Aller à…
RSS Feed

25 octobre 2020

EUGENE BULLARD un film de Claude Ribbe


 Dimanche 9 novembre 2014
un événement
 sur France Ô
(TNT canal 19)
à 16 h
 
EUGENE BULLARD
un film de
Claude Ribbe
découvrez,
dans sa version française,
le premier film jamais réalisé
sur la vie extraordinaire
d’Eugene Bullard (1895-1961)
le premier et seul pilote militaire afro-américain
de 14-18
 
le film Eugene Bullard est tiré du récit de Claude Ribbe
Eugene Bullard
(Le Cherche-Midi)
 

Produit avec la participation de France Télévisions, et en partie tourné aux États-Unis, Eugene Bullard, de Claude Ribbe, est le premier film jamais consacré à l’histoire de l’Afro-Américain Eugene Bullard (1895-1961) qui fut boxeur, artiste, jazzman, et surtout le premier aviateur militaire afro-américain pendant la Première Guerre mondiale.
Eugene Bullard, qui se disait originaire de la Martinique, a grandi dans la Géorgie raciste du début du XXe siècle. Son enfance est marquée par la mort de sa mère et une tentative de lynchage visant son père. Persuadé que l‘Amérique n’est pas un pays pour lui, il se prend en charge à 11 ans et fugue vers une Europe idéalisée qu’il ne découvre que cinq ans plus tard, lorsqu’il se sent assez fort pour traverser enfin l’Atlantique. Il lui faut gagner sa vie. Un jeune Afro-Américain ambitieux, mais dépourvu d’instruction, ne peut alors réussir que dans la boxe ou le music-hall. Bullard se forge un corps d’athlète et, devenu figurant de «vaudeville», monte sur les planches pour parodier le monde odieux qu’il a fui.
Champion de boxe, il aurait pu fêter tranquillement ses vingt ans dans le Paris de la Belle Époque qui est à la mesure de ses rêves d’enfant. Mais les événements font dévier ce destin. Par nécessité et par idéalisme, Bullard s’engage dans les combats apocalyptiques de la Première Guerre mondiale et, dans une épopée héroïque, trouve une autre voie, celle de l’aviation dont il devient un pionnier. Le racisme de l’Amérique le rattrape cependant et met un terme à cette carrière.
Une troisième vie s’ouvre alors pour Bullard grâce au jazz, dans le monde nocturne des cabarets du Pigalle de l’entre-deux-guerres. Mais sa réussite est interrompue par la grande dépression et l’arrivée au pouvoir de Hitler qui plonge de nouveau le monde dans le chaos.
Chassé de Paris par l’exode, Bullard, à quarante cinq ans, revient à la case départ. Seul avec deux enfants à charge, démuni, blessé et déçu, il doit réapprendre à vivre dans le ghetto de Harlem et oublier sa geste chevaleresque pour endosser la modeste livrée de garçon d’ascenseur. Mûri par son expérience en Europe, il s’engage malgré tout dans le combat pour les droits civiques qui changera, peu à peu, le visage de l’Amérique, dont il va devenir, longtemps après sa mort, l’une des plus glorieuses figures.
retrouvez
EUGENE BULLARD
et la Bande-annonce du film
sur

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,