Aller à…
RSS Feed

24 octobre 2020

Les espions syriens à Qatar ne fument jamais…


Les espions syriens à Qatar ne fument jamais…

Sous-titre: Qatar, les Amis de la Syrie et les Etats-Unis d’Amérique organisent une conférence internationale de guerre contre le calumet de la paix oriental (Doha, 25-27 oct. 2014)

Objet: Communiqué important sur quelques aspects inconnus de la guerre contre la Syrie.

Mots-clés: Centre de «  »recherche » US-Syrie à Alep; épidémiologie normalisée OTAN; actions secrètes en Syrie; pseudoscience; orientalisme biomédical; société et culture de la vie quotidienne au Moyen-Orient.

Avertissement: Si, après avoir lu ce communiqué, vous continuez à penser qu’il ne s’agit là que d’une question de « santé publique » liée au tabagisme, alors vous pourriez bien vous tromper. Merci de contacter l’auteur.

Le centre de «  »recherche » » USA-Syrie à Alep (US-SCTS) est la seule organisation financée par les Etats-Unis d’Amérique encore présente et active sur le territoire syrien. Le centre est actuellement dirigé depuis la Floride (USA) par le soi-disant « opposant politique » US-Syrien Wasim Maziak secondé, principalement, par Thomas Eissenberg (voir la Lettre ouverte au premier individu publiée l’année dernière)[1].

Les parrains étatsunien et qatari du US-SCTS organisent le 25-27 octobre 2014 une conférence internationale à Qatar. L’objectif es de mobiliser toutes les ressources financières et humaines possibles contre un virus censé représenter une « menace mondiale » (sic) à la « santé publique  » et dont l' »épidémie mondiale » (sic) exigerait une « réponse urgente  » (sic) fondée sur une  » épidémiologie [à la norme OTAN] » (sic – voir plus bas)…

La première et précédente version d’un tel festival de pseudoscience fut financée et accueillie l’année dernière par les Etats-Unis d’Amérique et les Emirats. Le lecteur est prié de considérer ci-dessous la liste des comités organisateurs et de financement (millions de $) à propos desquels aucun commentaire ne semble ici utile, quant à leur origine nationale, leur diversité idéologique ou encore leur nature impérial(ist)e:

-US-Qatar Hamad Medical Corporation: Tobacco Control unit

-US-Qatar Weill Cornell Medical College-Qatar

-US-American University of Beirut Tobacco Control Research Group, (AUB TCRG)

US Florida International University

-US New York University at Abu Dhabi Public Health Research Center (PHRC)

-US Virginia Commonwealth University Center for the Study of Tobacco Products

Signalons ici que la US-AUB (American University of Beirut) joue un rôle comparable à la NED (National Endowment for Democracy), élément-clé d’un dispositif d’espionnage bien décrit par William Blum; concernant ici la plupart des domaines de la santé publique dans le monde arabe (fausses alertes pour faux virus, fausses « épidémies », etc.).

Quelques points remarquables:

1-Suite à nos critiques publiées dans la littérature scientifique à comité de lecture, la conférence, cette année, a cherché à éviter une approche trop flagrante ciblant exclusivement le calumet de la paix oriental. En fait, on peut facilement détecter le mensonge et son maquillage (et l’obsession qui l’alimente) en consultant le programme lui-même. En effet, ce dernier montre que la conférence est intégralement dédiée aux « études » (pseudo-scientifiques) sue le calumet de la paix oriental.

2-Des Etats-Unis d’Amérique où il se trouve, Wasim Maziak a espéré, en vain, que le gouvernement syrien (qu’il déteste –c’est là son droit qui ne représente pas du tout le problème dont il est question ici) s’écroulerait à la faveur des révoltes arabes manipulées. Lui et un groupe de collègues anti-Syriens ont notamment publié (dans la presse biomédicale en anglais) un article sur l’ «  »Arab Spring » » («  »printemps arabe » ») qui avait immédiatement attiré notre attention. En effet, et entre autres mensonges, le document révise à la baisse, dans un rapport allant jusqu’à 12 fois, le nombre de morts causées par l’invasion de l’Irak par les USA [2]… Ses auteurs vont même jusqu’à citer (comme s’il s’agissait d’une source scientifique et digne de foi) une lettre d’Anders Rasmussen, Secrétaire-général de l’OTAN, au sujet du «  »printemps arabe » » (voir Lettre ouverte)[1]. Pendant des années et pour des raisons financières et personnelles, Maziak a vendu au monde, via l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) notamment, l’existence d’une soi-disant « menace planétaire » (sic) due à une prétendue “épidémie planétaire ” (sic) du calumet de la paix oriental [3]. Or, et pour commencer, il s’agit là d’une supercherie scientifique majeure puisque cela signifierait qu’il aura fallu près de 400 ans au moins pour que les médecins du monde « découvrent » qu’une pratique culturelle et quotidienne ancienne en Asie et en Afrique est soudain devenue une “épidémie”… En fait, cela revient à changer la définition même d’une « épidémie »…

