Aller à…
RSS Feed

27 octobre 2020

Rémi Fraisse – La police lui a tiré dans le dos, et est en train de maquiller son corps !


 

27/10/2014
Rémi Fraisse La police française lui a tiré dans le dos,
et est en train de maquiller son corps !
(vidéos 6’19 et 2’45)

Bonjour à toutes et à tous,

Je viens d’entendre sur iTélé, aux infos de 17 heures du 27 octobre 2014 (vidéo disponible au lien ci-dessus), que Rémi Fraisse était mort d’une explosion dans son dos. Conclusion : La police lui a tiré dans le dos ! Elle a tiré une grenade qui a explosé dans son dos, le jetant à terre, et le tuant instantanément.

Une journaliste d’iTélé a osé prétendre que s’il était bien vrai qu’il était mort d’une explosion dans son dos, on ne pouvait pas encore dire s’il s’agissait d’un tir de la police ; car, a-t-elle dit, il y avait des kalachnikovs, et il aurait pu prendre une balle de kalachnikov dans le dos.

Kalachnikovs ?

C’est quoi, cette énormité ?

Depuis quand en France il y a des kalachnikovs dans les manifs ?!

Tout d’abord, une balle de kalachnikov n’explose pas. Ensuite, que je sache, la police n’est pas armée de kalachnikov. Donc, je suppose que la journaliste a voulu dire que c’étaient les manifestants qui avaient de telles armes ? Mais alors, ce seraient eux-mêmes qui auraient tiré sur leur camarade ? Et comment se fait-il qu’il n’y ait pas eu un seul mort dans la police ? Quand on prend de telles armes, c’est pour s’en servir, pas pour faire le malin ni pour tirer sur les camarades. Si les manifestants avaient des kalachnikovs, pourquoi n’y a-t-il pas eu un seul mort dans la police ? On nous ment ! On cherche à faire porter la culpabilité du mort par les contestataires !

Une grenade lancée par un manifestant ?

Après le coup des kalachnikovs à iTélé vers 17 heures, je viens de voir qu’aux infos de FR3 de 19h30, ils ont osé supposer que « la grenade qui a explosé dans le dos de Rémi Fraisse aurait pu avoir été jetée par un autre manifestant » ! Comme le dit Guy Debord, il est des cas où chaque mensonge du pouvoir vient démentir le précédent. Le pouvoir s’affole et ne sait plus quoi dire ni que faire. Le moment est dangereux. Ils font n’importe quoi. Il est grand temps de faire ce qu’il faut pour faire disparaître à jamais ce pouvoir !

On nous enfume ! Que ce soit bien clair :

La police a tiré dans le dos de Rémi fraisse, ce qui est inadmissible ! Et en plus avec une grenade en tir tendu, ce qui est « illégal » !

Voici maintenant la vidéo du point presse du Procureur de la république.

Pour la voir, il vous faut aller sur la page :

http://mai68.org/spip/spip.php?article8107

Cette vidéo est importante, car elle prouve que le pouvoir est en train de maquiller le corps de Rémi Fraisse afin de camoufler la culpabilité de la police. En effet, on ose prétendre qu’aucune trace de particule de plastic ni de métal n’a été retrouvée dans la plaie de la victime. Ce qui est impossible puisque la plaie a été causée par une explosion. Si de telles traces ont disparues, c’est qu’ils ont maquillé la scène du crime (le corps de la victime).

« Ils » sont en train de maquiller le corps de la victime !

Enregistré sur BFM le 27 octobre 2014 vers 17h25

Bien à vous,
do
http://mai68.org

Par ailleurs, il est intéressant de noter l’existence de toutes ces ordures qui s’indignent de quelques tags et de quelques vitrines cassées mais qui n’ont pas un mot au sujet l’assassinat de Rémi !

Pour voir ce qu’est capable de faire le pouvoir pour maquiller les crimes de ses hommes de mains, cliquer le lien ci-dessous :

http://mai68.org/spip/spip.php?article4813

(Wissam el-Yamni – FLICS ! FASCISTES ! ASSASSINS ! vidéo 35 »)

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,