sensibiliser, de montrer le soutien et la solidarité au peuple de la Palestine à l’aide de divers moyens.

 

 

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,