3-Plus récemment, et comme contribution « scientifique » à la guerre planétaire contre la Syrie, Maziak et ses collègues (experts dans l’art de fabriquer toutes sortes de peurs) sont allés jusqu’à accuser le gouvernement syrien d’avoir, à dessein, refusé de procéder à la vaccination contre la poliomyélite les enfants vivant dans les zones occupées par les bandes armées (i.e., la soi-disant « opposition » présentée pendant des années comme composée de « combattants » de la « liberté » et de la « démocratie »…). Un tel coup prit la forme d’une série d’articles pseudo-scientifiques publiés dans le journal britannique The Lancet [3].

Kamal Chaouachi

Contact: [email protected]

Illustration: Musée des arts et traditions populaires (Qasr Al-‘Azm, Damas, Syrie)

_________

References:

[1] Open Letter to Wasim Maziak, Syrian Political Opponent and Head of the US-Syrian «Research» Centre in Aleppo (US-SCTS) [Lettre ouverte à Wasim Maziak, opposant politique syrien et directeur du centre « de recherche » USA-Syrie à Alep (US-SCTS)]. Tunisie-Secret, 7 Sep 2013

http://tortillaconsal.com/albared/node/2370 (English)

http://www.tunisie-secret.com/Lettre-ouverte-a-Wasim-Maziak-opposant-politique-syrien-et-directeur-du-centre-de-recherche-USA-Syrie-a-Alep-US-SCTS_a592.html (Français)

[2] Adam Coutts, David Stuckler, Rajaie Batniji, Sharif Ismail, Wasim Maziak, Martin McKee. The Arab Spring and health: two years on [Le printemps arabe et la santé, après deux ans]. Int J Health Serv. 2013;43(1):49-60.

http://dx.doi.org/10.2190/HS.43.1.d

[3] A Critique of the WHO’s TobReg « Advisory Note » entitled: « Waterpipe Tobacco Smoking: Health Effects, Research Needs and Recommended Actions by Regulators.Journal of Negative Results in Biomedicine2006 (17 Nov); 5:17. Doi:10.1186/1477-5751-5-17

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1664583/

[4] « The Lancet »: another front in NATO’s psychological warfare against Syria [Le journal « The Lancet »: un front de plus dans la guerre psychologique de l’OTAN contre la Syrie]. 7 Feb 2014

http://www.tortillaconsal.com/albared/node/3208

 


ENGLISH VERSION

Syrian Spies in Qatar Never Smoke…

Subtitle: Qatar & US Host Friends of Syria’s International War Conference against the Middle East Peace Pipe (Doha, 25-27 Oct 2014)

Subject: an important communiqué on some unknown aspects of the war on Syria.

Keywords: US-Syrian «  »research » » centre in Aleppo; NATO epidemiology; cover actions in Syria; pseudo-science; biomedical orientalism; society and culture of the daily life in the Middle East

Warning: if, after reading this communiqué, you still think the matter is only one of « public health » related to tobacco use, then you might be wrong. Please feel free to contact the author.

The US-Syrian «  »research » » centre in Aleppo (US-SCTS) is the only organisation funded by the US which is still present and active on the Syrian ground. It is actually managed from Florida (USA) by US-Syrian so-called « political opponent » Wasim Maziak and, chiefly, Thomas Eissenberg (see Open Letter to the former individual, published last year)[1].

