Aller à…
RSS Feed

31 octobre 2020

La France subventionne les dons à l’armée israélienne par des réductions d’impôts !


P.A.S.

La France subventionne les dons à l’armée israélienne par des réductions d’impôts !

Parti Anti Sioniste


Capture d’écran mentionnant la réduction d’impôt
(avant modification par le site).

Dimanche 31 août 2014

Une association caritative Juive Tsidkat-Eliaou propose de soutenir les soldats de l’armée israélienne via des dons. Problème, les dons sont déductibles des impôts en France, via ce système nos impôts en France financent les cadeaux fiscaux fait aux donateurs soutenant l’armée israélienne.

Depuis le site internet de l’association, il est possible de financer un livre de prière à 26 € pour un soldat ou encore une pizza et de la boisson fraiche pour 10 soldats. L’association propose par ailleurs le financement de ventilateurs pour les soldats de Tsahal qui tuent et massacre la population de Gaza.

Outre, l’outrance de ce type d’opération humanitaire, son montage économique est scandaleux. Sur son site internet, l’association met clairement en avant le remboursement par l’État français de 66% de la somme donnée pour soutenir l’armée israélienne. Un remboursement grâce à une déduction d’impôts possible via l’obtention d’un reçu CERFA.

La publicité était consultable sur le site de l’association. Depuis la publication de cet article sur Ajib.fr le 23 juillet, l’association Tsidkat-Eliaou a modifié sa page web pour faire disparaître l’information sur les déductions d’impôts, qu’on voit sur la capture d’écran ci-dessus.

Source : Ajib.fr

© www.partiantisioniste.com/actualites/2014

 

 

Le sommaire du Parti Anti Sioniste
Les dernières mises à jour


Source : Parti Anti Sioniste
http://www.partiantisioniste.com/…

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,