Aller à…
RSS Feed

19 octobre 2020

Economie : pas de solution tant que l’empire dominera militairement le monde : la gauche est morte


Economie :  pas de solution tant que l’empire dominera militairement le monde :  la gauche est morte

Dr. Jean BRIERE

30/08/2014

Sur le plan économique  le bruit et la fureur de la  » gauche »  contre la politique Valls amuse , l’affaire de la BNP  et la mise à genoux de l’Argentine  » par un « juge » américain  montre sans discussion  que  le capital règne sans entrave et que  l’anarchie  économique totale promue par les traders est indéboulonnable  dans la mesure  où cette politique  dite néolibérale est  imposée par les drones américains ,  l’intervention  en Syrie  en Ukraine en Libye. Quant à la Chine elle à fort à faire pour  siniser ses  Ouihgours et autres Thibetains soutenus par les USA . Il faut qu’altermondialistes et gauchistes de tout acabits cessent de nous raconter des histoires sur  la possibilité d’établir  un  » socialisme » voire pour nous écologistes une solution écologique dans un seul pays  . Il n’y a pas de solution autre que planétaire à la  crise écologique  . Raisonnablement  cette  menace devrait obliger les populations les états non pas à faire table rase du passé mais d’accepter  une gouvernance mondiale  , mais le prix  d’une telle  politique c’est d’abord sur le plan international une politique démographique férocement antinataliste et donc nécessairement trés coercitive et egalement ce qui est encors plus inaceptable pour les nantis et les plus pauvres aussi un partage équitable  des ressources en voie d’épuisement.

Sur ce point il faut que  tous  les curés de la décroissance cessent de mentir à la population, une politique écologiste c’est une politique qui actuellement conduit à généraliser la pauvreté  , pauvreté que démocratiquement personne n’accepte .

Je maintiens que  notre principal  problème c’est de rétablir la souveraineté française et ce qui sous entend que , la politique internationale de la France cesse d’être décidée à Tel Aviv  . La tyrannie sioniste imposée en France  par la presse, les médias, les politiques de tout bord doit être brisée, c’est une condition siné qua non pour recouvrer notre souveraineté

Actuellement il n’y a ni droite ni gauche  la césure est entre les croissantistes et les décroissants et ceux qui sont pour  un néogaullisme sur le plan international

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,