The US and Qatari « sponsors » of the US-SCTS convene on 25-27 October 2014 an international conference in Qatar. The objective is to mobilise financial and human resources against a virus supposed to represent a « global threat » (sic) to global « public health » and whose « global epidemic » (sic) would need an « urgent response » (sic) based on « global [NATO] epidemiology » (sic – see below)…

The first and previous version of such a festival of pseudo-science was funded and hosted last year by the US and the Emirates. Please consider below the list of the organising and funding ($ millions) committees on which no comment -as far as their nationality, ideological diversity or imperial(ist) nature is concerned- seems necessary:

-US-Qatar Hamad Medical Corporation: Tobacco Control unit

-US-Qatar Weill Cornell Medical College-Qatar

-US-American University of Beirut Tobacco Control Research Group, (AUB TCRG)

US Florida International University

-US New York University at Abu Dhabi Public Health Research Center (PHRC)

-US Virginia Commonwealth University Center for the Study of Tobacco Products

Let us just point out here that the US-AUB (American University of Beirut) plays more or less the same role as the NED (National Endowment for Democracy), a key element within  the global surveillance system, as William Blum pointed out, here in the field of public health related to the Arab world (false-flag alerts on viruses, fake « epidemics », etc.).

Noteworthy:

1-Further to our critiques published in the peer-reviewed scientific literature, the conference, this year, is supposed to avoid a red-handed approach and thus not focus exclusively on the MEPP. However, one may appreciate the blatant lie (and the obsession standing behind) through the programme itself which shows that the conference is entirely dedicated to (pseudo-scientific) « studies » on the Middle East Peace Pipe.

2-From the USA where he is based, Wasim Maziak has, in vain, been hoping, that the Syrian government (he abhors – this is his right and not the problem here) would quickly collapse thanks to the masterminded revolts in the Arab world. He and a group of anti-Syrian colleagues have notably published (in the English-language biomedical press) an article on the «  »Arab Spring » ». This paper immediately drew our attention because, amazingly, and among other notorious lies, it plays down the death toll caused by the US invasion of Iraq by a factor of up to 12 [2]… The document even cites (as if it were a bona fide scientific source) a letter by Anders Rasmussen, Secretary-general of NATO, on the very «  »Arab Spring » » (see Open Letter)[1]. For years, and for personal financial reasons, Maziak has actually been selling to the world, particularly through the WHO (World Health Organisation)[3], a purported « global threat » (sic) posed by a so-called “global epidemic” (sic) of the Middle East Peace Pipe. What qualifies for a rare huge scientific fraud from the onset is that it would have taken some 400 years at least for doctors around the world to realise that an ancient cultural daily practice of Asian and African societies would have suddenly become an “epidemic”… This amounts to redefining the very notion of an « epidemic »…

3-Most recently, and as a renewed « scientific » « contribution » to the global war against Syria, Maziak and his colleagues (all experts in mixing all sorts of fears) went so far as accusing the Syrian government of having discarded, on purpose, poliomyelitis vaccination campaigns for children in those areas occupied by the armed gangs (i.e., the so-called « opposition » portrayed for years as « freedom » and « democracy » fighters…). This took the form of a series of pseudo-scientific papers published in the British medical journal The Lancet [4].

Kamal Chaouachi

Image: Museum of traditional and popular arts (Qasr Al-‘Azm, Damascus, Syria)

_________

References:

[1] Open Letter to Wasim Maziak, Syrian Political Opponent and Head of the US-Syrian «Research» Centre in Aleppo (US-SCTS) [Lettre ouverte à Wasim Maziak, opposant politique syrien et directeur du centre « de recherche » USA-Syrie à Alep (US-SCTS)]. Tunisie-Secret, 7 Sep 2013. http://tortillaconsal.com/albared/node/2370 (English)

http://www.tunisie-secret.com/Lettre-ouverte-a-Wasim-Maziak-opposant-politique-syrien-et-directeur-du-centre-de-recherche-USA-Syrie-a-Alep-US-SCTS_a592.html (Français)

[2] Adam Coutts, David Stuckler, Rajaie Batniji, Sharif Ismail, Wasim Maziak, Martin McKee. The Arab Spring and health: two years on. Int J Health Serv. 2013;43(1):49-60. http://dx.doi.org/10.2190/HS.43.1.d

[3] A Critique of the WHO’s TobReg « Advisory Note » entitled: « Waterpipe Tobacco Smoking: Health Effects, Research Needs and Recommended Actions by Regulators.Journal of Negative Results in Biomedicine2006 (17 Nov); 5:17. Doi:10.1186/1477-5751-5-17

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1664583/

[4] « The Lancet »: another front in NATO’s psychological warfare against Syria. 7 Feb 2014

http://www.tortillaconsal.com/albared/node/3208

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,