Aller à…
RSS Feed

26 novembre 2020

Syrie: A quoi ressemblera une riposte anti turque?


http://french.irib.ir/analyses/commentaires/item/343697-syrie-a-quoi-ressemblera-une-riposte-militaire-anti-turque

09/10/2014

Syrie: A quoi ressemblera une riposte anti turque?

IRIB- Damas a-t-il peur d’infliger une riposte militaire à l’offensive terrestre d’Ankara?

l’expert en droit international Mohamad Wassel ne le croit pas :  » la Syrie ne restera pas les bras croisés face à une agression turque et l’un des moyens pour y faire face serait évidemment une riposte militaire »  » les plans américains et sionistes sont multiples et divers . Tel-Aviv et Washington tout comme Ankara ne renonceront pas à ces projets tant que la Syrie restera debout .

les turcs s’attendent surtout à tirer un maximum de gain économique et géostratégique en Syrie. depuis 3 ans, Erdogan poursui avec une obstination légendaire son soutien aux terroristes takfiris et il est clair désormais pour le monde entier que son objectif est moins de mettre au pas Daech que l’Etat syrien. mais la Syrie n’est pas seule et toute riposte militaire de sa part contre l’agression turque impliquera l’Iran , la Russie la Chine, le Hezbollah ».  » la visite du secrétaire du conseil suprême  de la sécurité nationale iranien a fait passer un message excessivement clair : l’Iran soutiendra militairement la Syrie, si la Turquie lancait une offensive militaire contre le sol syrien. en effet l’idée de créer une zone tampon et celle d’établir une zone d’exclusion aérienne dans le nord de la Syrie, telle qu’elle est conçue par Erdogan ne sont pas à la portée de main :

1 les kurdes syriens sont loin de capituler aussi facilement. même si Daech parvient à prendre le contrôle de Kobani, ville frontalière, au prix d’anéanti les poches de la résistance, les kurdes syriens aidés par ceux de Turquie finiront par se ressaisir et par attaquer les terroristes. et si l’armée se mêle à cette histoire et qu’elle débarque directement sur le sol syrien, la réaction kurde sera encore plus violente les régions kurdes de la Turquie constituent un tier du territoire turc. les habitants de ces régions entretiennent d’étroites relations avec les kurdes de Syrie, ce qui constitue un terrain parfaitement propice à une riposte anti Erdogan. les kurdes de Turquie sont quelques 22 millions d’âmes sur un total de 76.8 millions que compte la population de la Turquie. 35 ans de guerre entre les kurdes du sud de Turquie et le gouvernement central , guerre qui ont fait des milliers de morts côté turque montre bien qu’Erdogan ne débarquera pas dans une promenade de santé, si l’envie lui prenait d’envoyer ses chars et ses avions s’emparer de Kobani. le front turcoèkurde s’ouvrir en ce cas sur le territoire turc , dans des régions méridionales. la guerilla kurde s’activera et peut de la pire des façon. les kurdes viennent de le montrer à Kobani, ils sont prêts à se faire kamikaze pour défendre leur honneur.

2 mais n’oublions pas non plus les alaouites de Turquie. pour les 15 millions alaouites qui constituent 20% de la population de Turquie , une agression militaire de l’armée turque contre le sol syrien constitue un casus belli . les alaouites syriens pleurent depuis trois ans la mort des milliers de leurs co religionnaires en Syrie. un autre obstacle reste la diversité des milices terroristes dans des régions où la Turquie veut ériger sa zone tampon . Daech n’est qu’un des groupes terroristes qui y sont actifs et de loin, le plus organisé grâce au soutien logistique de la CIA.

3 mais il y en d’autres et rien ne dit que ces milices rivales fassent allégeance aussi facilement que Ankara le croit à Daech d’autant plus que chacun d’entre eux a une obédience particulière envers l’une des parties régionales.

4 et l’Etat syrien, que compte-t-il faire pour repousser l’armée d’agression? la Turquie aura bien tort de sous-estimer la puissance militaire de l’armée syrienne qu’elle semble jugée à présent  » épuisée » au bout de trois années de guerre totale.

ces trois dernières années , l’armée syrienne a bel et bien montré qu’elle a la capacité de se restructurer et de promouvoir même ses capacités de combat. sa créativité, son pouvoir d’adaption vont entrer dans les annales de l’histoire, elle qui a réussi en peu de temps de passer d’une armée régulière à une armée irrégulière avec la capacité de mener des combats de rue; elle, surtout dont la cohésion et l’unité ont fait échec à tout projet de coup d’état, de désintégration venu de l’extérieur.

la Turquie a tort aussi de ne pas se rappeler l’arsenal balistique de l’armée syrienne, remplie d’armements made in Russie et Chine . la DCA syrienne, l’une des plus puissante de la région n’hésiteront pas un seul instant à abattre les avions turcs et elle l’ont déjà fait. Erdogan peut en être sûr, la Russie ne restera pas non plus à assister à la fin de l’Etat syrien. Moscou a menace d’équiper immédiatement après l’agression la Syrie de missiles S300 et S400 et de bombardiers nouvelle génération . ces équipements attendent d’ailleurs d’être livrés depuis les deux ports de Lattaquié et de Tartous …. la Syrie est loin d’être une petite bouchée de pain à ingurgiter si on compte également sur le soutien sans faille de la Résistance à Assad ..


Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,